Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Maurice
 

L'implication de Maurice dans les projets de ZES en Afrique

Depuis la fin des années 2000, le « discours officiel » insiste sur l’obligation pour Maurice de se tourner vers l’Afrique. Conscient que ce continent est porteur de croissance économique, les dirigeants mauriciens ont entrepris de mettre en œuvre une véritable « politique africaine » afin de permettre au pays de bénéficier d’un nouveau relai de croissance.

Le marché local étant devenu trop étroit pour les acteurs du secteur privé mauricien, près d’une centaine d’entreprises (grands groupes et PME) se sont implantées en Afrique australe et de l’est, et même dans la partie occidentale de l’Afrique pour certaines (Cf note du SE sur « Les investissements de Maurice en Afrique » - Septembre 2015).

Diverses structures encourageant les opérateurs locaux investir en Afrique ont vu le jour : l’Africa Center for Excellence (département du Board of Investment / BOI), le Mauritius-Africa Fund (fonds souverain, doté de 500 M de roupies en fonds propres) ou le Mauritius Africa Business Club. Un fonds d’investissement spécifique pourrait être créé dès 2017.

C’est dans cette optique que Maurice a conclu plusieurs accords en vue de participer à la création et/ou au développement de zones économiques spéciales (ZES) dans trois pays cibles : Sénégal, Ghana, Madagascar. Des discussions sont envisagées, dans un avenir plus ou moins rapproché, avec d’autres pays comme la Côte d’Ivoire ou Sao Tomé-et-Principe.

Le Board of Investment (BOI) et le Mauritius-Africa Fund (MAF) ont lancé conjointement, le 20/05/2016, un appel à manifestation d’intérêt destiné aux entreprises locales et internationales (promoteurs, opérateurs et investisseurs) intéressées par les projets de développement de ZES dans les pays suivants :

  • Sénégal : phase I (50 ha) d’une ZES de plus de 700 ha, attenante au nouvel aéroport international de Dakar, qui comprendra un parc industriel et une zone dédiée au fret.
  • Ghana : phase I (20 ha) d’une ZES consistant en un parc technologique et logistique, situé à Dawa, à 70 km d’Accra.
  • Madagascar : ZES pilote (80 ha) dans le parc industriel d’Ehoala (440 ha), à Fort-Dauphin, orientée vers la logistique, l’industrie, les services financiers et les activités liées au tourisme.

Publié le 05/07/2016
Maurice

Focus sur

Objectif Afrique, lettre d’information économique hebdomadaire

Visuel Objectif Afrique

  • Retrouvez Objectif Afrique chaque semaine  ici
- 08/09/2017

Projet Métro Express

Le Premier ministre mauricien, M. Pravind Jugnauth, a procédé, le 10/03/17, au lancement officiel du projet de construction d’une ligne de métro léger devant relier la capitale Port-Louis à la ville d...

- 21/04/2017

Le commerce extérieur des Seychelles et les échanges France-Seychelles en 2016

Le résultat des échanges commerciaux des Seychelles en 2016 confirme que l’archipel est structurellement déficitaire au niveau de sa balance commerciale : 0,91 Md € d’importations, pour 0,25 Md € d’ex...

- 20/04/2017

Voir tous les Focus sur...