Accueil » Ressources » Europe et international » Aide au développement » Coopération monétaire : la Zone franc
 

Présentation de la Zone franc

Motivée par la volonté commune de ces pays d'entretenir et développer un cadre institutionnel contribuant à la stabilité financière, la Zone franc constitue aujourd'hui un instrument de solidarité et de développement dont les avantages sont reconnus.

Trois zones monétaires

La Zone franc regroupe trois zones monétaires :
- les États membres de l'Union monétaire Ouest africaine (UMOA) - Bénin, Burkina-Faso, Côte-d'Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo - qui se sont constitués en union monétaire par le traité du 14 novembre 1973 ;
- les États membres de l'Union monétaire d'Afrique centrale (UMAC) - Cameroun, Tchad, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée équatoriale (Depuis 1985) - qui se sont constitués en union monétaire par le traité du 23 novembre 1972 ;
- les Comores.

Carte des pays membres de la Zone franc

Des institutions locales

Des institutions communes sont chargées d'élaborer la politique monétaire de chacune des sous- zones monétaires :
- Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) dont le siège est à Dakar ;
- Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC) dont le siège est à Yaoundé ;
- Banque Centrale des Comores (BCC).

L'UMOA et l'UMAC se sont également constituées en unions économiques et disposent à ce titre d'institutions chargées d'accompagner l'intégration régionale et l'ouverture commerciale :
- La Commission de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) et la Banque Ouest africaine de développement (BOAD) ;
- La Commission de la Communauté économique et monétaire d'Afrique Centrale (CEMAC) et la Banque de développement économique d'Afrique Centrale (BDEAC).

Quatre principes fondamentaux

La Zone franc est régie par quatre principes fondamentaux : garantie de convertibilité illimitée du Trésor français, fixité des parités, libre transférabilité et centralisation des réserves de change.

 Trois conventions de compte d'opération signées entre la France et les trois zones monétaires fixent les mécanismes de coopération monétaire .

Les sites Internet des institutions locales


Publié le 09/12/2011