Commerce bilatéral France-Argentine

Les échanges commerciaux franco-argentins sont largement dominés par nos exportations

Graphique 1 : Evolution des exportations et des importations françaises vers et de l’Argentine (M)

Source : Douanes françaises

Commentaire : En 2017, les exportations françaises vers l’Argentine se sont contractées (-16%), à 957 M EUR. En particulier, les exportations de matériel de transports, qui constituaient le principal poste en 2016, ont reculé de 47,5%. En revanche, les exportations de produits chimiques, parfums et cosmétiques, un des secteurs forts français, ont augmenté de 12%.

Nos importations ont également reculé de 17,3%, à 370 millions d’euros. Les achats de produits agricoles et des industries agoalimentaires, qui représentent plus de la moitié des importations françaises, ont fortement diminué, de 43,6% et 23,8% respectivement.

En 2017, l’Argentine a été le 55ème client de la France et son 72ème fournisseur.

 

La balance commerciale de la France reste très nettement excédentaire

Graphique 2 : Evolution de la balance commerciale (M€)

Source : Douanes françaises

Commentaire  : En 2017, la balance commerciale entre les deux pays continue d’afficher un solde excédentaire en notre faveur. Cet excédent a nettement progressé depuis 2008, et a même atteint un niveau record en 2015. Avec un solde postif de 587 millions d’euros, l’Argentine figure au 20ème rang de nos excédents dans le monde en 2017.

 

La France chute au huitième rang des fournisseurs de l’Argentine

Graphique 3 : Evolution des parts de marché en Argentine (%)

Source : Douanes argentines

Commentaire : La France était le 8ème fournisseur de l’Argentine avec une part de marché de 2% en 2017, soit une baisse de deux rangs par rapport à 2016. Elle se classe derrière le Brésil (27%), la Chine (18%), les Etats-Unis (11%) et l’Allemagne (5%), le Mexique (3,1%), l’Italie (2,5%) et l’Espagne (2,2%).

Publié le