Sri Lanka a été retiré le 7 mai de la liste de l’Union européenne des juridictions à hauts risques en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et de financement du terrorisme (LCB-FT). Il avait été inscrit sur cette liste en février 2018. Ce retrait fait suite à la décision du Groupe d'action financière (GAFI) de supprimer Sri Lanka des pays sur la liste grise de surveillance lors de sa réunion organisée à Paris en octobre 2019. Ce dernier avait jugé positivement les réformes mises en place par les autorités sri-lankaises.