Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Recrutement et RH » Nos métiers
 

Les témoignages des équipes de la direction générale du Trésor

Julien Arthur Julien Arthur, économiste, contractuel

Quel est votre parcours ?

J’ai obtenu l’agrégation d’économie après un cursus à l’École Normale Supérieure. Ma volonté de construire un profil réellement polyvalent m’a poussé à rejoindre dans un premier temps le secteur du conseil avant d’intégrer la DG Trésor au sein du bureau responsable de l’analyse du commerce extérieur français. Je suis chargé de l’analyse de l’intégration de la France dans la mondialisation et les chaines de valeur mondiales. 

Pourquoi avez-vous rejoint le Trésor ?

J’ai fait l’expérience, au cours d’un stage au service économique à Canberra, d’aspects du travail qui me motivent encore aujourd’hui. Il s’agit principalement de la diversité des sujets permettant d’apprendre et de progresser en permanence, de l’excellence technique au service de la définition et de l’orientation de la politique publique, et de la grande qualité du management. 

Quel conseil donner à une personne qui souhaite rejoindre le Trésor ?

Je pense qu’il faut faire preuve à la fois d’une technicité avancée sur le thème du poste et d’une capacité à envisager plus largement les enjeux économiques, sociaux et juridiques de la politique économique afin d’émettre les recommandations les plus pertinentes et concrètes possibles.

 Magali Cesana, administratrice civil

Magali Cesana Quel est votre parcours ?

J’ai rejoint le Trésor à la sortie de l’ENA en 2005. Après avoir travaillé sur le financement des entreprises puis suivi les négociations d’accords de libre-échange, je suis partie à Bruxelles pendant deux ans à la Représentation permanente de la France auprès de l’UE. Je suis revenue au Trésor comme chef de bureau, chargée des services bancaires puis de la lutte contre la criminalité financière. En septembre 2016, j’ai été nommée secrétaire générale adjointe de la Direction. 

Pourquoi avez-vous rejoint le Trésor ?

Pour la variété des sujets traités, des compétences que l’on y acquiert, des postes proposés, des interlocuteurs, souvent extérieurs à la sphère publique, mais aussi la possibilité d’alterner des postes en France et à l’étranger. 

Quel conseil donner à une personne qui souhaite rejoindre le Trésor ?

Il faut être rigoureux et efficace dans son travail, mais aussi faire preuve de sens politique et avoir un bon relationnel.

 

Axel Beaubernard Axel Beaubernard, contrôleur des Finances publiques

Quel est votre parcours  

Contrôleur des finances publiques depuis 2011, j’ai travaillé pour le cabinet du directeur général des Finances Publiques pendant 5 ans avant d’intégrer le Trésor en 2016. Ce fut pour moi une expérience très enrichissante, tant sur le plan professionnel que personnel.

Pourquoi avez-vous rejoint le Trésor ? 

Le Trésor est une administration clé au sein des ministères économiques et financiers.Intéressé par les sujets européens et internationaux, je souhaitais avant tout pouvoir, à mon niveau, apporter ma pierre à l'édifice. Les missions du Trésor sont très variées, j’apprends tous les jours de nouvelles choses. C'est très appréciable et enrichissant de travailler avec des personnes venant de tout horizon. 

Quel conseil donner à un candidat qui souhaite rejoindre le Trésor ?  

Je l’encouragerais vivement à nous rejoindre. C’est une administration très dynamique, où l’on ne s’ennuie pas.Il faut cependant avoir un goût certain pour le travail en équipe.

 

Nathalie Georges Nathalie Georges administratrice de l'INSEE

Quel est votre parcours ?  

Administratrice de l’INSEE, j’ai rejoint le Trésor à ma sortie d’école. J’ai d’abord pris part aux prévisions de finances publiques, avant de suivre les négociations du programme grec, en pleine crise de la zone euro. Je suis ensuite partie en mobilité à la Cour des Comptes, puis suis revenue au Trésor en qualité de manager pour encadrer une équipe en charge du suivi des questions fiscales.

Pourquoi avez-vous rejoint le Trésor ?  

J’ai été avant tout attirée par la variété des sujets qui y sont traités, le dynamisme des équipes, et la proximité à la décision politique. Travailler au Trésor, c’est suivre au quotidien les questions d’actualité, sans renoncer à la rigueur de l’analyse ! 

Quel conseil donner à une personne qui souhaite rejoindre le Trésor?  

Pour s’épanouir professionnellement au Trésor, je pense qu’il faut un goût prononcé pour l’analyse économique et l’envie de travailler en équipe dans un environnement intellectuellement stimulant.

 

Laurent Charpin Laurent Charpin, conseiller économique

Quel est votre parcours ?  

Je travaille au Trésor depuis 1994. J’ai exercé 7 ans à Paris, dont 4 années à la DRH, et 16 à l’étranger, d’abord à Shanghai comme coopérant du Service national, puis à Kuala Lumpur (chef de secteur biens d’équipements), Caracas (conseiller financier), Tallinn comme chef de service économique et aujourd’hui Bogotá. 

Pourquoi avez-vous rejoint leTrésor ?

À l’origine parce que je souhaitais à la fois servir l’intérêt général et vivre une expatriation. J’y suis resté pour la combinaison d’exigence intellectuelle et d’action concrète au service du développement international des entreprises françaises. Et aussi pour l’éventail, fonctionnel et géographique, des possibles. 

Quel conseil donner à une personne qui souhaite rejoindre le Trésor ?

De ne pas s’auto-limiter. Le Trésor est souvent présenté comme une direction d’élite, mais ce n’est pas une direction élitiste, et elle est totalement indifférente à l’origine des agents. 

 

Véronique Jabely Véronique Jabely, assistante de direction

Quel est votre parcours ?

Avant de rejoindre la DG Trésor, j’ai occupé différents postes, notamment à l’Insee et au ministère de la Défense, après l’obtention de mon BTS Commerce International. Je suis aujourd’hui assistante de direction au sein d’un bureau de 12 personnes.

Pourquoi avez-vous rejoint le Trésor ?

Évoluer au sein d’un environnement stimulant, aux côtés de personnes très investies et motivées, travailler en équipe, enrichir mes méthodes de travail (organisation, rigueur, autonomie) sont autant de critères qui ont motivé mon souhait de rejoindre le Trésor. Le fait d’être en contact avec des interlocuteurs différents, aussi bien au sein du ministère qu’avec des personnes extérieures, est très formateur, et cela me plaît de contribuer, à mon niveau, à des missions d’intérêt général.

Quel conseil donner à un candidat qui souhaite rejoindre le Trésor ?

Je dirais qu’il faut avoir un réel intérêt pour l’économie et les missions du ministère. Il faut aussi être intéressé par l’actualité au quotidien. D’ailleurs, le Trésor met à la disposition de ses agents de nombreux moyens pour ce faire par le biais de veilles économiques et politiques.  Le Trésor est une belle maison qui offre de nombreuses perspectives d’évolution de carrière, c’est en cela que j’encourage vivement un(e) candidat(e) à venir nous rejoindre !


Publié le 13/07/2017