Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Maurice
 

Perception par Maurice de l’APE intérimaire conclu avec l’UE

De longues négociations ayant débouché sur un APE intérimaire conclu avec seulement 4 pays (Madagascar, Maurice, Seychelles, Zimbabwe)

En tant membre du groupe Afrique Orientale et Australe (AfOA), qui inclut 11 pays (Comores, Djibouti, Ethiopie, Erythrée, Madagascar, Malawi, Maurice, Seychelles, Soudan, Zambie, Zimbabwe), la République de Maurice a entamé en 2004 des négociations avec l’Union européenne en vue de signer un accord de partenariat économique (APE).

Fin 2007, 6 des 11 États concernés ont négocié un accord intérimaire (APE-I) avec l’UE – le premier accord de ce type finalisé en Afrique - mais celui-ci ne sera signé en août 2009 que par 4 de ces pays : Madagascar, Maurice, Seychelles et Zimbabwe. Son entrée en vigueur intervient le 14 mai 2012, le Parlement européen y donnant son aval formel en janvier 2013. Sur le principe, l’APE-I reste ouvert aux autres pays du groupe AfOA qui voudrait rejoindre l’accord.

L’APE intérimaire comprend trois volets principaux :

  • accès au marché (avec un calendrier asymétrique compatible avec les règles de l’OMC) ;
  • pêche (concerne la pêche marine et l’aquaculture) ;
  • coopération économique et au développement.

Publié le 29/09/2016
Maurice

Focus sur

Objectif Afrique, lettre d’information économique hebdomadaire

Visuel Objectif Afrique

  • Retrouvez Objectif Afrique chaque semaine  ici
- 08/09/2017

Projet Métro Express

Le Premier ministre mauricien, M. Pravind Jugnauth, a procédé, le 10/03/17, au lancement officiel du projet de construction d’une ligne de métro léger devant relier la capitale Port-Louis à la ville d...

- 21/04/2017

Le commerce extérieur des Seychelles et les échanges France-Seychelles en 2016

Le résultat des échanges commerciaux des Seychelles en 2016 confirme que l’archipel est structurellement déficitaire au niveau de sa balance commerciale : 0,91 Md € d’importations, pour 0,25 Md € d’ex...

- 20/04/2017

Voir tous les Focus sur...