Baisse des échanges et de l’excédent commercial chilien en 2019

Le ralentissement de l’activité économique chilienne en 2019 (croissance de +1,1%, après +4% en 2018) a été accompagné de celui du commerce extérieur avec une baisse des échanges (139,8 Md USD, -7,4%) et de l’excédent commercial (4,2 Md USD, -10,5%). Les exportations diminuent (69,7 Md USD, -7,6%) ; elles restent majoritairement constituées de cuivre (48% du total) et de produits agroalimentaires (27%). Les importations diminuent également (65,5 Md USD, -7,5%).

Ce ralentissement se reflète aussi dans une baisse des échanges avec l’ensemble des partenaires habituels. La Chine (28% des échanges, 39,1 Md USD, -8,7%), les Etats-Unis (16%, 22,9 Md USD, -6,2%) et l’Union européenne (13%, 18,2 Md USD, -8,4%) concentrent 57% du commerce extérieur. L’Asie-Pacifique reste le partenaire prioritaire du Chili puisque les 20 membres de l’APEC (Coopération économique pour l’Asie-Pacifique) concentrent 2/3 des échanges chiliens (93,9 Md USD, -4,7%). Le commerce régional ne correspond qu’à une part mineure : le Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) ne représente que 10% des échanges (14,4 Md USD, -9,3%) et l’Alliance du Pacifique (Colombie, Pérou, Mexique) 6% (8,3 Md USD, -4,7%).

Publié le