1. COVID 19 : situation au 20 novembre 2020

Covid-19 : réunis au Togo, les parlementaires de la CEDEAO promeuvent les cours en ligne

Le parlement de la CEDEAO s’est réuni à Lomé (Togo) le 17 Novembre, avec pour ordre du jour : « la CEDEAO à l’ère de la COVID-19, mettre l’accent sur la technologie de l’information et de la communication pour la promotion de l’enseignement à distance et la formation dans les Etats membres ». Notons que cette réunion délocalisée des commissions de la CEDEAO à Lomé est la 3e d’une série dont les deux premières se sont successivement tenues à Cotonou (Bénin) et à Bissau (Guinée-Bissau).

Niger : la région de Tahoua reçoit un don en matériel médical de la coopération allemande de 100 MFCFA

Le don est destiné au centre hospitalier régional, au centre mère et enfant et aux six hôpitaux de districts ainsi qu’à l'infirmerie de la prison civile. Il est constitué d’équipements biomédicaux : 11 concentrateurs d'oxygène et accessoires, un analyseur d'hématologie, un spectromètre, 50 tensiomètres, 50 stéthoscopes, 50 saturomètres, 60 thermomètres laser, 10 pulvérisateurs, 400 cartons de savon, des équipements de protection individuelle (bavettes chirurgicales, gants en latex, lunettes de protection, gel hydro-alcoolique et combinaisons de protection). Pour rappel la coopération allemande (GIZ) a apporté de nombreux appuis au Niger dans le cadre de la lutte contre la Covid 19 notamment dans les régions d'Agadez, de Tahoua de Tillabery et Zinder.

Togo : neuf centres de santé en cours de construction dans le cadre de la riposte anti-Covid  

Neuf centres de santé sont en cours de construction dans les cinq régions du pays, alors que se poursuivent les travaux de renforcement du Centre Hospitalier Régional de Lomé Commune (CHR-LC), dédié depuis mars à la prise en charge des malades du coronavirus. En dehors de la lutte contre le Covid-19, l’amélioration du système de santé national est l’une des priorités du nouveau quinquennat présidentiel. Sont notamment prévus la modernisation des CHR, la réhabilitation des centres de santé communautaires (CSC), la construction de six nouveaux centres de santé mère-enfant (CSME), de 100 centres médico-sociaux (CMS) et d’un centre national de lutte contre le cancer (CNLC). Le budget 2021 examiné il y a une semaine par le gouvernement prévoit d’affecter 10% du montant alloué aux ministères et institutions à ce secteur.

2. Actualités générales

Echanges commerciaux avec l’Afrique : les USA annoncent un programme de 500 MUSD pour le secteur privé

Dans le cadre de l’initiative Prosper Africa, l’USAID va lancer début 2021 un nouveau programme de partenariat commercial et d’investissements entre l’Afrique et les Etats-Unis, d’une valeur de 500 MUSD sur cinq ans. L’initiative Prosper Africa, lancée par l’administration Trump en vue de remplacer l’African Growth and Opportunity Act (AGOA) vise à accroître les échanges commerciaux et les investissements bilatéraux entre l’Afrique et les Etats-Unis. Elle mobilise les services de soutien du gouvernement américain pour le commerce et l’investissement, afin d’aider les entreprises et les investisseurs américains et africains à identifier des partenaires, faire progresser les possibilités et conclure des affaires. « Pour chaque dollar de fonds publics, Prosper Africa devrait lever plus de neuf dollars en investissement privé, ce qui fournira des milliards de dollars en exportations et investissements et créera des centaines de milliers d’emplois africains et américains d’ici 2026 », indique USAID.

L'ONU vote 100 millions de dollars pour lutter contre la faim dans sept pays dont le Nigéria

Le United Nations Central Emergency Response Fund a prévu un budget de 100 MUSD pour lutter contre la faim extrême au Nigéria, Afghanistan, Burkina Faso, RDC, Éthiopie, Soudan du Sud et Yémen. Le nord-est du Nigéria recevra 15 MUSD pour lutter contre l’insécurité alimentaire qui frappe principalement les Etats de Borno, Adamawa et Yobe. Les dernières évaluations et projections ont révélé que 5,1 millions de personnes risquent de mourir de faim dans ces États au cours de la prochaine période de soudure, en été 2021.

Nigéria : L'armée admet avoir « tiré en l'air » lors des manifestations #EndSARS

Après des semaines de déni, l’armée a admis avoir tiré des coups de feu en l'air pour disperser la foule des manifestants au Lekki Toll Plaza à Lagos, où au moins 10 manifestants ont été tués le 20 octobre, provoquant l’indignation locale et internationale. Le général Ahmed Taiwo, commandant de la 81e brigade de renseignement militaire, a déclaré que l'armée se trouvait sur place à la demande du gouverneur de l'État de Lagos, Babajide Sanwo-Olu, afin de faire appliquer le couvre-feu imposé plus tôt dans la journée. Le gouverneur, cependant, prétend que l'État n'a aucune autorité sur l'armée nationale, et que des images de caméras de sécurité montrent des soldats nigérians tirant sur des manifestants.

La Banque Mondiale salue la bonne performance du Togo

Le ministre de l’économie et des finances et la représentante-résidente de la Banque Mondiale ont ouvert mardi à Lomé la deuxième revue de performance du portefeuille des projets financés au Togo. L’exercice, effectué sur une période juin 2019 à juillet 2020, a permis de saluer le niveau d’exécution du budget qui se situe à 37%, « un des taux de décaissements les plus performants au niveau des portefeuilles de projets financés par la Banque dans la région Afrique où la moyenne est de 22% ». La représentante a regretté l’impact de la pandémie de Covid-19, qui « va faire reculer par rapport aux progrès enregistrés avant », et a souhaité plus de vigilance et de proactivité. Dans le cadre de la gestion de la riposte, la BM a financé trois projets au Togo pour un coût global de 50 Mds FCFA dans les secteurs de la santé, de l’éducation et des réformes économiques. Au total, le portefeuille de la Banque au Togo s’élève à 400 MUSD et comprend au moins 16 opérations en cours.

3. Actualités agricoles

Bénin : le prix de vente du soja maintenu à 175 Fcfa/kg en 2020/2021

Ce tarif entériné en Conseil des ministres vise à soutenir le dynamisme de la filière, dont les performances ont été remarquables ces dernières années. Il vise également à encourager la progression de la filière enregistrée ces dernières années. En effet, la récolte du pays a été plus que multipliée par 10, passant de 12 500 tonnes en 2007 à 157 000 tonnes en 2016. En 2019/2020, la production a encore battu des records, en s’établissant à 257 000 tonnes dont 240 000 tonnes ont été déjà exportées. La campagne 2020/2021 a débuté le 19 novembre à Djougou dans le nord-est du pays et s’achèvera le 30 juin 2021. La culture du soja a été réalisée sur une superficie de plus de 192 000 hectares durant la campagne qui vient de s’achever.

Brexit et bananes, vers une baisse de l’approvisionnement en bananes du Ghana ?

Le Brexit pourrait menacer l'approvisionnement des supermarchés britanniques en bananes du Ghana et entraîner des milliers de pertes d'emplois pour les travailleurs des plantations ghanéennes, prévient l'organisation caritative Banana Link. Liz Truss, la secrétaire d'État au Commerce international britannique, a rejeté les appels du gouvernement du Ghana à négocier un accord commercial post-Brexit qui soit compatible avec leurs engagements régionaux et leur aurait permis de continuer à exporter au Royaume-Uni bananes, cacao ou thon en franchise de droits. Au lieu de cela, les bananes ghanéennes sont soumises à un droit d'importation post-Brexit de 95 £ par tonne. Pour un fruit déjà vendu avec de très faibles marges bénéficiaires, cela rendra l'exportation vers le Royaume-Uni non rentable. Cette perspective a conduit les supermarchés britanniques à stopper leurs engagements d'achat avec les producteurs ghanéens pour 2021.

Nigéria : Un nouveau record atteint par le taux d'inflation en Octobre

Selon le Bureau national des statistiques (NBS), le taux d'inflation est à 14,23% en octobre, contre 13,71% en septembre. L’inflation sur les denrées alimentaires suit la tendance avec 17,38% en octobre 2020 contre 16,66% en septembre. Cette hausse de l'indice alimentaire est principalement causée par la hausse des prix du pain et des céréales, des pommes de terre, de l'igname et d'autres tubercules, de la viande, du poisson, des fruits, des légumes, des boissons alcoolisées et alimentaires, et des huiles et graisses. L'inflation des denrées alimentaires est la plus élevée dans les Etats de Kwara, Edo et Sokoto ; elle est la plus faible dans les Etats d’Oyo, Jigawa et Taraba.

Nigéria : la start-up ePoultry.NG permet aux Africains d'investir dans la volaille

L’entrepreneur Nigérian Anthony Ebitimi Owei a créé ePoultry.NG, une plateforme web et mobile permettant aux petits éleveurs de volaille de bénéficier de financements (achat d’intrants), de compétences techniques, et d’avoir accès à une plus grande clientèle. La start-up donne aux investisseurs la possibilité de fructifier leur argent en investissant à distance dans l'aviculture, sans avoir à se lancer directement dans l'élevage. En juin dernier, ePoulty.NG a été sélectionnée par Forbes et Global Start-up Ecosystem pour participer au premier programme d’accélération des start-up d’avenir au Nigéria. À ce jour, ePoultry.NG a placé sur le marché local plus de 12 000 tonnes de poulets et plus de 38 800 tonnes d’œufs.

Togo : appui aux ménages vulnérables en facilitant l’accès aux semences

Soutenu par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), le Projet National de Promotion de l’Entrepreneuriat Rural (PNPER) vient de lancer une vaste campagne d’appui aux ménages vulnérables de différentes préfectures, afin de leur permettre d’avoir accès en temps voulu aux semences. Ce sont ainsi 5 000 ménages vulnérables d’agriculteurs qui vont bénéficier de 65 000 kg de semences de riz et maïs, pour un coût total de 37 M FCFA. Cette quantité d’intrants devrait aider à emblaver 1 500 ha de maïs et 500 ha de riz. Le PNPER, qui devait arriver à échéance le 30 décembre prochain, a été prorogé d’une année supplémentaire au vu de ses bons résultats

3. Commerce

Le Cameroun investit 46 millions d’euros pour la mise aux normes de ses 4 aéroports internationaux

Dans le cadre du Projet de développement du secteur du transport (PDST) – volet aérien, le Cameroun s’est lancé dans la construction et la rénovation de plusieurs infrastructures au sein de ses 4 aéroports internationaux, ainsi que dans l’acquisition d’équipements destinés à ces plateformes. C’est plus de 30 milliards FCFA (46 MEUR) en cours d’investissement jusqu’en 2022, ce financement étant assuré par la Banque mondiale : bitumage des routes autour des aéroports, renforcement des clôtures de sûreté, construction de Centres directeurs des opérations d'urgence (CDOU). Le projet prévoit également l’acquisition d’équipements d’inspection et de vidéosurveillance. Ces différents projets devraient être achevés avant l’audit de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), prévu fin 2021.

Niger : 15 milliards pour bitumer des voies urbaines à Diffa

Le gouvernement a adopté le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt d’un montant global de 22,5 MEUR, conclu avec la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD). Ce financement servira en partie au projet d’aménagement et de bitumage des voies urbaines dans la ville de Diffa, et au renforcement du réseau de voirie de la ville, en vue de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations, du confort et de la sécurité des usagers. Ainsi après la mise en service des routes bitumées, le temps de parcours sera réduit d’environ 70% et le coût d’exploitation des véhicules d’environ 50%.

Niger : Girafon Bleu vend des chemises pour financer la préservation des girafes

La marque de mode éco-responsable Girafon Bleu vient de lancer une nouvelle ligne de chemises confectionnées à partir de tissus de récupération. Un montant de 5 EUR est prélevé sur la vente de chaque vêtement, et reversé à l’Association pour la sauvegarde des girafes du Niger (ASGN). Basée à Niamey, l’ASGN milite en faveur de la protection du dernier troupeau de girafes sauvage d’Afrique de l’Ouest, la girafe Peralta, une espèce endémique qui était présente du Sénégal jusqu’au Tchad au XIXeme siècle. L’action de l’ASGN consiste à reboiser la région pour lutter contre la désertification et maintenir les girafes dans leur habitat naturel en leur assurant des ressources alimentaires en quantité suffisante. Une action qui a permis aux girafes de passer de 50 à plus de 700 spécimens en l’espace de 20 ans. L’ASGN a déjà collecté 5 400 euros grâce à Girafon Bleu.

Nigéria : le Gouvernement fédéral lève l'interdiction à Lufthansa et Air France/KLM d'opérer des vols internationaux vers le Nigéria.

Le Nigéria a levé l’interdiction de vol signifiée il y a deux mois aux compagnies aériennes Air France, KLM et Lufthansa entres autres, les compagnies y annonçant leur retour dès début Décembre. Depuis la réouverture fin août des frontières du Nigeria, puis la reprise des vols internationaux début septembre, la desserte des aéroports de Lagos et Abuja était interdite à Air France/KLM, Lufthansa, Etihad Airways, Royal Air Maroc, RwandAir, Air Namibia, TAAG Angola Airlines ou South African Airways. Le gouvernement local avait alors invoqué le principe de réciprocité, et a accepté de lever les interdictions en conclusion de longues négociations avec les autorités européennes concernées. De leur côté, British Airways, Virgin Atlantic, Turkish Airlines, Middle-East Airlines (MEA), Emirates Airlines, Qatar Airways, Delta Air Lines et les compagnies du continent Air Côte-d’Ivoire, ASKY, Ethiopian Airlines, Egyptair, Air Peace, Africa World Airways (AWA) et Kenya Airways avaient été autorisés dès Septembre à desservir le Nigéria.