Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Arabie saoudite
 

Arabie saoudite

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Emirats Arabes Unis, Liban

Avec un PIB de 653 Md USD en 2015, soit 48% du PIB cumulé des pays du CCEAG, l’Arabie Saoudite (30 millions d’habitants) continue d’exercer un leadership économique régional incontestable. Par ailleurs, le Royaume est le seul pays arabe à faire partie du G20 et joue un rôle de régulateur au sein de l’OPEP grâce à sa capacité de production pétrolière excédentaire de 2 Mb/j. Enfin, l’Arabie Saoudite a rejoint l’OMC depuis 2005, bien que son activité au sein de l’organisation y soit encore limitée.

D’un point de vue conjoncturel, la chute marquée du prix du baril n’a que légèrement ralenti la croissance du pays à 3,4% en 2015, par rapport à 3,6% en 2014. En effet, la hausse de la production de pétrole saoudienne, passant d’une moyenne de 9,7 Mb/j en 2014 à 10,2 Mb/j (niveau historique) en 2015, a permis de compenser partiellement l’impact de la baisse des cours. D’autre part, le Royaume a été confronté en 2015 à une situation de déficit public et de déficit de la balance courante, et ce pour la première fois depuis la seconde moitié des années 1990. Les autorités du Royaume ont profité de ce contexte budgétaire contraint pour infléchir le modèle d’État-providence (révision des subventions) et moderniser le Royaume. Ainsi, le Vice-Prince héritier Mohammed Bin Salman a dévoilé les objectifs stratégiques du pays dans la Saudi Vision 2030. Cette vision sert de cadre à une série de programmes exécutifs qui devront réformer l’économie, moderniser l'administration et diversifier les revenus du pétrole. Le principal d’entre eux, intitulé « Programme National de Transformation » (NTP), est la feuille de route des administrations du Royaume pour les 5 prochaines années, avec en ligne de mire la création de 450 000 emplois dans le secteur privé pour faire baisser le taux de chômage des Saudiens à 9% (contre 11,6% aujourd'hui) . Dans le cadre de ce plan, 24 administrations saoudiennes se sont engagées à implémenter 543 initiatives en 2016 pour un budget total de 72 Md USD. Ces initiatives représentent autant d’opportunités pour les entreprises françaises dans un contexte de relation bilatérale d’un niveau remarquable.

Sur le plan commercial, l’Arabie Saoudite demeure notre 1er partenaire dans le Golfe (8,4 Md € d’échanges en 2015). Notre solde commercial, structurellement déficitaire, s’est largement amélioré grâce à la baisse des cours du pétrole avec un déficit de 2,1 Md EUR en 2015, soit une réduction de 47,5% par rapport à 2014. Malgré la baisse de 25% de nos importations en valeur à 5,3 Md USD, l’Arabie Saoudite reste notre 1er fournisseur de pétrole en 2015 avec une part de marché de 18,6%. Nos exportations vers le Royaume ont quant à elles progressé de 6% en 2015 à 3,1 Md €. Par ailleurs, la France reste en 2015 le 3ème pourvoyeur d’IDE du Royaume avec un stock de 15,3 Md USD (selon les statistiques saoudiennes). Enfin, 2015 fut une année record en termes de signatures d'accord et de contrats civils et militaires avec un montant totalisant les 15 Md USD.

Les services de l’Ambassade de France en Arabie Saoudite ont vocation à favoriser le développement de la relation bilatérale sous toutes ses composantes. Le Service économique de Riyad, qui a compétence sur l’ensemble de l’Arabie Saoudite (avec une antenne à Djeddah), gère les aspects régaliens de la relation bilatérale entre les deux pays en étroite concertation avec Business France (implanté à Riyad et Djeddah) qui concentre ses efforts sur l’appui à l’export de nos sociétés, notamment les PME.

Ressources

  • Situation économique et financière du Royaume - 13/10/2016

    L’Arabie Saoudite constitue la 1ère économie du Moyen-Orient et la 20ème mondiale avec un PIB 2015 de 653 Md USD soit 48% du PIB cumulé des pays du CCEAG. L’Arabie possède 18% des réserves mondiales de pétrole (2ème rang mondial) et se positionnai...

  • Investissements entre la France et l'Arabie Saoudite - 29/06/2016

    1/ Flux d’investissement entre la France et l’Arabie Saoudite La Banque de France recense les flux d’investissement entre la France et l’Arabie Saoudite de 2000 à 2013. Comme le montre le tableau dans le document joint, 2012 est une année record ...