Innovation en Israël

2018 a été une très bonne année pour l’innovation en Israël, dans le contexte d’un nouvel ordre mondial. L’intelligence artificielle s’affirme comme enjeu crucial pour tous les secteurs, et notamment la santé. Face aux défis internes que rencontre Israël : capital humain, périphérie, le rapport appelle tous les secteurs - gouvernement, universités et industrie - à se rassembler autour d’une vision et d’une stratégie nationales pour permettre à Israël de rester un des pays leaders de l’innovation.

L’année 2018 a été riche en réussites pour l’innovation israélienne, avec notamment l’essor de la Fintech et de l’intelligence artificielle (IA) et en parallèle, une certaine maturité des secteurs dits plus traditionnels, en particulier la cybersécurité. Au total près de 6 milliards de dollars ont été levés, surtout dans les phases de croissance (importance des licornes). Le nombre de création de startups est en légère baisse : après plusieurs années supérieures à 1000 créations, seules 770 sont nées en 2017, et la même tendance s’observe pour 2018.

Parmi les caractéristiques principales de l’écosystème, on observe, technologiquement, un focus de l’innovation sur les TIC, et géographiquement, la prédominance du centre d’Israël et de Tel Aviv très nette sur les autres grandes villes (Haïfa, Jérusalem, Beersheba). Démographiquement, une grande unité (hommes juifs moins de 45 ans).

Israël compte 6 673 start-ups actives à la fin de 2018 (selon Start-Up Nation Centra)

L'intelligence artificielle (IA) est la tendance dominante parmi les start-ups, avec 17% de toutes les start-ups et 37 % des investissements dans les sociétés technologiques israéliennes en 2018.

 su actives

Nombre de startups actives

 

Les dernières actualités de l'Innovation:

Janvier-février 2019

Juillet-aout 2018

 

Le rapport de l'Autorité de l'Innovation

L’économie israélienne fait face à des enjeux sectoriels

  • L’IA est vue comme une « general purpose technology »

Le développement de l’IA peut s’envisager comme un changement technologique radical et capable d’affecter tous les secteurs de l’économie. Dans ce contexte, la puissance publique doit jouer un double rôle d’investissement et de régulation.  Le rapport souligne les multiples challenges liés à l’IA :

-renforcer les infrastructures de recherche liées à l’IA et mieux faire le lien entre monde académique et monde de l’entreprise, faire des universités israéliennes des centres d’excellence dans ce domaine.

-disposer de tout le capital humain nécessaire dans ce domaine (avec 4 types de profils : des personnes avec des compétences en data science/ des personnes ayant une bonne compréhension de l’IA et du machine learning/ des personnes ayant fait de la recherche / des chercheurs expérimentés)

 -développer des infrastructures de R&D

  • Le secteur médical représente une opportunité majeure  

La médecine personnalisée s'impose de plus en plus dans l'industrie biopharmaceutique mondiale. L’alliance entre l'innovation en biologie et génétique et entre les développements en IA et Big Data change le processus de développement des médicaments. Ce brouillage des frontières crée une opportunité pour l'industrie biopharmaceutique israélienne, qui bénéficie des grands avantages des données cliniques et génomiques uniques et de la science fondamentale avancée.  D’autre part, l’Autorité Innovation crée avec Digital Israël du Ministère pour l’égalité une association d'utilisateurs pour la santé numérique.

 

L’économie israélienne fait face à des enjeux structurels 

  • La « transmission » de la technologie

Parmi les points forts de l’innovation israélienne, se distinguent la qualité des institutions de recherche scientifique, le volume de dépenses en R&D dans le secteur privé, le nombre de brevets rapporté à la population et l’importance des investissements étrangers en faveur de la technologie. Mais d’importants points faibles subsistent, et notamment l’accès à internet à l’école, le nombre d’abonnés et la facilité d’accès au haut débit et enfin la régulation des technologies de l’information. è Israël excelle à « créer » de l’innovation mais est mauvaise à la diffuser.

  • La spécialisation géographique en Israël et ses conséquences

75% de tous les emplois dans les industries de haute technologie d'Israël sont situés au centre du pays et entre 2015 et 2017, 70 % de l'augmentation des emplois de haute technologie sont concentrés à Tel Aviv. De plus, les salaires périphériques sont inférieurs de 30% aux salaires moyens du centre du pays.

 

 

 

Publié le