Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Malte
 

Situation économique et financière de Malte

Malte connait une des croissances les plus fortes de la zone €. Son taux de chômage autour de 5% implique des goulets d’étranglement dans certains secteurs qui font de plus en plus appel à de la main d’œuvre étrangère. Le gouvernement souhaite mettre en œuvre une politique de mise à niveau des qualifications. Privée de ressources naturelles et peu industrialisée, l’économie maltaise reste largement basée sur les services tournés vers l’extérieur, notamment  touristiques, maritimes et financiers. Elle reste donc dépendante des investissements tiers,  attirés notamment  par une fiscalité très favorable, l’utilisation de la langue anglaise et des coûts de fonctionnement encre relativement bas.  Elu en 2013, le gouvernement maltais de centre gauche (prochaines échéances : élections législatives en 2018), pratique une politique ouverte et favorable aux investissements étrangers.


Publié le 09/02/2017