Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Turquie
 

Présentation de l'Instrument de pré-adhésion

La Turquie est le 1er bénéficiaire de l’instrument de pré-adhésion (IPA)

En effet, sur une enveloppe totale de 11,2 Mds EUR pour les cinq pays candidats à l’UE (Croatie, Islande, Ancienne République Yougoslave de Macédoine, Monténégro et Turquie) et candidats potentiels engagés dans un processus d’adhésion à l’UE (Albanie, Bosnie Herzégovine, Kosovo sous UNSCR 1244 et Serbie), la Turquie bénéficie de 4,8 Mds sur la période 2007-2013.

Lancé le 1er janvier 2007, l’IPA remplace les précédents instruments d’aide au financement européen tels que PHARE, ISPA, SAPARD, CARDS et le programme d’aide de préadhésion de la Turquie. Il permet de financer des actions relatives au renforcement des capacités institutionnelles, à la coopération transfrontalière, au développement régional, au développement des ressources humaines (emploi, formation, inclusion sociale), et au développement rural.

Les différents volets de l’instrument de pré-adhésion

Malgré cet effort de l’Union européenne, les fonds IPA ont connu jusqu’en 2012 un décaissement très faible ne dépassant pas la moitié des sommes allouées.

Dotations allouées pour le développement régional

Elles servent à financer des projets dans les secteurs de l’environnement, des transports et de la compétitivité des régions.

Le volet « environnement » couvre les investissements relatifs au traitement des eaux usées et des déchets solides. Cette enveloppe aura permis au total de réaliser près de 40 projets. 400 millions d’euros ont déjà été affectés à 14 projets. Parmi les projets dont les travaux devraient débuter prochainement :

- Construction d’une décharge pour déchets non dangereux à Konya

- Construction d’un réseau de collecte des eaux usées et d’un réseau de drainage des eaux pluviales à Diyarabakir

- Construction du réseau d’alimentation en eau de Nizip

Les financements IPA relatifs au secteur des transports ont pour priorité l’amélioration des infrastructures ferroviaires et des infrastructures portuaires. Les fonds de l’IPA I (2007-2013) auront servi à financer quatre projets principaux :

- Deux sont en cours de réalisation : la réhabilitation de la ligne ferroviaire conventionnelle Irmak-Zonguldak et la réalisation d’une section de la ligne à grande vitesse Ankara-Istanbul (Köseköy-Gebze) pour un montant total d’environ 250 millions d’euros

- Deux projets restent à réaliser (250 millions d’euros) : réhabilitation des lignes ferroviaires Samsun-Kalin et Afyon-Konya

La dotation « compétitivité régionale » concerne les régions les moins développées de Turquie et vise à créer un environnement favorable à l’implantation des entreprises, à encourager l’entreprenariat et à soutenir des projets qui concourent au développement des régions les moins développées

Une réforme du règlement IPA est en cours pour la programmation pluriannuelle 2014-2020

Elle introduira plus de flexibilité dans la gestion des instruments.


Publié le 31/01/2013
Turquie

Focus sur

France_Eco_Turquie (@FTurquie)

- 26/12/2016

L'énergie solaire en Turquie

La capacité installée des équipements de production d’énergie solaire serait égale à 328MW environ en avril 2016. Toutefois, la Turquie dispose d’un potentiel de production d’énergie solaire supérieur...

- 01/07/2016

Informations générales

Données générales Turquie

- 27/10/2014