Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Sri Lanka
 

Sri Lanka

Les zones de compétences de ce site sont: Maldives

Depuis la fin de la guerre civile en mai 2009, l’économie sri lankaise connaît des taux de croissance robustes, avec une croissance de 6,4% en moyenne entre 2010 et 2015. Cette dernière a toutefois légèrement ralenti à 4,8 % en 2015 (contre 4,9 % en 2014). Avec un RNB par habitant de 3440 dollars en 2014, Sri Lanka est aujourd’hui considéré comme un pays à revenu intermédiaire inférieur dans la classification Banque mondiale et devrait atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire supérieur dès 2017. Sri Lanka dispose par ailleurs de l’Indice de Développement Humain le plus élevé d’Asie du Sud.
La population sri lankaise (20,9 millions d’habitants) reste à forte majorité rurale mais l’agriculture ne représente que 9 % du PIB. Bien plus que l’industrie (30 % du PIB), les services dominent l’économie nationale (63 % du PIB) ; le tourisme et les services à distance sont des créneaux particulièrement porteurs. L’économie est basée sur un fort capital humain, des infrastructures fiables ainsi qu’une position géographique stratégique dans une région dynamique et au cœur des routes maritimes qui relient l’Asie à l’Europe, au Moyen Orient et à l’Amérique du Nord.
Malgré une dynamique positive de la croissance économique (+5,5 % au premier trimestre de l’année 2016), les pressions accrues sur la balance des paiements (-1,5 Md USD en 2015) et la dégradation des comptes publics (déficit budgétaire de 7,4 % du PIB et dette publique de 76,0 % du PIB en 2015) pèsent sur la situation macroéconomique du pays qui enregistre l’un des ratios recettes fiscales sur PIB les plus faibles au monde. Dans ce contexte, les autorités sri-lankaises ont fait appel à l’assistance financière du FMI (1,5 Md USD sur trois ans accordé début juin 2016) et se sont engagées à mettre en place des réformes structurelles – notamment en matière fiscale – afin de restaurer durablement la confiance des investisseurs internationaux, tout en permettant de garantir la stabilité financière du pays à moyen/long terme.

Le rôle du Service économique de Colombo
La compétence géographique du Service économique couvre Sri Lanka et les Maldives. Sous l’égide du Service économique régional de New-Delhi, le poste de Colombo a pour mission :
- le suivi de la situation macroéconomique et financière de ces deux Etats ;
- la formulation d’avis motivés sur les projets de développement initiés par les banques multilatérales ou par la France elle-même ainsi que sur les articles IV du FMI ;
- l’appui des entreprises françaises dans leur relation avec le tissu économique et administratif local ;
- la promotion de la présence économique française dans la zone, en lien avec Business France ainsi que de l’attractivité de la France auprès des investisseurs.

Ressources

  • Actualités Développement Durable - Asie du Sud - Juin 2017 - 07/07/2017

    Au sommaire de ce numéro : -          Évènement : Rencontre entre le Premier ministre indien et le Président de la République à Paris -          Développement urbain : Les deux ans de la Mission Smart Cities du Gouvernement indien -          Tr...

  • Le commerce extérieur de Sri Lanka en 2016 - 23/06/2017

    Les échanges extérieurs de Sri Lanka se sont élevés à 29,7 Mds USD en 2016, enregistrant une légère  progression  de 1% par rapport à 2015. Cette modeste performance s’inscrit dans un contexte de  ralentissement de la croissance à 4,4% en 2016. Le...