Relations bilatérales

 Des exportations très fluctuantes

Sur les années récentes, les exportations françaises fluctuent au gré des ventes de produits pharmaceutiques. Le total de nos exportations  est ainsi passé de 157,5 M EUR en 2014 à 243,6 M EUR  en 2015 et 237,6 M EUR en 2016.

En 2017, les exportations françaises se sont quasiment réduites de moitié (-46,4 % à 128,1 MEUR). Cette chute les ramène quasiment au plancher atteint en 2008. Elle est principalement expliquée par la baisse des ventes des produits pharmaceutiques (-65,5 % à 34,3 M EUR) et du matériel optique et photographique (-100 % à 0,01 M EUR). La baisse des ventes de produits pharmaceutiques reflèterait l’appauvrissement des populations.

Les préparations pharmaceutiques, malgré leur importante baisse restent le premier poste d’exportation française en RDC. Les ventes d’aéronefs et d’engins spatiaux connaissent une progression exceptionnelle de 1 782 % à 7,7 M EUR contre 0,4 MEUR en  2016 et occupent la deuxième place. Suivent les machines pour l’extraction ou la construction (+22,7 % à 6,8 M EUR), les boissons alcoolisées distillés (+91,7 % à 5 M EUR), les vins de raisin (+7,4 % à 3,9 M EUR), les viandes de volaille (+117,8 % à 3,5 M EUR) et le malt (+6,5 % à 3,5 M EUR).

Les importations françaises à partir de la RDC augmentent de 2,9 % à 15,3 MEUR contre -0,1 % en 2016. En 2017, la France achète pour la première fois en dix ans des produits de raffinage du pétrole en RDC pour un montant de 4 M EUR. Ces produits sont en 2017 le premier poste d’importation de la France en RDC. Les plantes à boissons (+22,6 % à 3,6 M EUR) et le bois brut (-62,3 % à 3 M EUR) arrivent respectivement en deuxième et troisième position. Suivent les autres préparations et conserves à base de fruits et légumes (+10,7 % à 1,7 MEUR), les déchets non dangereux (+448,8 % à 0,99 M EUR) et les bois sciés et rabotés (-11,8 % à 0,6 M EUR). Les importations des autres produits sont marginales.

Au total, notre excédent baisse de 49,3 % et passe de 222,8 M EUR à 112,8 M EUR.

 

Tableau. Evolution des échanges commerciaux franco-congolais (M EUR)

Source : Douanes françaises

  2014 2015 2016 2017 Variation 2016-2017
Exportations 157,5 243,6 237,6 128,1 -46,4%
Importations 12,1 14,9 14,9 15,3 +2,9%
Solde commercial 145,3 228,8 222,8 112,8 -49,4%

 

Des investissements français modestes mais en forte augmentation

Bien qu'en forte augmentation au cours des dernières années (+56,4 % en 2016 puis +5,3 % en 2017), les investissements français en République démocratique du Congo restent modestes (359 M EUR en 2017).

Les principaux opérateurs économiques implantés en RDC sont aujourd’hui Accor (hôtel Pullman), Air France, Bolloré Africa Logistics, Bureau Veritas, Castel (brasseries), Canal+, Orange, Perenco, Safran, Sep-Congo (logistique pétrolière, principale filiale logistique de Total), Total distribution-marketing, Thales Air System (sécurité aérienne).

 

Tableau. Evolution du stock d'IDE français au Congo (M EUR)

Source : Banque de France

  2014 2015 2016 2017
Stock d'IDE nd 218 341 359
Variation - - +56,4% +5,3%
Publié le