Accueil » Ressources » Prévisions et politiques économiques » Politiques macroéconomiques et de finances publiques » Finances publiques
 

Bangladesh: Un projet de budget ambitieux (année fiscale 2017-18)

Adopté avec modifications par le Parlement le 28 juin dernier, le projet de budget se fonde sur une prévision de croissance de 7,4 % et anticipe un déficit budgétaire de 12,4 Mds €, soit 5% du PIB. Les ambitieuses hypothèses retenues, tant en termes de croissance que de recettes fiscales et de décaissements, sont sinon irréalistes, du moins très difficiles à atteindre. Il y a donc fort à parier que le budget ne sera pas exécuté dans son intégralité pour la huitième année consécutive. Les objectifs d’allocation budgétaire du cadrage privilégient la Santé et l’Education ainsi que le Programme Annuel de Développement (PAD).

Suite à l’intervention de la Première Ministre, la généralisation d’une TVA uniforme de 15% a été reportée de deux ans. Les droits d’accises sur les dépôts bancaires et la taxe sur les exportations de prêt à porter ont été par ailleurs revus à la baisse. L’impact de ces décisions ne sera quantifié que lors de la révision du projet de budget, en milieu d’année fiscale.


Publié le 18/07/2017