Les relations bilatérales France-Bulgarie

La France est un partenaire commercial important de la Bulgarie, puisqu’elle est son 7ème client et son 9ème fournisseur, tandis que la Bulgarie est notre 58ème client et notre 54ème fournisseur. Près de 6 800 entreprises françaises exportent vers la Bulgarie. La France enregistre un déficit commercial depuis 2009 vis-à-vis de la Bulgarie, qui s’est nettement réduit en 2017, pour retrouver un niveau comparable à 2015 et aux années précédentes. Les flux intra groupes sont une composante majeure de nos échanges. La présence économique française en Bulgarie s’appuie sur plus de 200 entreprises, générant un chiffre d’affaires estimé à 1,9 Md EUR. Les principales sociétés françaises présentes en Bulgarie sont Société Générale, BNP Paribas, Total, Schneider Electric, Véolia, Air Liquide, Décathlon, Montupet, Renault, Saint Gobain et M. Bricolage. La France est le 11ème investisseur en Bulgarie en 2016, avec 2,8% du stock total d'IDE du pays.

La France enregistre un déficit commercial depuis 2009 vis-à-vis de la Bulgarie, qui s'est nettement réduit en 2017

Les échanges commerciaux franco-bulgares ont atteint 1,9 Md EUR en 2017. Les exportations françaises en Bulgarie se sont élevées à 0,8 Md EUR, en hausse de 7,7% par rapport à 2016, faisant de la France le 9ème fournisseur du pays, avec une part de marché de 3%. Nos importations de Bulgarie s'élèvent à 1,1 Md EUR en 2017, en baisse de 4,1% sur un an. La France est ainsi le 7ème client de la Bulgarie, important 4,1% de ses exportations.

La hausse de nos exportations, conjuguée à la baisse des importations, a conduit à une réduction de notre déficit commercial à -259 M EUR, au niveau de 2015 (-256 M EUR) et en amélioration par rapport à 2016 (-364 M EUR). La balance commerciale française avec la Bulgarie est déficitaire depuis 2009.

Parallèlement au développement de nos échanges commerciaux, la présence française en Bulgarie progresse, puisqu’elle compte plus de 200 entreprises, employant plus de 16 000 personnes, avec des positions fortes dans le secteur financier (Société Générale, BNP Paribas), les services environnementaux (Veolia est en charge de la gestion des eaux de la ville de Sofia et d’une partie du réseau de chauffage urbain de la ville de Varna), la grande distribution (Decathlon, Mr Bricolage), et l’industrie (Montupet, Schneider Electric, Saint Gobain, et Air liquide).

Nos échanges commerciaux sont dominés par les biens d'équipement mécaniques, électriques et électroniques

Les biens d’équipement mécaniques, électriques et électroniques forment le premier poste d’exportation français en Bulgarie. En légère progression par rapport à 2016, ces exportations représentent 207,5 M EUR, soit 25,2% du total de nos exportations. Une grande partie de ces exportations est destinée à l’approvisionnement des groupes français sur place dans le cadre du commerce intra firme, pour Schneider Electric par exemple. En deuxième position viennent les produits chimiques et pharmaceutiques (197,9 M EUR ; 24%). Plusieurs grands groupes pharmaceutiques (Bioderma, Boiron, Servier Medical, Sanofi, etc.) et de cosmétiques (l'Oréal ou encore Biolandes) participent à ces flux commerciaux. Suivent les matériels de transport, à 108,4 M EUR (13,2%). A noter qu’en mars 2018, le groupe aéronautique Latécoère a ouvert sa première usine dans le pays. Avec un investissement de 15 M EUR et un effectif de 200 personnes, cette implantation devrait renforcer le commerce intra firme entre les deux pays.

A l’instar des exportations, les biens d’équipement mécaniques, électriques et électroniques sont le premier poste d’importation française de Bulgarie. A 329 M EUR, ils représentent 30% du total des importations françaises. Une part non-négligeable de ces importations s’explique, là aussi, par le développement de la sous-traitance et du commerce intra firme. Les textiles, habits, cuir et chaussures sont au deuxième rang des importations françaises, en représentant 23% (250 M EUR). Enfin, les importations de produits agroalimentaires, en troisième position (10% ; 106 M EUR), sont l’un des rares postes d’importation à avoir augmenté en 2017.

La présence française en Bulgarie progresse de manière continue depuis 2010

Selon la Banque de France, le stock d'IDE français en Bulgarie s'élève à 707 M EUR en 2016. Selon la BNB, il est de 1,1 Md EUR, faisant de la France le 11ème investisseur dans le pays, avec 2,8% du stock.

La présence économique française en Bulgarie s’appuie sur plus de 200 entreprises employant plus de 16 000 personnes et générant un chiffre d’affaires estimé à 1,9 Md EUR. La Bulgarie accueille des industriels français de premier ordre, dont Schneider Electric, Saint Gobain, Montupet et Air liquide qui dispose de trois usines de production de gaz. Les activités de services couvrent un ensemble de métiers, notamment la banque et l’assurance (Société Générale et BNP Paribas), les services urbains (Veolia gère l’eau de la ville de Sofia et une partie du réseau chaleur de Varna), la distribution (M. Bricolage et Décathlon qui compte 6 implantations en Bulgarie), l’hôtellerie (le groupe Accor a ouvert un Novotel à Sofia et finalisé un projet d’Ibis).

A noter que le groupe Latécoère (équipementier de premier rang du groupe Airbus) construit actuellement une usine de production à Plovdiv. Par ailleurs, le groupe Total, présent depuis plusieurs années en Bulgarie dans le commerce de lubrifiants pour l’automobile et l’industrie, dispose depuis 2012, avec ses partenaires OMV et Repsol, d’un permis d’exploration-production d’hydrocarbures en mer Noire susceptible d’être renouvelé en 2018, suite à la découverte d’indices d’huile.

Pour en savoir plus :

Echanges commerciaux FR-BG

Source : Douanes française

IDE FR BG

Source : Banque de France

 

 

Publié le