Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Argentine
 

Actualité économique et financière de l'Argentine du 1er au 14 décembre

Buenos Aires accueille la onzième conférence interministérielle de l’OMC

L’Argentine a accueilli du 10 au 13 décembre la onzième conférence interministérielle de l’OMC. Dans son discours d’ouverture devant plus de 3 000 personnes représentant 164 pays, le Président Mauricio Macri a appelé à défendre le système commercial international et mis en garde les gouvernements tentés par le protectionnisme. Plusieurs sujets ont été abordés, notamment ceux de la protection intellectuelle, du commerce électronique mais aussi des quotas de pêche. Malgré d’intenses sessions de négociations, le sommet s’est conclu sans qu’un consensus ne se soit dégagé sur ces sujets. Roberto Azevedo, le directeur de l’OMC, a ainsi admis sa déception et reconnu que « malgré [les] efforts, les membres n’avaient pas réussi à sceller des accords significatifs ». Le Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, M. Jean-Baptiste Lemoyne, qui menait la délégation française, a également déclaré que « le résultat n’était pas satisfaisant » et que « l’Union Européenne devait être une force de proposition ». 

Accord UE-Mercosur : les négociations continuent

La tenue de l’OMC à Buenos Aires a été l’occasion pour les pays du Mercosur et de l’Union Européenne de poursuivre les négociations devant mener à la signature d’un accord de libre-échange entre les deux blocs. A l’issue des quatre jours de l’OMC, la commissaire au Commerce de l’Union Européenne, Cecilia Malmstrom a déclaré que « des progrès avaient été accomplis mais qu’ils demeuraient insuffisants ». La négociation entre les deux blocs se poursuit avec l’objectif d’aboutir dans les prochaines semaines.

Inflation : +1,4% en novembre

L’inflation mensuelle continue sa décélération en novembre, avec une hausse de l’indice des prix estimée à 1,4%, après 1,5% en octobre et 1,9% en septembre. L’inflation cumulée depuis janvier s’établit ainsi à 21%, quatre points au-dessus de la cible de la Banque Centrale, l’inflation en glissement annuelle à 22,4%. Les analystes anticipent toutefois une accélération en décembre, compte tenu de nouvelles hausses de tarifs (combustibles notamment). A partir de janvier, la baisse graduelle des subventions aux transports devrait également peser sur les prix.

Litige EDF contre République d’Argentine devant le CIRDI : l’Argentine émettra un titre pour payer sa dette

Le Ministère des Finances a approuvé cette semaine l’émission d’une obligation pour un montant total de 131,16 millions d’euros afin d’honorer sa dette auprès d’EDF, suite à la sentence prononcée par le CIRDI en 2012 puis confirmée en 2016. Pour rappel, EDF International (EDFI), associé SAUR International et Leon Participaciones Argentinas S.A., avaient acheté en 1998 un bloc majoritaire du distributeur d’électricité de la Province de Mendoza EDEMSA. Au moment de la crise argentine de 2001-2002, la « pesification » de son contrat et le gel des tarifs de vente de l’électricité imposés par les autorités argentines avaient induit de fortes pertes, motivant la décision d’EDFI de revendre à perte leurs participations dans EDEMSA. EDFI avait ainsi initié une procédure devant le CIRDI en 2003. Condamné à verser à EDFI une indemnisation de 136 MUSD, auxquels s’ajoutaient les intérêts calculés depuis décembre, l’Etat argentin avait fait appel de cette décision, confirmée en 2016. EDF avait ensuite accepté une réduction de 25% de la dette. Le titre émis aura une maturité de sept ans et versera un coupon de 8,75%.

Les syndicats dans la rue contre la réforme des retraites

Des milliers de personnes sont descendues dans la rue afin de manifester contre les réformes du gouvernement à l’appel de certains syndicats (Confederacion de Trabajadores de la Economia Popular et Corrientes Clasista y Combativa entre autres). Ils ont ensuite été rejoints par la CGT, qui pourrait lancer un appel à la grève générale en cas d’adoption de la réforme des retraites par le Congrès. Cette dernière prévoit en particulier le passage à une indexation des pensions sur l’inflation, en remplacement de la formule actuelle qui s’appuie sur l’évolution des recettes fiscales. Ce changement induirait un manque à gagner pour les retraités dans les prochains mois. Il manquait encore 22 députés à Mauricio Macri pour faire passer cette loi, contre laquelle l’opposition (125 députés sur les 257 que comptent l’Assemblée) fait bloc. 

Le chômage se réduit légèrement, mais affecte 8,3% de la population

Selon l’INDEC, le taux de chômage atteignait 8,3% de la population au troisième semestre 2017, soit une baisse de 0,2 pp par rapport au T3 2016 et de 0,4 pp par rapport au T2 2017. Le taux de sous-emploi (personnes travaillant moins de 35h par semaine mais qui souhaiteraient faire plus d’heures) continue cependant d’augmenter (+1 point en un an, à 7,9%). La ville de Buenos Aires demeure marquée par un taux de chômage significativement supérieur à la moyenne nationale (9,6%).


Publié le 15/12/2017
Argentine

Focus sur

Le secteur bancaire argentin

Secoué par une série de crises financières et bancaires au cours des décennies précédentes, notamment celle  de 2001, durant laquelle les Argentins ont vécu l’expérience traumatisante du « corralito »...

- 04/10/2017

@FR_EcoArgentina

- 13/08/2017

Les grands projets d'ouvrage d'art en Argentine

Depuis son accession au pouvoir, le Président Macri a fait de l’amélioration des transports une priorité pour baisser les coûts logistiques et améliorer la compétitivité du pays. Outre la relance du f...

- 20/07/2017

Voir tous les Focus sur...