Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Argentine
 

Le secteur bancaire argentin

Secoué par une série de crises financières et bancaires au cours des décennies précédentes, notamment celle  de 2001, durant laquelle les Argentins ont vécu l’expérience traumatisante du « corralito » - contrôle de capitaux et dépréciations d’actifs qui avaient suscité une véritable panique parmi la population - le système bancaire argentin est d’une taille extrêmement modeste. Ce phénomène est amplifié par un niveau d’inflation structurellement élevé, notamment en comparaison au taux d’intérêt sur les dépôts. Cette « atrophie » contraint la capacité du secteur à financer l’économie et pose par ailleurs un problème de transmission de la politique monétaire. Le secteur n’est a priori pas une source de vulnérabilité macroéconomique, le niveau de capitalisation étant satisfaisant et le passif en devises étrangères faible. Le principal défi de la Banque centrale argentine (BCRA) est de faire baisser l’inflation et d’accroître l’inclusion financière, afin de redynamiser le marché du crédit. Plusieurs mesures récentes, notamment sur le marché hypothécaire, ont d’ailleurs permis un rebond du crédit depuis le début 2017.


Publié le 04/10/2017
Argentine

Focus sur

@FR_EcoArgentina

- 13/08/2017

Les grands projets d'ouvrage d'art en Argentine

Depuis son accession au pouvoir, le Président Macri a fait de l’amélioration des transports une priorité pour baisser les coûts logistiques et améliorer la compétitivité du pays. Outre la relance du f...

- 20/07/2017

L’écosystème du numérique en Argentine

L’Argentine est en phase de rattrapage dans la mise en place d’infrastructures et d’un cadre favorables au développement du numérique :

En 2016, l’Argentine était classée 89ème selon l’index NRI (Net...

- 18/07/2017

Voir tous les Focus sur...