Relations bilatérales

Dans la zone CA-4, le Guatemala est le 1er pays client de la France et 2ème pays fournisseur, après le Honduras et juste devant le Nicaragua.

Nos exportations ont diminué de 3% (à 54,4 M€)  alors que nos importations ont progressé de 4% (à 45,5 M€).

Malgré une baisse continue des ventes depuis ces trois dernières années, les produits pharmaceutiques restent notre premier poste à l’export avec 7 M€ (contre 14,9 M€ en 2015, mais stables par rapport à 2016).

Le deuxième poste de nos exportations correspond aux pesticides (3,6 M€, -11%), suivis des huiles essentielles (3,1 M€ ; - 5%), des parfums et produits cosmétiques (2,4 M€ ; +15%). On note une augmentation de 51,5% de nos ventes de produits laitiers et fromages (à 1,3 M€, en grande partie des produits du groupe Lactalis) et une chute sensible de 35% de nos exportations de vins (à 411 000 €). Nos exportations de malt (passées de 4,5 M€ en 2015 à 1,1 M€ en 2016), se sont réduites à néant.

Les produits agricoles et agroalimentaires ont représenté plus de 77% de nos achats au Guatemala (35 M€), dont le café (9 M€ ; +4,5%), les produits de la pêche (7,8 M€ ; -3,6%), les huiles et graisses (7,3 M€ ; + 67 943%), les céréales (2,8 M€ ; +8%) et le rhum (2,8 M€ ; +4,5%). Nos achats de sucre se sont contractés de 59% (à 0,6 M€). Nos importations de produits sidérurgiques régressent fortement (-83% à 1,9 M€), alors que celles (qui sont nouvelles) de produits chimiques organiques s’affichent à 1,7 M€.

Publié le