La conjoncture italienne au 1er trimestre 2018

Dans un contexte de ralentissement de la production en zone euro (+0,4% de croissance trimestrielle au 1er trimestre 2018, contre +0,7% au trimestre précédent), le rythme de croissance du PIB trimestriel italien a légèrement ralenti au 1er trimestre 2018 (+0,3%, contre +0,4% au trimestre précédent). La variation des stocks a été la principale contributrice à la croissance, devant la consommation, alors que les investissements, en recul, ainsi que le commerce extérieur y ont contribué négativement. D’un point de vue sectoriel, la croissance du PIB a été tirée par les services et l’agriculture, les autres secteurs ayant enregistré une baisse de leur valeur ajoutée au 1er trimestre.

Anticipant un affaiblissement de la consommation des ménages, l’OCDE a revu en légère baisse ses perspectives de croissance pour l’Italie, à +1,4% pour 2018, rejoignant ainsi les dernières prévisions du Consensus Forecast et de l’ISTAT.

Publié le