Relations bilatérales

Le commerce extérieur de l’Estonie est particulièrement dépendant de la conjoncture internationale et de la situation de ses principaux partenaires, tant la logique régionale des relations commerciales du pays est importante. C’est pourquoi la France occupe une place modeste dans le commerce extérieur de l’Estonie.

En 2019, le commerce bilatéral entre les deux pays s’élevait à 715 M EUR. La tendance à la hausse observée en 2018 dans les échanges s’est poursuivie en 2019.

Ainsi, les exportations estoniennes vers la France représentaient 2,15% du total des exportations du pays (contre 2,12% en 2018), pour un montant de 309 M EUR. L’Estonie exporte principalement des machines et appareils mécaniques (premier poste, 22%), des produits issus de l’industrie chimique (deuxième poste, 17%), du bois et des articles en bois (troisième poste, 14,1%) et des équipements de transport (4ème poste, 10,9%). La France est ainsi devenue le 12ème client de l’Estonie (13ème en 2018).

De même, du côté des importations en provenance de France, pour 352 M EUR en 2019, une légère progression a été enregistrée : 2,19% en 2019, contre 2,02% en 2018. L’Estonie importe principalement de France de l’équipement pour les transports (32,8% des importations), des machines et appareils mécaniques (17% des importations, des produits alimentaires (14% des importations) et des produits issus de l’industrie chimique (10,2% des importations).

Depuis le début de l’année 2020, l’Estonie a exporté en France pour 106 M EUR, principalement des produits issus de l'industrie chimique (20,9%), des machines et appareils électriques (17%), du bois et des articles en bois (14,8%). Le pays a importé de France pour 89 M EUR, principalement des voitures (23,2%), des camions (4,81%) et des tracteurs (2,94%), ainsi que du vin (5,02%). C’est donc un déficit commercial qui se dessine pour cette année 2020, au détriment de la France.

 

Publié le