Situation économique et financière de l’Italie

L’économie italienne a connu une embellie en 2017, portée par la reprise en Europe, mais la croissance est restée en-deça de la moyenne zone euro (+1,5% contre +2,3%) et elle montre des signes de ralentissement depuis le début de l’année 2018 (prévision à 1,2%). Malgré les nombreuses réformes structurelles lancées depuis la crise de 2012, le rattrapage économique de l’Italie est contraint par la stagnation de sa productivité, tenant à divers faiblesses structurelles. Le poids de l’endettement public (131% du PIB) limite par ailleurs les marges de la politique budgétaire et le secteur bancaire doit poursuivre sa restructuration et son assainissement.

Publié le