Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Maurice
 

Les projets de "smarts cities" à Maurice

Annoncés par le Ministre des Finances et du Développement économique, lors de la présentation du Budget 2015-2016, puis confirmés par le Premier Ministre, lors du discours « Vision 2030 » du 22/08/2015, les projets de « Smart Cities » font partie de la stratégie du gouvernement qui a pour ambition que Maurice se positionne comme une île innovante et pionnière dans les nouvelles technologies tout en intégrant la dimension développement durable (« Smart Mauritius »).

Le gouvernement mauricien ne disposant pas des ressources financières pour mener à bien de tels investissements, son rôle consiste à fixer le cadre institutionnel et à donner les impulsions nécessaires. Reste au secteur privé, qu’il s’agisse des grands groupes mauriciens (IBL, ENL, Omnicane, Terra, …) ou de promoteurs étrangers (chinois en particulier), à définir le périmètre des projets, identifier les compétences nécessaires, réaliser les investissements et les financer, …

Aujourd’hui, une vingtaine de projets de « Smart Cities » sont à un stade plus ou moins avancé (cf carte de l’île avec localisations des principaux projets) : 8 d’entre eux  ont déjà reçu une « Letter of confort » du gouvernement. Si l’ensemble de ces projets devait prendre forme, le paysage mauricien serait, à n’en pas douter, profondément modifié et ce d’autant plus qu’ils sont majoritairement positionnés sur le pourtour de l’île, donc en périphérie du corridor urbain central de Maurice.

Deux projets ambitieux, « Moka Heritage City » et « New Port-Louis », sont directement promus par le gouvernement :

  • Le premier (coût estimé : env. 800 M USD) porte sur la construction, au cœur de l’île, d’une nouvelle cité administrative et résidentielle : le Parlement, les services du Premier ministre et une plusieurs ministères devrait y être transférés, ce qui permettrait de réduire la congestion routière auquel fait face la capitale Port-Louis.
  • Le second (coût estimé : env. 1,3 Md EUR) consisterait à transformer Port-Louis en Smart City d’ici 2020 en confiant la réalisation des différents projets (aménagement urbain, pôle culturel, parc de loisirs, …) à des opérateurs privés.

Publié le 20/07/2016
Maurice

Focus sur

Objectif Afrique, lettre d’information économique hebdomadaire

Visuel Objectif Afrique

  • Retrouvez Objectif Afrique chaque semaine  ici
- 08/09/2017

Projet Métro Express

Le Premier ministre mauricien, M. Pravind Jugnauth, a procédé, le 10/03/17, au lancement officiel du projet de construction d’une ligne de métro léger devant relier la capitale Port-Louis à la ville d...

- 21/04/2017

Le commerce extérieur des Seychelles et les échanges France-Seychelles en 2016

Le résultat des échanges commerciaux des Seychelles en 2016 confirme que l’archipel est structurellement déficitaire au niveau de sa balance commerciale : 0,91 Md € d’importations, pour 0,25 Md € d’ex...

- 20/04/2017

Voir tous les Focus sur...