Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Ouzbékistan
 

Ouzbékistan

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Kazakhstan, Russie

L’Ouzbékistan est une République d’Asie centrale et une ancienne république soviétique, indépendante depuis 1991. La langue officielle est l’ouzbek. Le russe reste encore largement répandu dans les villes et les milieux politiques, économiques et culturels. L’Ouzbékistan compte 32 millions d’habitants, soit la moitié de toute la population d’Asie centrale. Le nouveau Président Shavkat Mirzyioiev, élu fin 2016, a engagé un vaste mouvement de réformes et d’ouverture de l’économie.

Macroéconomie

Avec un PIB estimé à près de 67 Mds USD en 2016 (données FMI), l’Ouzbékistan est la deuxième économie d’Asie centrale, derrière le Kazakhstan. L’économie ouzbèke repose largement sur l’exploitation des matières premières : les produits énergétiques (principalement gaz), le coton (1,3 M d’hectares cultivés), les métaux (or, uranium cuivre) et les engrais représentent les 3/4 des exportations. La prégnance de l’Etat dans l’économie est forte – un programme de privatisation adopté en 2015 a néanmoins contribué à la réduction de la part étatique dans le capital de plus de 1200 entreprises publiques, dont 68 dans des secteurs stratégiques. Dans un contexte marqué par une légère reprise de l’ensemble des économies des pays de la région, la croissance ouzbèke reste soutenue en 2016, à +7,8% selon le FMI. L’inflation s’est établie à 8,0% en 2016.

Le pays a sans doute connu au cours de l’année 2017 plus de réformes économiques que pendant les 25 années précédentes. En ligne de mire : une ouverture de l’économie. La réforme la plus notable a eu lieu le 5 septembre 2017, lorsque la Banque centrale a ajusté le taux de change officiel au cours du marché, le soum passant alors de 4210 UZS à 8100 UZS pour 1 USD, et levé une partie des restrictions concernant la convertibilité de la devise nationale.

Les bailleurs de fonds internationaux financent de nombreux projets dans les domaines de l’eau, de l’énergie, des transports, de l’agriculture, etc. qui représentent d’importantes opportunités commerciales pour les entreprises étrangères. Le climat des affaires demeure complexe mais évolue positivement (Ease of doing business 2018 : 74ème rang sur 190, amélioration de 13 places en un an, l’Ouzbékistan étant classé parmi les 10 pays ayant mené le plus de réformes).

 Relations économiques bilatérales

En 2016, les échanges bilatéraux entre la France et l’Ouzbékistan ont atteint 172 M€ après 267 M€ en 2015. Cette large baisse est due à une diminution des importations en France. Le siège régional de l’AFD pour l’Asie centrale est installé à Tachkent. L’AFD a débuté un premier projet à Samarcande dans le secteur de la gestion des déchets. Une commission mixte économique a été tenue en juillet 2016 à Tachkent en présence du Secrétaire d’Etat Matthias Fekl.

Ressources

  • Situation économique et financière de l'Ouzbékistan - 22/03/2018

    Le modèle économique ouzbèke est en pleine transformation. Une croissance en baisse mais des données désormais plus fiables. L’inflation a fortement accéléré, notamment suite à la réforme monétaire. Le secteur bancaire va devoir s’adapter à un env...

  • Le commerce extérieur de l'Ouzbékistan en 2016 - 12/12/2017

    L’Ouzbékistan est en pays en cours d’ouverture, procédant actuellement à de nombreuses réformes. C’est pourquoi les chiffres et analyses présentés ici concernent avant tout l’année 2016 – des écarts importants sont susceptibles d’apparaître en 201...