Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Maurice
 

Les investissements de Maurice en Afrique

Le développement des investissements vers l’Afrique constitue l’une des priorités du gouvernement de la République de Maurice qui entend permettre aux opérateurs économiques du pays de profiter du potentiel économique de cette partie du monde et de trouver ainsi des nouveaux relais de croissance. Ces investissements émanent essentiellement des grands groupes mauriciens (GML, CIEL, FAIL, ENL, IBL, …), rejoints depuis peu par des entreprises mauriciennes petites et moyennes.

S’il apparaît que les investissements en provenance de Maurice sont principalement dirigés, pour des raisons de proximité culturelle et géographique, vers les pays de l’Afrique de l’est et australe, quelques investisseurs ont néanmoins pris des positions dans la partie occidentale de l’Afrique ainsi qu’au Maghreb. Certains investisseurs mauriciens étant à la recherche de partenariats pour aborder ces nouveaux marchés, des opportunités devraient exister pour les opérateurs économiques français et en particulier réunionnais.

Alors que l’Afrique du Sud est de loin le premier investisseur du continent à Maurice, près d’une centaine d’entreprises mauriciennes disposeraient aujourd’hui de filiales et de « joint-venture », réparties dans une vingtaine de pays d’Afrique, principalement à Madagascar, mais aussi aux Seychelles, au Mozambique, en Afrique du Sud, au Kenya, en Tanzanie, en Ouganda, au Rwanda, etc. En flux annuel, le volume des IDE en provenance de Maurice vers l’Afrique est compris entre 30 et 50 M €. Ce montant n’inclue pas les investissements (en provenance d’Asie principalement et d’Afrique dans une moindre mesure) qui utilisent la plateforme financière « off-shore » de Maurice pour transiter et se diriger vers l’Afrique.

Tout en poursuivant un objectif consistant à conclure des conventions de non-double imposition et de protection réciproque des investissements avec les pays africains intéressant les opérateurs mauriciens, le gouvernement a mis en œuvre récemment une nouvelle stratégie portant sur le développement d’accords de coopération en vue de la création de zones économiques spéciales ou de zones industrielles dans un certain nombre de pays cibles : Ghana, Sénégal, Madagascar, …


Publié le 29/01/2016
Maurice

Focus sur

Objectif Afrique, lettre d’information économique hebdomadaire

Visuel Objectif Afrique

  • Retrouvez Objectif Afrique chaque semaine  ici
- 08/09/2017

Projet Métro Express

Le Premier ministre mauricien, M. Pravind Jugnauth, a procédé, le 10/03/17, au lancement officiel du projet de construction d’une ligne de métro léger devant relier la capitale Port-Louis à la ville d...

- 21/04/2017

Le commerce extérieur des Seychelles et les échanges France-Seychelles en 2016

Le résultat des échanges commerciaux des Seychelles en 2016 confirme que l’archipel est structurellement déficitaire au niveau de sa balance commerciale : 0,91 Md € d’importations, pour 0,25 Md € d’ex...

- 20/04/2017

Voir tous les Focus sur...