Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Hongrie
 

Hongrie

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Pologne

Avec 93 030 km2 et 9,79 M habitants, la Hongrie est un pays de taille moyenne, possédant des frontières communes avec 7 pays. Dotée d’un régime parlementaire monocaméral depuis 1989, la Hongrie est entrée dans l’Union européenne le 1er mai 2004. Elle a exercé la Présidence du Conseil de l’Union européenne de janvier à juin 2011.

La Hongrie a une économie, largement ouverte aux investissements étrangers et au commerce. Aujourd’hui, la Hongrie est dotée d’une industrie forte (23% du PIB) où 3 secteurs compétitifs et fortement exportateurs se distinguent : véhicules et équipements automobiles, équipements électroniques et de télécommunications, médicaments. Elle possède en outre un secteur de services performant.

La croissance s’est accélérée en 2017 après à une accalmie temporaire en 2016. Le PIB réel de la Hongrie a progressé de 3,8% en 2017 grâce à une forte demande intérieure. La confiance des consommateurs est restée élevée et la consommation privée a été soutenue par la hausse rapide des salaires et la croissance continue de l’emploi. La formation brute de capital fixe a progressé de plus de 20% en glissement annuel au cours des trois premiers trimestres de 2017. Le principal moteur de cette accélération a été la reprise de l’absorption des fonds européens. L’investissement des entreprises et des ménages a également progressé de manière dynamique, la reprise économique mondiale ayant amélioré les perspectives pour les entreprises et la forte demande de logements neufs a stimulé la construction résidentielle. Les mesures de politique budgétaire et les conditions de financement favorables ont soutenu davantage la demande intérieure. Les flux commerciaux se sont accélérés en 2017, les exportations nettes contribuant cependant négativement à la croissance du PIB. Toutefois, le compte courant est resté excédentaire. L’inflation globale a fortement augmenté en 2017, passant de 0,4% en 2016 à 2,4%, en raison d’une forte demande intérieure.

La France est le 4ème partenaire de la Hongrie avec 4,82% des échanges globaux pour un montant de 7,27 Mds EUR en 2016. Elle est par ailleurs le 4ème investisseur étranger en Hongrie avec 4,9% des investissements (2,4 Mds EUR).

Rattaché à l’Ambassade de France, le Service Economique de la Direction Générale du Trésor (DG Trésor) est l’une des composantes du réseau international des ministères économiques et financiers. Il répond aux besoins de l’Etat en matière d’intelligence économique, de négociation internationale, d’analyse en matière macro-économique, financière et de politiques publiques. Les services économiques à l’étranger sont mobilisés au service de l’appui à l’internationalisation des entreprises, concourent à l’attractivité de notre pays et assurent la promotion des réformes en cours et de la politique économique du gouvernement. Ils ont un rôle de coordinateur de l’ensemble des acteurs publics locaux dans le domaine économique, au premier rang desquels Business France.

Ressources

  • Hongrie : dispositifs de contrôle des investissements étrangers - 28/11/2017

    La Hongrie est une économie ouverte et l’accueil des investissements directs étrangers (IDE) est une priorité majeure pour le gouvernement, en particulier dans les secteurs manufacturiers orientés vers l’exportation. Le stock d’investissements dir...

  • Le secteur du gaz en Hongrie - 15/11/2017

    Le gaz est la première source d’énergie en Hongrie, représentant à lui seul quasiment un tiers de l’approvisionnement total et de la consommation finale. Pour autant,  la production et la consommation de gaz ne cessent de diminuer depuis une dizai...

Hongrie

Focus sur

Conjoncture au T2 2017 des Etats d’Europe centrale et balte

Après avoir affiché des croissances exceptionnelles au T1, les économies d’Europe centrale et baltique se stabilisent au T2. Si la reprise de l’investissement se poursuit, en lien avec l’accélératio...

- 15/09/2017

Conjoncture au T1 2017 des États d’Europe centrale et orientale

Affichant des croissances exceptionnelles au T1, les PECO ont bénéficié du décalage temporel des congés de Pâques (de fin mars à mi-avril) ainsi que de la reprise de l’investissement, en lien avec l...

- 11/07/2017