Le commerce extérieur du Congo en 2020

Les échanges commerciaux du Congo-Brazzaville qui avaient atteint un pic en 2018, du fait de recettes d’exportations de pétrole exceptionnelles, se sont contractés en 2019 et 2020 suivant l’évolution des prix du brut. La crise sanitaire de la COVID 19 a, par ailleurs, eu un fort impact sur l’activité et entrainé un repli des importations (chute du PIB de 8,2%). Les exportations et les importations ont ensemble enregistré une baisse de 18,3%.  La Chine demeure le 1er client du Congo en 2020, et détrône la France dans le classement des fournisseurs en occupant désormais la 1ère place avec une part de marché de plus de 20%. L’Europe demeure toutefois la première zone géographique d’échange à l’importation avec le Congo (41,4% des importations totales du pays).

 La balance commerciale du Congo reste excédentaire en 2020, mais se contracte de 18,3%, proportionnellement à une baisse à la fois des exportations et des importations.

1- Les exportations du Congo sont passées de 2 904,2 Mds FCFA en 2019 à 2 373,2 Mds en 2020, soit une baisse de 531 Mds (– 18,3%). Sur la même période, les importations du Congo se sont élevées à 905,3 Mds, en baisse également de 18,3%, contre 1 107,7 Mds en 2019. Le taux de couverture en 2020 est resté constant à 262%. Avec une valeur de 2 016 Mds FCFA en 2020, contre 2 584 Mds en 2019, les ventes de pétrole sont en baisse (-28%). Elles  demeurent le premier poste des exportations congolaises représentant 85% des ventes. Le bois brut représente le second poste à l’exportation du pays (4% des ventes), suivi des huiles de pétrole ou de minéraux bitumeux (4%), et du bois scié (3%). Les exportations de produits de l’industrie minière ne représentent pas encore de flux significatifs.

 

Graphique 1 : dix principaux produits exportés par le Congo en valeur (mds FCFA) en 2020

1

                        Source : institut national de la statistique

 

La Chine est le premier client du Congo et son premier fournisseur, devançant ainsi la France, mais l’Europe demeure la première zone géographique d’échange à l’importation avec le Congo

 L'Asie reste la première zone géographique des exportations du Congo et absorbe 82% du total des ventes, soit 2 Mds environ en valeur (pétrole et bois), suivie de l’Europe (8%), de l’Amérique (6%) et de l’Afrique (3%). La Chine est son premier client. Elle a représenté 77% des exportations en 2020, soit 1 820 Mds FCFA, suivie par les Etats-Unis (3,4%), l’Inde (2,8%) et le Pérou (2,6%) -autres clients du pétrole congolais - qui occupaient respectivement le second, le troisième et le quatrième rang. Les exportations vers le reste de l’Afrique à 3% soulignent le peu d’intégration régionale actuelle, reflet de la faible diversification.

 

2- Les importations du Congo ont chuté en 2020 à 905,3 Mds FCFA contre 1 107,7 Mds en 2019 (-18,3%). En valeur, les produits agricoles et agroalimentaires de type « viandes et abats comestibles » (11,9%) et « poissons » (4,6%) représentent les premiers postes à l’importation du pays, suivis par les  médicaments (4%), l’huile de palme (3,7%) et le blé (3,5%). Le Congo demeure fortement dépendant de l’extérieur pour sa consommation alimentaire. Cette baisse significative des achats à l’extérieur est le marqueur du fort ralentissement des activités économiques qu’a connu le Congo en 2020 (arrêt des activités non essentielles) associé à une perte importante du pouvoir d’achat des populations.

 

Graphique 2 : dix principaux produits importés par le Congo en valeur (mds FCFA) en 2020

 2

                             Source : institut national de la statistique

 

Avec une part de marché de 17%, la France est le deuxième pays partenaire du Congo à l’importation en 2020 (les médicaments à 33 Mds apparaissent comme le premier poste en valeur des importations congolaises depuis la France)dépassée aujourd’hui par la Chine (20,6%), et suivie par la Belgique et les Etats-Unis qui ont représenté respectivement 10,4% et 4,6% des importations totales.

 

Graphique 3: dix principaux partenaires du Congo à l’importation en valeur (mds FCFA) en 2020

                               3

                               Source : institut national de la statistique

 

Graphique 4 : Evolution des échanges du Congo


4

                           Source : institut national de la statistique

Publié le