Crédit photo: CraftMAP Préfectures composantes : Fukuoka, Saga, Nagasaki, Kumamoto, Oita, Miyazaki, KagoshimaSuperficie : 42 231 km² soit 11% de la superficie du pays (légèrement inférieure à la Suisse)Densité : 64,7 hab. /km² (soit 1/5ème de la moyenne nationale (343.4) source: MIC 2015)Population : 13 millions d’hab.  (10% de la population du pays ou celle du Sénégal)PIB nominal : 44 000 Mds ¥ env. 360 Mds € (comparable à l’Autriche ou Taiwan) source: CAO, FY 2013.Jumelage: La ville de Fukuoka est jumelée avec Bordeaux (1982) ; ville de Saga avec Cussac (1988), Kanzaki (préfecture de Saga) avec Beaucourt (1996) ; ville de Nagasaki avec Vaux-sur-Aure (1978) ; ville de Kumamoto avec Aix en Provence (2013); commune de Sagara avec celle de Saint-Valentin (2017)1. Une région représentant un poids économique et démographique de l’ordre de 10% du pays mais dans laquelle la préfecture de Fukuoka occupe une place prépondérante.Le Kyushu, qui compte 7 préfectures , pèse e

carte du Japon

Crédit photo: CraftMAP

 

Préfectures composantes : Fukuoka, Saga, Nagasaki, Kumamoto, Oita, Miyazaki, Kagoshima

Superficie : 42 231 km² soit 11% de la superficie du pays (légèrement inférieure à la Suisse)

Densité : 64,7 hab. /km² (soit 1/5ème de la moyenne nationale (343.4) source: MIC 2015)

Population : 13 millions d’hab.  (10% de la population du pays ou celle du Sénégal)

PIB nominal : 44 000 Mds ¥ env. 360 Mds € (comparable à l’Autriche ou Taiwan) source: CAO, FY 2013.

Jumelage: La ville de Fukuoka est jumelée avec Bordeaux (1982) ; ville de Saga avec Cussac (1988), Kanzaki (préfecture de Saga) avec Beaucourt (1996) ; ville de Nagasaki avec Vaux-sur-Aure (1978) ; ville de Kumamoto avec Aix en Provence (2013); commune de Sagara avec celle de Saint-Valentin (2017)

1. Une région représentant un poids économique et démographique de l’ordre de 10% du pays mais dans laquelle la préfecture de Fukuoka occupe une place prépondérante.

Le Kyushu, qui compte 7 préfectures , pèse environ « 10% » du Japon : 11,2% de la superficie, 8% des exportations du pays, 10,2% de la population et 8,7% du PIB , soit une importance économique qui situerait la région entre Taiwan et l’Autriche. 

 

L'île de Kyushu et ses 7 préfectures (source: METI)

plan de Kyushu

 

Place de la région du Kyushu dans l’économie japonaise (source: METI)

économie de Kyushu

 

L’évolution de la structure économique de la région a suivi globalement la tendance nationale à savoir : (i) une régression du secteur manufacturier et minier (de 16,6% de la production en 2007 à 14,7% en 2013) ; (ii) un poids significatif du secteur des services (22,1%) et de l’immobilier (13%) ; (iii) le secteur agricole se maintient cependant à un niveau supérieur à la moyenne nationale (2% contre 1% au niveau national).

 

Evolution des poids de l'industrie dans la région de Kyushu (source: CAO)

Evolution des poids de l'industrie dans la région de Kyushu

 
Le Kyushu est cependant une région où il existe une forte disparité économique entre les préfectures: la préfecture de Fukuoka (nord de Kyushu) concentre à elle-seule plus de 40% du PIB régional. De façon générale, l’activité industrielle et commerciale est plus dense dans la partie nord de la région par rapport aux préfectures du sud, réputées plus agricoles.
La concentration des activités économiques engendre un flux démographique positif pour Fukuoka et ce, au détriment des autres préfectures de la région. La population de la préfecture de Fukuoka représente 39% de la région et est la seule à enregistrer un accroissement de sa démographie qui devrait se poursuivre jusqu’en 2035. Cette tendance est paradoxalement renforcée par la récente construction de la ligne Shinkansen reliant les préfectures de la région.

 

Poids des préfectures au sein de la région de Kyushu (source: CAO)

Poids des préfectures au sein de la région de Kyushu

 

Evolution de la population sur 20 ans (source: CAO, BoJ)

Evolution de la population sur 20 ans.

 

Répartition de la population par tranche d’âge (source: CAO)

Répartition de la population par tranche d’âge

 

2. La région est un important producteur de semi-conducteurs mais la production automobile prend une importance croissante.

  • La production du secteur manufacturier de la région de Kyushu est marquée par (i) un poids important de l’industrie liée à la vie quotidienne (23,5% du secteur manufacturier de Kyushu et 10,3% de la production nationale) dont le secteur de la production et de la  transformation alimentaire ; (ii) un poids significatif (pour la région) de l’industrie de transformation et d’assemblage (38,4% mais 6,4% de la production nationale) plus particulièrement des secteurs des transports et des composants électroniques.
  • La région est un important producteur de semi-conducteurs (25% de la production de circuits intégrés du pays – graphique 5) mais la concurrence internationale pousse les opérateurs japonais à privilégier la production à haute valeur ajoutée (destinée à la fabrication des smartphones et l’industrie automobile). La région est par ailleurs présente dans les secteurs de la construction de navires en acier (32% de la construction nationale), de l’agriculture (20%), la métallurgie (15%) et de l’automobile (14,6%).
  • La production automobile prend de plus en  plus d’importance avec la présence, surtout dans le nord, de Nissan, Toyota (préfecture de Fukuoka) et Daihatsu (préfecture d’Oita), ainsi que Honda pour les deux roues. L’industrie automobile est la première industrie de la région devant les semi-conducteurs avec une part de marché nationale de 14,6% et  1,35 Mo d’unités produites en 2015.

 

La région privilégie la production de circuits intégrés à haute valeur ajoutée

 La région privilégie la production de circuits intégrés à haute valeur ajoutée

 

 

 La production automobile prend une importance croissante dans la région

 

La production automobile prend une importance croissante dans la région