Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Arabie saoudite
 

Investissements entre la France et l'Arabie Saoudite

  1/ Flux d’investissement entre la France et l’Arabie Saoudite

La Banque de France recense les flux d’investissement entre la France et l’Arabie Saoudite de 2000 à 2013. Comme le montre le tableau dans le document joint, 2012 est une année record en termes de flux dans les deux sens avec 143 M EUR d’IDE saoudiens vers la France et 684 M EUR d’IDE français vers l’Arabie. Cela s’explique par le début cette année-là de la construction de la raffinerie SATORP, joint-venture entre Total et Aramco (12 Md EUR d’investissement sur 3 ans).

2/ Stock d’IDE français en Arabie Saoudite

Selon les statistiques saoudiennes, le montant total des IDE français en Arabie saoudite est de 15,3 Md USD, ce qui place la France au 3ème rang des investisseurs étrangers, derrière les Etats Unis et le Koweït.

Une étude du service économique dénombre 82 implantations françaises qui sont souvent le fait de grandes sociétés, dont une majorité des groupes du CAC 40. Elles emploient environ 30 000 personnes avec un taux de saoudisation de 36%. La moitié de ces implantations françaises sont sous forme de joint-ventures avec des partenaires saoudiens, et l’autre moitié est à 100%. Les IDE français dans le Royaume sont concentrés dans les secteurs de l’énergie et de la pétrochimie, du traitement de l’eau, de la santé ou encore de l’agro-alimentaire.

3/ Stock d’IDE saoudiens en France

Les IDE saoudiens en France totalisant, selon les données résultant de recoupements entre plusieurs sources, 829 M EUR. Les IDE saoudiens en France représentent environ 3 % des IDE saoudiens dans le monde, et un peu moins de 30 % des IDE en France par les pays du CCEAG. Il convient de noter que les seuls IDE enregistrés par la Banque de France ne reflètent pas totalement la présence saoudienne en France, dans la mesure où ils ne prenant en compte ni les investissements indirects, ni les investissements en portefeuille, ni les investissements immobiliers (résidentiels) dont le montant est estimé à plusieurs centaines de millions d’Euros.

24 sociétés saoudiennes sont implantées en France (le plus souvent par le rachat d’entités existantes). Elles emploient 3200 personnes en direct (hors participations) et réalisent un chiffre d’affaires cumulé d’environ 350 M EUR. Les IDE saoudiens en France sont concentrés dans les secteurs de l’hôtellerie de luxe, des loisirs et de l’agro-alimentaire.


Publié le 29/06/2016