Les résultats du premier semestre 2018 sont encourageants, puisqu’ils témoignent d’une nouvelle augmentation des échanges commerciaux à hauteur de 1,8%, soit 3,9 Mds€. Alors que nos exportations augmentent de 4,5% (1,7 Md €), nos importations en provenance de la Hongrie stagnent (-0,2%, 2,11 Mds €). Au premier semestre 2018, la Hongrie est, d’après les données des Douanes françaises, notre 25ème marché (0,76% de nos exportations) et notre 26ème fournisseur (0,75% de nos importations). Selon le Bureau des statistiques hongrois (KSH), notre pays a gardé sa position au 7ème rang des partenaires commerciaux de la Hongrie au 1er semestre 2018 avec 4,12% des échanges globaux. Les trois principales catégories de produis échangés sont respectivement : Le poste « autres produits industriels » (45,76% de nos ventes et 32,86% de nos achats), qui inclut les produits chimiques, les parfums, les cosmétiques etles produits pharmaceutiques,Celui des équipements mécaniques, matériels élec

Les résultats du premier semestre 2018 sont encourageants, puisqu’ils témoignent d’une nouvelle augmentation des échanges commerciaux à hauteur de 1,8%, soit 3,9 Mds€. Alors que nos exportations augmentent de 4,5% (1,7 Md €), nos importations en provenance de la Hongrie stagnent (-0,2%, 2,11 Mds €).

 

Au premier semestre 2018, la Hongrie est, d’après les données des Douanes françaises, notre 25ème marché (0,76% de nos exportations) et notre 26ème fournisseur (0,75% de nos importations). Selon le Bureau des statistiques hongrois (KSH), notre pays a gardé sa position au 7ème rang des partenaires commerciaux de la Hongrie au 1er semestre 2018 avec 4,12% des échanges globaux.

 

Les trois principales catégories de produis échangés sont respectivement :

Le poste « autres produits industriels » (45,76% de nos ventes et 32,86% de nos achats), qui inclut les produits chimiques, les parfums, les cosmétiques et les produits pharmaceutiques,

Celui des équipements mécaniques, matériels électriques, électroniques et informatiques (34,18% de nos exportations et 40,39% de nos importations).

Et enfin, le poste « matériels de transport » en forte progression (16,9%), ce dernier représente 11,96% de nos livraisons, alors que nos achats à la Hongrie augmentent de 3,7%.

 

Nos exportations, structurellement diversifiées, sont en progression de +4,5%

 

A l’instar de l’année 2017, la catégorie « autres produits industriels » constitue, au premier semestre 2018, le poste le plus important de nos exportations (832,4 M€, +5,8%). Au sein de ce poste, les produits chimiques, parfums et cosmétiques en hausse de 4,9% à 241,92 M€. Les ventes de produits pharmaceutiques progressent de 15,9% à 214,9 M€ (contre -7,6% à 396 M€ en 2016 et -5% à 185,2 M€ en 2017).

Les équipements mécaniques, matériels électriques, électroniques et informatiques (621,83 M€, +2,6%) sont désormais le second poste de nos exportations. Les ventes de machines agricoles et forestières sont en hausse de +41,7% à 41,65 M€, sachant que le processus d’évaluation des propositions aux appels d’offres destinés à la modernisation des exploitations d’élevage et à l’achat de machines horticoles s’est achevé à la fin de 2017 et le versement des fonds a commencé en début de 2018.

Les ventes de matériels de transport sont en hausse de +16,9% à 217,6 M€ au premier semestre 2018. Les livraisons de véhicules automobiles (+68,5% à 124,78 M€) poursuivent une progression spectaculaire grâce à l’augmentation du pouvoir d’achat des consommateurs et de la santé retrouvée des entreprises hongroises. Cependant, le poste des livraisons d’aéronefs repart à la baisse à 4,3 M€ au premier semestre 2018 contre 90,6 M€ en 2017 (après les baisses observées en 2015 et en 2016).

Enfin, les ventes de produits agricoles augmentent de 35,5% à 63,6 M€ et les ventes des produits des industries agroalimentaires augmentent de 3,9% à 71,75 M€. La hausse importante des ventes de céréales (+58,5%) contribue à cette tendance positive. En 2017, le rebond de la récolte de céréales en France permet de répondre à la demande accrue en Hongrie.

 

Commerce bilatéral