Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » El Salvador
 

El Salvador

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Guatemala, Mexique

Troisième économie d’Amérique centrale, le Salvador est le seul pays de la région à ne pas avoir renoué avec une croissance relativement soutenue après la crise de 2009 (+2% en 2014, +2,5% en 2015 avec des perspectives de croissance très inférieures à ceux de la zone pour les prochaines années, entre 2,2% et 2,5%). Le PIB du Salvador s’est élevé à 25,8 Mds USD en 2015. Une des raisons de ces performances décevantes est l’impact de la dollarisation de l’économie qui grève la compétitivité du pays à l’export et n’est pas compensée par des gains de productivité suffisants, même si elle apporte une certaine stabilité au pays. De plus, l’investissement reste trop faible pour tirer la croissance : l’investissement public (2% du PIB) pâtit de la faiblesse d’exécution du secteur étatique, et le secteur privé (12% du PIB) gèle ses investissements malgré les capitaux importants dont il dispose et la très forte liquidité bancaire ; de même, le Salvador détient le plus faible montants d’IDE d’Amérique centrale (270 MUSD en 2015). Le pays demeure très dépendant des transferts de fonds des salvadoriens établis à l’étranger, et en particulier aux Etats-Unis, qui ont représenté 17% du PIB en 2015, directement réinvestis dans la consomation.

L’évolution de la situation économique et sociale soulève également des interrogations quant à la pérennité du modèle de développement, ce dernier se caractérisant par sa forte dépendance aux facteurs externes et à la consommation domestique au détriment des investissements productifs et de la soutenabilité des finances publiques. De plus, le pays est marqué par une augmentation de l’insécurité. Cet environnement a un impact sur l’état des finances publiques qui demeure préoccupant ; dans le cadre de sa politique « sociale » et par peur de casser le cercle vertueux de la croissance et la dynamique de consommation, le gouvernement était jusqu’ici resté réticent à augmenter les impôts et à réduire les dépenses publiques. Cela a contribué à une augmentation préoccupante de la dette : le déficit public s’élevait à 3,4% du PIB en 2015 pour une dette publique non financière de 61% du PIB. De plus, l’insuffisance de planification des besoins de financement ainsi que le manque de transparence dans la formation du budget et la gestion des fonds publics restent des problèmes structurels difficiles à résoudre à court terme.

Le Salvador a bénéficié toutefois du plus grand investissement d’une entreprise française en Amérique centrale (Neoen, pour la construction et l’exploitation, à partir de mi-2017, d’une centrale solaire de 100 MW). Un projet de rénovation d’une station de traitement des eaux de l’entreprise publique ANDA sera, par ailleurs, financé sur des fonds du Trésor français au cours des années 2017/2018.

Les échanges entre la France et le Salvador ont augmenté de 6,2% en 2015 pour s’établir à 39,5 M€. Nos exportations (25,5 M€) ont stagné alors que nos achats ont progressé de 22% à 14 M€. Les produits pharmaceutiques ont été le 1er poste de nos exportations (4,9 M€), devant les produits chimiques (4 M€), les pneumatiques (3,9 M€), les équipements de télécommunication (1,9 M€), les parfums / cosmétiques (1,5 M€) et les équipements aéronautiques (1,3 M€). Les achats de produits agricoles et agroalimentaires ont représenté 60% du total de nos importations en 2015 (8,4 M€), avec les produits de la pêche (2,7 M€), le café (2,4 M€) et le sucre (1,7 M€), devant les produits textiles (4,5 M€ et 32% de nos importations).  

Ressources

El Salvador

Focus sur

Amérique centrale - Secteur électrique, des marchés en pleine croissance

L’Amérique Centrale (Guatemala, Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica) est composée de systèmes électriques différents en termes de participation de l’État et de recours aux énergies renouvelables...

- 20/12/2016

Les relations Mexique / Amérique centrale

Les liens économiques, politiques et diplomatiques entre le Mexique et l’Amérique centrale sont bien en-deçà de ce que suggère la proximité géographique. En effet, le Mexique est fortement tourné ...

- 13/05/2016

CHAMBRE FRANCO-SALVADORIENNE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE

Calle El Mirador, Res. La Cañada No. 8 Col. Escalón, San Salvador

Tel. : (503) 22 34 05 00

E-Mail : camarafrancosal@yahoo.fr
Site internet: www.camarafrancosal.com

- 30/09/2011