Accueil » Ressources » Europe et international » Politique commerciale et investissements » Point de contact national
 

Effondrement de l’usine textile Rana Plaza au Bangladesh : saisine du PCN français

L’accident industriel dramatique et meurtrier survenu au Bangladesh pose de nombreuses questions notamment au sujet de la conduite responsable des entreprises multinationales et de la portée de leur responsabilité vis-à-vis de leurs « relations d’affaires » à travers la chaine d’approvisionnement. Ces questions sont au cœur des recommandations de l’OCDE et des Principes directeurs révisés en mai 2011 et doivent être examinées. La première mesure prise par la ministre du Commerce extérieur est la saisine du Point de Contact National  français. La ministre a demandé au PCN d’auditionner dans les plus brefs délais les ONG, les entreprises potentiellement concernées ainsi que l’Organisation Internationale du Travail (OIT) afin de clarifier les responsabilités des entreprises françaises potentiellement concernées. Une réunion avec les fédérations professionnelles concernées ainsi que les syndicats et les ONG s'est ensuivie le 23 mai 2013 au cours de laquelle la ministre a présenté les différentes initiatives françaises.

Verbatim

Pour Nicole Bricq : « Il y aura un avant et un après Rana Plaza. Cet accident doit nous inciter à faire progresser le respect des plus hautes exigences sociales et environnementales dans le commerce international. »


Publié le 23/05/2013