Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Serbie
 

Serbie

Les zones de compétences de ce site sont: Monténégro

Pays candidat à l’adhésion à l’Union européenne depuis juin 2013, la Serbie compte une population de 7,1 millions d’habitants et enregistrait en 2016 un PIB nominal de 34,6 M€.

La situation économique de la Serbie s’est nettement améliorée ces deux dernières années et s’inscrit sur une tendance positive. La reprise économique amorcée en 2015 (PIB : +0,7%) a été confirmée en 2016 (+2,7%) et devrait se poursuivre en 2017 et au-delà avec des prévisions du FMI à 3% ou plus. En 2016, la consommation, l’investissement et les exportations ont contribué positivement à la croissance du PIB. Les mesures budgétaires engagées en concertation avec le FMI ont par ailleurs porté leurs fruits. Le déficit budgétaire a été ramené de 6,6% du PIB en 2014 à 2,1% en 2016, bien au-delà des objectifs fixés (4%). La courbe du ratio de la dette publique sur le PIB s’est inversée dès 2016 (74% du PIB contre 76,7% en 2015) avec un an d’avance sur les prévisions. Des risques continuent toutefois de peser sur sa soutenabilité, l’Etat devant faire face à un engagement équivalent à 20 % de son PIB en 2017 au titre du refinancement de sa dette.

Avec un volume d’échanges de 750,4 M€ en 2015 (exportations françaises : 366 M€ ; importations : 384,4 M€), la France est le 8ème pays fournisseur de la Serbie et le 11ème client. Les exportations françaises ont progressé de près de 15% sur les 11 premiers mois de 2016 par rapport à la même période en 2015, représentant une part de marché de 3,1% et permettant de retrouver un solde commercial excédentaire. Enfin, sur la période 2010-2016, la France se classe au 6ème rang des investisseurs étrangers. 80 entreprises françaises sont aujourd’hui établies en Serbie, employant près de 10 000 salariés, avec une forte représentation dans les secteurs de l’équipement automobile, financier et agroalimentaire.

L’environnement des affaires tend à s’améliorer. La Serbie a gagné 7 places au classement « Doing business » passant du 54ème au 47ème rang entre 2016 et  2017 (sur 190 pays). La Serbie a notamment progressé grâce à une simplification de la procédure d’obtention des permis de construire. L’application de la loi sur la concurrence gagne également du terrain (marchés publics, contrôle des fusions acquisitions), mais l’abus de position dominante existe encore. Les domaines qui requièrent le plus d’avancées selon les entreprises étrangères installées dans le pays sont la stabilité fiscale et la poursuite de la réforme du code du travail. Enfin la Serbie se classe au 72ème rang (sur 176) du rapport de Transparency International évaluant le degré de corruption du pays, position évoluant peu au fil des années.

Ressources

  • Cadrage général Serbie - 14/07/2017

    SERBIE Informations générales Superficie 77 474 km² Population (millions de personnes) 7,13 Données politiques Régime politique République parlementaire Parti au pouvoir SNS Président M. Aleksandar Vucic ...

  • Situation économique et financière de la Serbie - 10/05/2017

    Comparé à 2015, le pays se trouve dans un contexte macroéconomique bien plus favorable. La consommation, l’investissement et les exportations ont contribué positivement à la croissance du PIB en 2016. Les mesures budgétaires engagées en concertati...