Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Vietnam
 

Vietnam

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Singapour

Troisième pays le plus peuplé d’ASEAN (93 M d’habitants en 2016), le Vietnam est la sixième économie de la région, avec un PIB avoisinant 205 Mds USD fin décembre 2016. Le pays a connu un développement économique vif ces 25 dernières années, dont témoigne la baisse de l’extrême pauvreté, passée de 49,2% en 1992 à 2,8% en 2014. Il fait partie depuis 2010 des pays à revenu intermédiaire (tranche inférieure) de la Banque Mondiale.

Le pays poursuit son intégration économique et commerciale internationale. Impliqué dans plusieurs accords de libre-échange (ALE) de nouvelle génération (ALE UE-Vietnam, Regional Comprehensive Economic Partnership, Partenariat Transpacifique), le Vietnam noue aussi de nombreux accords bilatéraux (avec la Corée du Sud par exemple, 1er investisseur étranger). Membre de l’ASEAN depuis 1995, de l’OMC depuis 2007, le Vietnam fait aussi partie de la Communauté économique de l’ASEAN depuis fin 2015.

Depuis 2013, le Gouvernement vietnamien a engagé une politique de stabilisation macroéconomique qui a permis de consolider la demande intérieure et de dynamiser la production industrielle, aboutissant à un pic de croissance (+6,7%) en 2015 couplée à une faible inflation (+0,6%). En 2016, la croissance a ralenti (+6,2%) en raison des mauvais résultats agricoles, toutefois compensés par la poursuite de l’activité industrielle (+7,5%), la croissance des décaissements d’IDE (+9%), de la consommation (+10,2%) et du commerce extérieur (+9% pour les exportations). Néanmoins, si l’inflation reste mesurée (+4,8% en 2016), les carences structurelles sont toujours nombreuses : les réserves de change du pays sont insuffisantes, la contribution du secteur privé à une économie dépendante aux investissements publics et étrangers est mineure, la restructuration des entreprises publiques et l’assainissement du secteur bancaire sont peu avancés, la réforme de l’État et de l’investissement public traîne (à l’heure où l’ampleur de la dette publique inquiète, à près de 65% du PIB fin 2016). Pour 2017, le Gouvernement vise une croissance de 6,8% quand la Banque Mondiale et la Banque Asiatique sont moins optimistes (prévision à +6,3%). Au premier semestre 2017, la croissance économique n’a atteint que 5,7%.

Fin 2015, la France était le troisième bailleur bilatéral du Vietnam en termes d’engagements d’aide publique au développement (2,5 Mds entre 2006 et 2015) et en 2016, parmi les pays de l’Union européenne, son 4e partenaire commercial (4,7 Mds EUR d'échanges) et 2e fournisseur (1,5 Md EUR). L’entrée en vigueur prévue en 2018 de l’ALE UE-Vietnam devrait permettre de renforcer nos relations économiques et commerciales avec ce pays, où plus de 300 entreprises françaises sont implantées.