Importation au Brésil de boissons prêtes à la consommation

L’exportation vers le Brésil de boissons prêtes à la consommation, et de préparations pour boissons, fait l’objet d’un contrôle du Ministère brésilien de l’Agriculture, de l’Élevage et de l’Approvisionnement (MAPA). Ce document décrit les principales exigences brésiliennes pour l’importation de ces produits.

On distingue deux catégories de boissons, dont la compétence dépend de la Coordination Générale des Vins et Boissons du MAPA (CGVB/DIPOV/SDA) :

Les vins et dérivés du raisin et du vin (contenant plus de 50% de raisin ou de vin) : jus de raisin, moût, vin, vin effervescent et autres fermentés de raisin, distillé de raisin ou de vin (cognac, brandy, etc.), vinaigre, liqueur et autres boissons alcoolisées par mélange (mistelle, etc.).

Les autres boissons, alcoolisées ou non :

  • Boissons non-alcoolisées (jus, nectar - valeur minimum de jus définie pour chaque fruit dans le décret 6871 du 04/06/09 - boisson fruitée, soda, thé, préparation liquide ou solide ou concentré liquide pour boisson, etc.).
  • Boissons alcoolisées fermentées (bière, fermentée de fruit (avec ou sans alcool), cidre, hydromel, saké, etc.) ; spiritueux (whisky, vodka, rhum, gin, calvados, kirch, genièvre et autres eaux-de-vie, liqueur, cocktail, etc.) ; fermentés acétiques (vinaigre).

Les boissons doivent être conformes aux critères d’identité et de qualité définis par la réglementation brésilienne dans les lois 7678 du 08/11/88 (réglementée par le décret 8198 du 20/02/14) pour les vins et dérivés, et 8918 du 14/07/94 (réglementée par le décret 6871 du 04/06/09) pour les autres boissons.

  • Pour les vins et dérivés, les textes suivants complètent ces standards d’identité et de qualité : Portaria 229 du 25/10/88 pour le vin, IN 5 du 06/05/05 pour la sangria, et Portaria 91 du 19/07/88 pour les produits à base de vin. Un produit qui ne répondrait pas à ces exigences peut être importé s'il possède une indication géographique ou s'il possède des caractéristiques "typiques et traditionnelles" du pays ou de la région d'origine (cf. page 8). L’IN 14 du 08/02/18 est entrée en vigueur, et a pour vocation de compléter la loi 7678 du 08/11/88 (réglementée par le décret 8198 du 20/02/14, et de se substituer aux IN préexistantes concernant les standards d’identité et de qualité des vins et dérivés du vin et du raisin. Elle entrera en application en février 2019.
  • Pour les boissons non alcoolisées et spiritueuses, les IN complétant les critères d’identité et de qualité sont présentées en annexe 2.

Les traitements œnologiques autorisés au Brésil pour les vins et produits destinés à la vinification sont décrits dans la norme IN 49 du 01/11/11. Les agents techniques et additifs autorisés sont eux décrits dans la RDC 123 du 04/11/2016 de l’ANVISA.

Les démarches à suivre pour l'importation des vins et dérivés, et des autres boissons sont similaires mais présentent quelques divergences.

Les vins et dérivés du vin doivent être commercialisés dans leur emballage original (toute modification de marque et de classe étant interdite), et doivent être conditionnés dans des récipients d'une contenance maximum de 5 litres. Il n’y a pas de limitation quant à la contenance minimale du flacon. (IN 39 du 27 novembre 2017)

Pour exporter des boissons vers le Brésil, l'exportateur doit suivre une procédure en deux étapes :

  1. Filiation avec un importateur agréé, par le DECEX (Département du Commerce Extérieur du Ministère brésilien du Commerce) et par le MAPA, qui se portera garant des produits au Brésil ;
  2. Préparation des documents à fournir avant l'envoi des marchandises.

Depuis 2009, il n’est plus nécessaire de faire agréer l´établissement producteur ou exportateur, ni même le produit, pour pouvoir exporter au Brésil.

Avant d'entreprendre toute démarche pour l'exportation de boissons vers le Brésil, il est nécessaire de bien se renseigner sur les conditions fiscales d'importation, ces produits étant soumis à des taxes (droits de douane, taxe de rénovation de la marine marchande, IPI, ICMS, PIS, COFINS, etc.) atteignant en moyenne plus de 100% du prix FOB.

Attention, certaines boissons spécifiques (eaux, boissons énergétiques, sportives et à base de soja, jus et extrait de certains végétaux comme le coquelicot, le ginseng, etc.) dépendent de l’ANVISA (agence du Ministère de la Santé). Les démarches à suivre pour exporter ces produits sont les mêmes que pour les produits agroalimentaires d’origine végétale, et font l’objet d’une publication spécifique du SER de Brasilia "Importation au Brésil de produits agroalimentaires". Pour la recevoir, contacter le conseiller agricole ou son adjoint à l’adresse suivante : SPS.BSB-SER@dgtresor.gouv.fr

Pour savoir quel ministère a la compétence du contrôle d'importation d'un produit (ANVISA ou MAPA), il faut connaitre la NCM (Nomenclature Commune du Mercosul, basé sur le Système Harmonisé) de ce produit et se référer au simulateur de traitement administratif Siscomex. Un tableau simplifié et informatif, qui ne remplace pas la consultation du simulateur de traitement administratif est disponible sur le site du MDIC. Certains produits pourront nécessiter un double contrôle MAPA/ANVISA.

 Les législations citées dans ce document sont disponibles sur le site https://legislacao.planalto.gov.br/legisla/legislacao.nsf/fraWeb?OpenFrameSet&Frame=frmWeb2&Src=/legisla/legislacao.nsf%2FFrmConsultaWeb1%3FOpenForm%26AutoFramed.

Les normes (Instructions normatives – IN) du MAPA se trouvent sous le lien suivant :

http://sistemasweb.agricultura.gov.br/sislegis/action/detalhaAto.do?method=abreLegislacaoFederal&chave=50674&tipoLegis=A

La législation de l’ANVISA est consultable sous le lien suivant : http://portal.anvisa.gov.br/legislacao#/

Exportation d'échantillons à des fins non commerciales (promotion, évènement personnel, etc.)

Pour les procédures douanières, en théorie, les démarches sont simplifiées : selon l'arrêté SECEX nº23 du 14/07/2011, il suffit de notifier l'importation d'échantillons au SISCOMEX, le système douanier informatique, de l'Etat d'entrée des marchandises. Dans la pratique, les informations demandées lors de cette notification, qui doit être réalisée près de deux mois avant l'envoi, sont beaucoup trop formalistes, résultant en un processus long et relativement complexe. Il convient donc d'entreprendre les démarches près de 3 mois avant l’opération.

La quantité de produit devra être en accord avec l'ampleur et la durée de l'événement auquel il se destine.

Les échantillons sont soumis aux mêmes droits de douane et taxes que les produits importés.

Une sollicitation d'importation à des fins non commerciales (modèle dans l'annexe X de la norme IN n°54 du 18/11/09 pour les vins et dérivés de raisin et de vin et dans l'annexe X de la norme IN n° 55 du 18/11/09 pour les autres boissons) doit être présentée au service déconcentré du MAPA de l'État d'entrée de la marchandise. Le certificat d'origine et d'analyse et le prélèvement d'échantillon ne seront pas nécessaires, mais le contrôle des documents donnera tout de même lieu à l'émission d'un certificat d'inspection d'importation (cf. infra.).

Remarque : l’IN 54 du 18/11/2009 expose le contrôle du respect des PIQ (critères d’identité et de qualité = Padrões de Identidade e Qualidade) des vins et dérivés du raisin et du vin et l’IN 55 du 18/11/2009 explique le règlement technique pour la fixation de critères pour l’indication de la dénomination du produit sur l’étiquetage des boissons, vins, dérivés du raisin et du vin et vinaigres. Elles demeurent en vigueur et sont complétées par l’IN 39 du 27/11/2017 concernant notamment le contrôle du respect des PIQ concernant les boissons, les vins et dérivés du raisin et du vin à l’importation.

Pour le transport de boissons dans les bagages accompagnés, la quantité importée doit être inférieure à la limite douanière (500 USD ou 12 litres de boissons alcoolisées par personne). Pour plus de détails, consulter le site http://idg.receita.fazenda.gov.br/acesso-rapido/legislacao/legislacao-por-assuntos/bagagem-bens-de-viajante.

 

Les étapes à suivre pour l’importation au Brésil

 

a)      Obligation de passer par un importateur habilité

 

Filiation avec un importateur agréé qui se portera garant des boissons importées.

 

L'importation de boisson doit être affiliée à un importateur local dûment enregistré :

  • par la Secretaria da Receita Federal (équivalent de la Direction des Douanes) pour opérer en douane ;
  • comme importateur par le DECEX (enregistrement automatique au Registre des Exportateurs et Importateurs – REI lors du premier accès au SISCOMEX) ;
  • par le VIGIAGRO (service du MAPA responsable des contrôles aux frontières) pour faire le dédouanement ;
  • auprès des services déconcentrés du MAPA pour œuvrer avec des boissons importées.

 

 

 

 

 

Il peut s'agir d'un importateur indépendant, d'un représentant du producteur au Brésil ou d'une filiale de l'entreprise.

L'enregistrement auprès du MAPA (voir procédures dans les lois 7678 du 08/11/88 et 8918 du 14/07/94 et les décrets 8198 du 20/02/2014 et 6871 du 04/06/2009 pour savoir comment obtenir cette habilitation) est valable pour une durée de 10 ans.

 

b)       A faire avant l’envoi

 

Certains documents, qui devront être présentés par l'importateur pour le dédouanement des marchandises, doivent être préparés avant l'envoi de celles-ci. L'exportateur devra par exemple envoyer la facture pro-forma à l'importateur, obtenir le certificat d'origine et d'analyse et les autres certificats spécifiques à chaque cas (cf. infra.).

L'importateur sollicitera la licence d'importation - LI (non automatique pour les boissons) auprès du SISCOMEX, qui doit être obtenue avant l'embarquement des marchandises (compter un délai maximum de 60 jours pour obtenir la LI). L’exportateur dispose alors de 90 jours maximum pour embarquer la marchandise.

La licence d'importation doit être sollicitée pour chaque NCM, mais l'importateur peut décider de demander plusieurs LI pour une même NCM fractionnant ainsi l’envoi en plusieurs lots (notamment parce l'ensemble de la marchandise peut être bloqué pour une non-conformité sur un seul produit).

 

Certificat d'origine et d'analyse - COCA

Pour chaque lot exporté, l'exportateur doit obtenir un certificat d'origine et d'analyse (COCA), de préférence en portugais (ou anglais). Il s'agit en réalité de deux certificats, combinés sur un même document.

Bien qu'il ait globalement la même structure, le COCA présente quelques spécificités s'il s'agit de vins et dérivés du raisin et du vin ou d'autres boissons, notamment en ce qui concerne les tests organoleptiques, chimiques et physiques à réaliser dans la partie "analyse". Pour les vins et dérivés du vin et du raisin, les analyses à effectuer sont imposées par le MAPA dans la norme IN n°54 du 18/11/09. Pour les autres boissons, il faudra consulter la norme spécifique à chaque gamme de produit : la liste de ces normes spécifiques auxquelles se reporter est détaillée en annexe 1.

Les modèles de COCA sont disponibles dans l'annexe VIII de la norme IN n°54 du 18/11/09 (et en annexe 4) pour les vins et dérivés du raisin et du vin et dans l'annexe VIII de la norme IN n°55 du 18/11/09 pour les autres boissons.

  • La partie "origine" doit être complétée et signée par une Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) ou par une interprofession.
  • La partie "analyse" doit être émise par un laboratoire agréé ou un laboratoire habilité COFRAC reconnu par le MAPA.

Les organismes et laboratoires des pays exportateurs responsables de l’émission des certificats d’origine et d’analyse doivent s’enregistrer sur le système d'enregistrement des organismes et des laboratoires étrangers (SISCOLE). La liste des organismes habilités par les autorités brésiliennes à signer les parties "origine" et "analyse" du COCA est disponible sur le site du MAPA : http://sistemasweb.agricultura.gov.br/siscole/consultaPublicaCadastro.action.


 

Pour ajouter un organisme français à cette liste, contacter le SER de Brasilia : SPS.BSB-SER@dgtresor.gouv.fr Dans ce cadre, en application de la procédure brésilienne, il est nécessaire de suivre les étapes suivantes :

  1. Adresser une demande, en portugais (ou anglais), au Ministère de l’agriculture avec une copie des documents justificatifs (tout cela par mail et copies scannées) à :

Sr. Eduardo Fernandes Marcusso

eduardo.marcusso@agricultura.gov.br

Chefe do Serviço de Informações Gerenciais e Estratégicas-SIGE

Coordenação Geral de Vinhos e Bebidas-CGVB

Departamento de Inspeção de Produtos de origem Vegetal-DIPOV

Secretaria de Defesa Agropecuária-SDA

Ministério da Agricultura, Pecuária e Abastecimento-DF - BRASIL

  1. ET envoyer en même temps la demande originale par courrier au SER de Brasilia (Ambassade de France - SER de Brasilia – Conseiller pour les affaires agricoles et l’alimentation - SES Avenida das Nações, Quadra 801 - Lote 04 - 70404-900 BRASILIA - DF – BRÉSIL). C’est ce service qui se chargera de la transmission officielle à l’autorité brésilienne aussi bien par mail que par courrier.

 

Nota Bene : La seule signature ne suffit pas sur les certificats combinés. Les noms, fonction complète, signature et tampon du signataire sont obligatoirement requis pour valider le certificat. En outre, il est préférable, afin d'éviter tout blocage inutile, d'apposer ces informations à l'encre bleue.

Nota Bene les vins produits dans l’UE à partir de raisin intégralement d’origine UE doivent être accompagnés d’un certificat signé par les services habilités du pays expéditeur, qui certifient l’origine UE de ce vin.

Nota Bene : Pour pouvoir apposer sur l'étiquette une information concernant le vieillissement de la boisson (exemple des whiskys, cognac, etc.), le COCA devra être accompagné d'un certificat d'âge émis par les autorités compétentes du pays d'origine.

 

Dispositions à respecter sur les étiquettes

Les exigences brésiliennes en matière d’étiquetage (déterminées par les normes RDC 259 du 20/09/02, les lois 7678 du 08/11/88 et 8918 du 14/07/94 et les décrets 8198 du 20/02/2014 et 6871 du 04/06/09 et décrites dans l’annexe 2) et les obligations ci-dessous décrites, doivent apparaitre sur l'étiquetage en portugais. Les producteurs privilégient cependant l’apposition d’une contre-étiquette en portugais contenant les informations requises, en laissant l’étiquette originelle rédigée dans la langue d'origine. Cette contre-étiquette peut être apposée par le propre importateur avant la commercialisation du produit. L’IN 14 du 08/02/18, qui entrera en application en février 2019 complète les exigences d’identité et de qualité concernant l’étiquetage des vins et dérivés du raisin et du vin.

Il est extrêmement important de prendre connaissance des exigences d'identité et de qualité de la gamme du produit exporté (décrites dans les lois 7678 du 08/11/88 et 8918 du 14/07/94 et les décrets 8198 du 20/02/2014 et 6871 du 04/06/09), ce qui permet notamment de créer les étiquettes selon les exigences brésiliennes.

En ce qui concerne les additifs, pour connaître les quantités autorisées, il faut se référer aux législations de l'ANVISA spécifiques pour chaque produit. Concernant les arômes et les coadjuvants techniques, il convient de se référer à la résolution RDC 2 du 15/01/07 de l'ANVISA et à la résolution RDC 286 du 28/09/05. Pour obtenir des informations concernant les additifs, consulter la résolution RDC 8 du 06/03/2013 et la résolution RDC 123 du 04/11/2016. Concernant les édulcorants, la nouvelle IN 3 du 14/02/2018 est entrée en application mi-mai 2018 et fixe les normes d’identité et de qualité concernant les boissons diététiques basses calories. Elle donne notamment des indications quant aux exigences brésiliennes en matière d’étiquetage de ce type de boissons, en accord avec les dispositions en vigueur.

Nota bene : Allergène

La résolution RDC nº26 du 3 juillet 2015 (lien) publiée par l’ANVISA dispose qu’il est maintenant obligatoire d’afficher la présence dans le produit d’allergènes provenant de céréales, lait, œuf, poissons, soja, noix ou de leurs dérivés, sur l’étiquette du produit.

 

Nota bene : Aliment issu de l’agriculture biologique

Pour être commercialisé au Brésil en tant qu'aliment issu de l’agriculture biologique, le produit devra répondre aux exigences brésiliennes définies dans la loi 10831 du 23/12/03 (et non aux exigences internationales) et être certifié comme tel par un organisme certificateur enregistré auprès du MAPA (liste complète du 18/05/2018 en annexe 5). Certains de ces centres disposent d'inspecteurs hors du territoire brésilien habilités pour certifier des établissements étrangers. Des documents complémentaires, présentés dans la norme IN nº 19 du 28/05/09, sont à fournir lors du dédouanement.

Les dénominations à utiliser sur les étiquettes varient selon le pourcentage de produits biologiques dans la composition du produit final (cf. norme IN nº 19 du 28/05/09). Le numéro de certification et le nom de l'organisme certificateur doivent apparaître sur l'étiquette.

Nota bene : dispositions à respecter pour les emballages en bois

 

Les emballages en bois et dérivés sont normalisés selon la norme NIMP 15 de la FAO (le bois brut doit notamment avoir subi un traitement avant l'arrivée au Brésil ou sera traité sur place). Les normes sont disponibles sur le site de l’Association Brésilienne de Normes Techniques : www.abnt.org.br.

 

c)      Quelles formalités lors de l’arrivée de la marchandise ?

 

 

 

 

 

Les formalités décrites dans ce document, devront être complétées par d’autres démarches nécessaires à la libération des marchandises, à réaliser à différentes étapes de l'envoi des produits, pour obtenir la Déclaration d’Importation – DI, qui autorisera le dédouanement. Ces démarches complémentaires sont prises en charge par l’importateur. Les grandes lignes de ces formalités sont notamment décrites dans l’annexe XLI à la norme IN 39 du 27/11/2017 du MAPA.

 

Documents obligatoires à fournir sur le lieu d’arrivée :

- Registre de l´établissement importateur

- Certificat officiel d´origine et d´analyse du produit

- Facture détaillée

 

 

Documents obligatoires à fournir si le produit est concerné :

- Dernier Certificat d'Inspection d'Importation obtenu

- Certificat « boisson typique et traditionnelle»

- Certificat d’Indication Géographique

- Certificat de l´âge du vin

- Sollicitation pour importation sans fins commerciales

- Certificat Bio

Documentation à présenter

Les produits ne pourront être autorisés à entrer sur le territoire brésilien que sur présentation au VIGIAGRO des documents obligatoires suivants (IN 39 du 27/11/2017) :

  • Certificat de registre de l´établissement importateur dans les cas où une vérification électronique automatique n’est pas disponible ;
  • Certificat officiel d´origine et d´analyse du produit (COCA, cf. supra) ;
  • Le cas échéant, certificat de temps de vieillissement ;
  • Le cas échéant, Certificat d'Inspection d'Importation émis lors de la dernière importation du produit (cf. infra) qui autorise la commercialisation du produit dans la période qui l'exempte de la collecte des échantillons lorsque c'est le cas et/ou un terme de responsabilité (par exemple pour les vins d'exceptionnelle qualité) ;
  • Autorisation d'exemption de prélèvement d'échantillons par le secteur technique de la SFA / UF (Superintendência Federal de Agricultura)
  • Le cas échéant, le certificat “boisson typique et traditionnelle" ou le certificat d’indication géographique (cf. infra) ;
  • Documents douaniers pour les marchandises (Licence d’Importation, Licence Simplifiée d’Importation, Déclaration d’Importation)
  • Facture commerciale
  • Déclaration agricole de transit international (DAT – Declaração Agropecuária de Trânsito internacional)
  • Le cas échéant, sollicitation pour importation sans fins commerciales autorisée par le service déconcentré du MAPA de l'État d'entrée de la marchandise ;
  • Certificat de produit biologique (cf. supra) et documents complémentaires définis dans la norme IN nº 19 du 28/05/09 ;

 

Pour chaque envoi, un échantillon sera collecté pour analyse de la qualité du produit, sauf dans certains cas où le produit a déjà été exporté au Brésil ou pour les vins d'exceptionnelle qualité.

Collecte d´échantillons pour analyse

Les autorités brésiliennes demandent qu´une analyse en laboratoire officiel soit réalisée avant le dédouanement sur chaque lot de marchandise arrivé au Brésil afin d'évaluer les caractéristiques organoleptiques et physico-chimiques.

L'inspecteur prélèvera un échantillon (un litre minimum et au moins deux bouteilles) sur chaque lot (même envoi, même dénomination, même marque commerciale, même producteur ou embouteilleur, même demande de licence d'importation). Les coûts d'échantillonnage et d'analyse seront pris en charge par l'importateur.

 

  

 

Le produit pourra ne pas répondre aux exigences de qualité s'il possède une IG ou s'il peut certifier de ces caractéristiques "typiques et traditionnelles".

 

Ce prélèvement est obligatoire pour les primo-exportations. En revanche, un lot peut être dispensé de ce prélèvement, quelle que soit son année de production, si le dernier envoi du même produit (même dénomination ET même marque commerciale ET même producteur ou embouteilleur, mais pas forcément par le même importateur) a obtenu le certificat d'inspection d'importation conforme (cf. infra) (IN 39 du 27/11/2017) :

  • au cours des 12 derniers mois pour les boissons non alcoolisées,
  • au cours des 36 derniers mois pour les boissons alcoolisées, y compris le vin ainsi que les dérivés alcoolisés du raisin et du vin.

et n'a présenté aucune non-conformité durant cette période.

L’IN 39 du 27/11/2017, en vigueur depuis le 30 mars 2018 simplifie donc les IN 54 et 55 du 18/11/09 en allongeant les délais de validité des analyses pour une même boisson.

Pour les boissons autres que vins et dérivés de vin et de raisin, si un même lot est envoyé en plusieurs fois (contrat négocié avec l'importateur) en moins de 90 jours, un seul échantillon sera prélevé. En revanche, pour les vins et dérivés, chaque envoi fera l'objet d'une collecte d'échantillon.

Le certificat d'analyse sera transmis par le laboratoire officiel à l'inspecteur en charge du contrôle, qui émettra à son tour un "Certificat d’Inspection d'Importation" indiquant la conformité ou non du produit.

Une fois que l’analyse certifie que les produits sont conformes aux exigences fixées par la réglementation brésilienne, l'importateur pourra récupérer les échantillons dans un délai de 60 jours maximum à compter de l’émission du certificat d’inspection d’importation (modèle de la sollicitation dans l'annexe IV de la norme IN n°54 ou n°55 du 18/11/09).

 

Nota bene : Modification des critères d’identité et de qualité du vin et des dérivés du raisin et du vin

L’IN 14 du 8 février 2018 qui complète les critères d’identité et de qualité du vin et des dérivés du raisin et du vin modifie notamment les critères physico-chimiques applicables à ces produits. Elle ajoute certains paramètres qui ne figuraient pas auparavant, comme l’acide citrique ou l’extrait sec réduit, notamment pour les vins de table et les vins « fins ». Les différents paramètres règlementaires applicables sont détaillés en annexe (tableaux 1 à 25) de cette IN, qui entrera en application en février 2019. Ces nouveaux paramètres analytiques se sont pas, pour l’heure, intégrés dans le Certificat d’Origine et d’Analyse (COCA).

Procédures spécifiques

L’instruction normative 39 du 27/11/2017 détaille les procédures spécifiques en cas d’import de boissons prêtes à la consommation dans les cas suivants :

  • Produits destinés à des expositions, des évènements de dégustation, ou de promotion commerciale, et autres fins non commerciales, accompagnés ou non des certificats d’origine et d’analyse : ils pourront être dispensés de contrôle officiel pour un volume jusqu’à 12L. Au-delà, les lots pourront être libérés sur autorisation préalable du chef du secteur technique compétent du SFA du lieu d’entrée des marchandises
  • Importation de boissons en bagage non-accompagné non destiné à la commercialisation, accompagnés ou non des certificats d’origine et d’analyse : ils pourront être dispensés de contrôle officiel pour un volume jusqu’à 30L
  • Importation pour représentation diplomatique : une analyse documentaire de la Licence Simplifiée d’Importation (ou de la Déclaration d’Importation), précédemment homologué par une organisation spécifique du ministère des relations extérieures sera effectuée, et complétée par une inspection physique de la marchandise. Cela la dispense de l'enregistrement de l'établissement, la collecte des échantillons et de l’analyse de laboratoire
  • Produits sous régime douanier spécial drawback : dispensés de collecte d’échantillon et d’analyse de laboratoire. L’importateur spécifie dans la licence d’importation que le produit est importé sous ce régime.

Certaines boissons alcoolisées ne sont pas conformes aux critères de qualité définis par la réglementation brésilienne (loi 7678 du 08/11/88, loi 8918 du 14/07/94, décret 8198 du 20/02/2014, décret 6871 du 04/06/09). C’est notamment le cas de certains vins, qui pourront toutefois être exportées au Brésil à condition :

  • qu'ils possèdent des caractéristiques "typiques et traditionnelles" de la région ou du pays d’origine ;
  • qu'ils soient consommés de façon courante dans le pays d’origine ;
  • qu'ils ne contiennent pas d’additifs ou de produits contaminants non conformes à la législation brésilienne (cf. Instruction Normative (IN) n°14 du 8 février 2018).

Ces caractéristiques devront être certifiées par une interprofession ou une Chambre de Commerce et d'Industrie dans un "certificat de boisson typique et traditionnelle". Il n'existe pas de modèle prédéfini de certificat. Cependant, l'ensemble des informations qui devront apparaitre dans ce certificat sont disponibles dans l'article 3.13 alinéa h de la norme IN 30 du 27/11/17.

Les boissons qui possèdent une Indication Géographique sont dispensées de présenter ce certificat, à condition de démontrer la possession de l'IG sur un document officiel.

 

Les vins définis par les autorités brésiliennes comme "vin de qualité exceptionnelle" (liste du 18/02/13 en annexe 6) sont dispensés de collecte d´échantillons à leur arrivée sur le territoire brésilien, à condition d'obtenir préalablement une autorisation du MAPA pour chaque lot, selon la Portaria n°1 du 05/01/96. Il est possible de demander l'appui de l’ABRABE (Association Brésilienne des Boissons), ce qui permettra de simplifier les démarches pour obtenir la dispense de prélèvement. A noter que la définition de "vin de qualité exceptionnelle" ne recoupe pas strictement la définition française.

 

Registre spécial et Timbre fiscal pour les boissons alcoolisées autres que les vins et bières

Les boissons alcoolisées importées définies dans l’annexe I de la norme IN SRF 1432 du 26/12/2013 (NCM 22.05, 22.06.00 et 22.08.20 à 22.08.90 dont Cognac, whisky, gin, vodka, liqueurs, eaux-de-vie, etc.) étaient soumise au Registre Spécial et au Timbre Fiscal (Selo de controle).

La norme RFB nº 1673 du 23/11/2016 a modifié cette législation et dorénavant seules les entreprises ne fournissant pas les informations demandées par la Receita Federal seront soumises au timbre fiscal pour les boissons alcoolisées.

 

 

Copyright

Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation expresse du Service Économique Régional de Brasilía (adresser les demandes à BRASILIA@dgtresor.gouv.fr).

                               
Clause de non-responsabilité

Le Service Économique s’efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans cette publication

 

 

 

 

bloc_marque_MEIE

 

 

 

Auteur : David HICHAM

Relecture : Julien BARRE

Service Économique Régional

Adresse : SES Avenida das Nações,

                  Lote 04 – Quadra 801

                  70404-900 BRASILIA D.F.

                  BRÉSIL

 

Version de juillet 2018

       

 

ANNEXE 1

Normes spécifiques relatives à l’identité et à la qualité des différentes boissons prêtes à la consommation

 

BOISSONS NON ALCOOLISEES

Instrução Normativa

N°1

07 jan. 2000

Padrão de Identidade e Qualidade para Polpa de Fruta e Suco.

Instrução Normativa

N°12

04 sept. 2003

Padrão de Identidade e Qualidade para Suco Tropical e Néctares.

Instrução Normativa

N° 17

19 juin 2013

Padrão de Identidade e Qualidade para Preparado Sólido para Refresco e Preparado Sólido para Bebida Composta

Instrução Normativa

N° 18

19 juin 2013

Padrão de Identidade e Qualidade para Xarope e Preparados Líquido

Instrução Normativa

N° 19

19 juin 2013

Padrão de Identidade e Qualidade para Refresco, Refrigerante, Bebida Composta, Chá pronto para consumo e soda.

Instrução Normativa

N° 23

08 juil. 2014

Alteração da Instrução Normativa Nº 19/2013

Instrução Normativa

N°37

15 oct. 2014

 

 

BOISSONS ALCOOLISEES

Instrução Normativa

N° 13

29 juin 2006

Padrão de Identidade e Qualidade para Aguardente de Cana e para Cachaça.

Instrução Normativa

N° 29

19 sept. 2012

Padrão de Identidade e Qualidade para Aquavit, Corn, Genebra, Gim, Steinhaeger e Vodca.

Instrução Normativa

N° 35

16 nov. 2010

Padrão de Identidade e Qualidade para Bebida Alcoólica por Mistura.

Instrução Normativa

N° 54

05 nov. 2011

Padrão de Identidade e Qualidade para Cerveja

Instrução Normativa

N° 34

29 nov. 2012

Padrão de Identidade e Qualidade para fermentado de (fruta, fruta licoroso, fruta composto, de cana), sidra, hidromel e saquê.

Instrução Normativa

N° 15

31 mars 2011

Padrão de Identidade e Qualidade para Aguardente de (Melaço, Cereal, Vegetal, Rapadura, Melado, Fruta), Arac, Rum, Sochu, Tiquira e Uísque

 

 

VINS ET DERIVES DU RAISIN ET DU VIN

Instrução Normativa

N° 02

27 jan. 2005

Padrões de Identidade e Qualidade Para Coquetel de Vinho ou Bebida Alcoólica Mista de Vinho.

Instrução Normativa

N° 05

6 mai 2005

Padrões de Identidade e Qualidade Para Sangria.

Portaria

N° 229

25 oct. 1988

Complementação de Padrões de Identidade e Qualidade de Vinho.

Instrução Normativa

N° 91

19 juil. 1988

Padrões de Identidade e Qualidade do Cooler com Vinho.

Instrução Normativa

N° 54

18 nov. 2009

Estabelecer procedimentos para verificação dos padrões de Identidade e Qualidade de vinho e derivados de uva e do vinho.

Instrução Normativa

N°14

8 fév. 2018

Complementação dos Padrões de Identidade e Qualidade do Vinho e Derivados da Uva e do Vinho

(application fév. 2019)

 

 

 

ANNEXE 2

 

 

Informations obligatoires pour l'étiquetage en portugais des boissons

(Selon la RDC 259 du 20/09/02, la loi 7678 du 08/11/88, la loi 8918 du 14/07/94,                              le décret 8198 du 20/02/2014 et le décret 6871 du 04/06/2009).

L'ordre des informations peut être inversé, sauf mention contraire.

Respecter les intitulés soulignés.

Aucune indication sur l’emballage ne doit induire le consommateur en erreur.

 

 

 

La taille des caractères est définie dans l'arrêté INMETRO n°157 du 19/08/02

 

 

  1. Dénomination du produit et de la classification en portugais : Le nom du produit doit être visible, en caractère uniformisé et sans illustrations, la taille de sa police doit être la plus grande de l’étiquette. Le choix du nom du produit n’est pas libre. Il doit suivre la nomenclature définie dans la réglementation brésilienne d’identité et de qualité définie dans les lois 7678 du 08/11/88 et 8918 du 14/07/94 et les décrets 8198 du 20/02/2014 et 6871 du 04/06/2009 afin que le consommateur brésilien ait pleinement conscience de ce qu’il achète.

Nota bene : L’IN 14 du 8 février 2018 qui entrera en application en février 2019 complète les exigences d’étiquetages des vins et dérivés définie dans le décret 8198 du 20/02/2014. Elle définit également de nouvelles classifications de vins (Vinhos nobres, Reservado, Reserva, Gran reserva), mais qui sont uniquement valables pour des vins fins et des vins nobles, produits au Brésil.

Nota bene : les différentes classes de vins définies dans l’IN14 du 8 février 2018 sont les suivantes : « vinho de mesa », « vinho fino », « vinho nobre », « vinho frisante », « vinho gaseificado », « vinho leve », « Champanha (Champagne) », « espumante », « espumante natural », « vinho moscato espumante » ou « moscatel espumante », « vinho licoroso », « vinho composto ».

 

  1. Couleur, pour les vins : "branco" pour les vins blancs, "rosado" ou "rosé" pour les vins rosés, "tinto" pour les vins rouges. L’IN 14 du 8 février 2018 qui entrera en application en février 2019 précise que cette mention est à indiquer immédiatement entre la classification du vin et l’indication du taux de sucres totaux.
  2. Taux de sucre total, pour les vins. La classification adaptée en fonction du taux de sucre des vins est précisée en annexe 3

Pour les vins (tranquilles ou effervescents), la dénomination du produit devra donc se faire à partir de février 2019 exclusivement de la façon suivante :

  • Selon la classe 
  • Puis, selon la couleur
  • Puis, selon le taux de sucre

Cet ordre (classe – couleur – taux de sucre) doit être scrupuleusement respecté et ne pourra pas être inversé

 

  1. Mention à ajouter dans la dénomination du produit le cas échéant : "concentrada" (quand partiellement déshydraté) ; "adoçado" (quand addition de sucre) ; "integral" (quand boisson sans addition de sucres et à sa concentration naturelle) ; "gaseificado" (quand ajout de dioxyde de carbone) ; "desidratado" (quand produit à l'état solide, obtenu par la déshydratation) ; "misto de ..." (quand mélange de fruits et/ou légumes) ; "reconstituído" (quand obtenu de la dilution de jus concentré ou déshydraté) ; "tropical" (quand issu de fruit d'origine tropicale) ; "artificial" (quand ne contient pas la matière première d'origine végétale).
  2. L'année de récolte, à condition de pouvoir la justifier au MAPA si sollicité.
  3. L'indication géographique, à condition de pouvoir la justifier au MAPA si sollicité.
  4. Le degré de concentration et/ou le processus de dilution.
  5. Marque de vente.
  6. Teneur en alcool en %/vol, à 20°C, pour les boissons alcoolisées.
  7. Degrés d’acidité, pour les vinaigres.
  8. "Ingredientes :" ou "Ingr. :" liste exhaustive des ingrédients par ordre décroissant de quantité, suivie des additifs utilisés (pour les édulcorants, donner le nom générique), leur fonction et leur numéro INS (indiquer "em proporção variavel" le cas échéant). Cette mention n’est pas obligatoire si le produit ne contient qu’un ingrédient, défini dans la dénomination du produit.
  9. "Conteudo líquido :" en unité du système international.
  10. "Produzido por :" Raison sociale et adresse du site de production.
  11. "Engarafado por :" Raison sociale et adresse du site de l'embouteilleur, s'il est diffèrent du producteur.
  12. "Indústria francesa" ou du pays de production de la boisson.
  13. "Importado por :" Raison sociale, adresse complète, n° CNPJ.
  14. "Registre do Estab. no MAPA n°" : numéro d'enregistrement de l’importateur au MAPA.
  15. "Lote :" (identification du lot, ou précision sur l'endroit où se trouve cette information). La date de fabrication peut être utilisée comme identification le cas échéant.
  16. "Consumir antes de", "válido até", "validade", "val :", “vence”, "vencimento", "vto :" ou "venc :" : indiquer la date de validité (jj/mm ou mm/aaaa pour les validités supérieures à trois mois), l’emplacement de celle-ci ou l'expression "Indeterminado ". Les vins, boissons alcoolisées de plus 10% v/v et les vinaigres (liste complète dans la RDC 259 du 20/09/02) sont dispensés de cette obligation.
  17. Avertissements relatifs aux boissons alcoolisées : "Venda e consumo indicados apenas para majores de 18 anos" pour toutes les boissons alcoolisées, "Consumir com moderação" pour les vins, "Consumir com moderação. Contempressão natural ; manuscie com cuido" pour les vins effervescents, "Evite o consumo excessivo de alcool" pour les autres boissons alcooliques avec une teneur en alcool supérieure à 13° Gay Lussac
  18. Mesure de pression (en atmosphère, à 20°C) pour les boissons qui contiennent du gaz carbonique.
  19. Information sur le gluten (loi 10.674 du 16/05/03) : "Contém Glúten" ou "Não contém Glúten".
  20. Les conditions spécifiques de conservation, de stockage et de méthode de préparation et consommation du produit doivent apparaître sur l’étiquette (ex : à consommer 3 jours après ouverture, à conserver à l’abri de la lumière, validité valable pour une conservation entre 0°C et 6°C, etc.).
  21. Informations nutritionnelles des aliments (sauf pour les boissons alcoolisées, eau, vinaigre, etc.) selon les modalités décrites dans la Résolution RDC n° 360 du 23/12/03 de l'ANVISA et l'arrêté n°54 du 12/11/12. Les produits dont les étiquettes présentent une superficie inférieure à 100 cm² sont dispensés de cette obligation.
  22. Informations sur les allergènes. « ALÉRGICOS : CONTÉM (NOME COMUM DO ALIMENTO ALERGÊNICO) » ou CONTÉM DERIVADOS ou CONTEM X E DERIVADOS Cf. RDC nº26 du 03/07/2016.
  23. Information sur le lactose, obligatoire pour les aliments contenant plus de 100mg de lactose pour 100g (ou 100mL) d’aliment tel qu’il est exposé à la vente : “Contém Lactose” (RDC n°136 du 08/02/2017, entrée en vigueur le 08/02/2018)

 

Les emballages secondaires ne font pas l'objet d'obligation particulière. Il est cependant d'usage, pour éviter toute confusion, d'indiquer le nombre de bouteilles, le nom du vin, les données du fabricant (raison sociale, adresse), l’origine (France), les informations sur la conservation, la date de fabrication et le délai de validité si pertinent.

 

 

ANNEXE 3

Fiche de la classification des vins en fonction de leur teneur en sucre

BRESIL

 

Sec

Demi-sec

Doux

Vin de table

≤ 4 g/l

« Seco »

> 4 et ≤ 25 g/l

« Demi-sec » ou « Meio-seco »

> 25 et ≤ 80 g/l

« Suave » ou « Doce »

Vin « frisante »

≤ 4 g/l

« Seco »

> 4 et ≤ 25 g/l

« Demi-sec » ou « Meio-seco »

> 25 et ≤ 80 g/l

« Suave » ou « Doce »

Vin « fin »

≤ 4 g/l

« Seco »

> 4 et ≤ 25 g/l

« Demi-sec » ou « Meio-seco »

> 25 et ≤ 80 g/l

« Suave » ou « Doce »

Vin léger

≤ 4 g/l

« Seco »

> 4 et ≤ 25 g/l

« Demi-sec » ou « Seco »

> 25 et ≤ 80 g/l

« Suave » ou « Doce »

Vin mousseux gazéifié

≤ 20 g/l

« Seco »

> 20 et ≤ 60 g/l

« Meio-seco » « Meio-doce »

> 60 g/l

« Doce »

Vin liquoreux

≤ 20 g/l

« Seco »

 

> 20 g/l

« Doce »

Vin composé

≤ 40 g/l

« Seco » ou « Dry »

> 40 et ≤ 80 g/l

« Meio-seco » « Meio-doce »

> 80 g/l

« Doce »

 

 

Nature

« Nature »

Extra brut

« Extra-brut »

Brut

« Brut »

Sec

« Sec » ou « Seco »

Demi-sec

« Demi-sec », « Meio-seco » ou « Meio-doce »

Doux

« Doce »

Vin mousseux

≤ 3 g/l

> 3 et ≤ 8 g/l

> 8 et ≤ 15 g/l

> 15 et ≤ 20 g/l

> 20 et ≤ 60 g/l

> 60 g/l

UE

Sec

Demi-sec

Demi-doux

Doux

≤ 4 g/l

> 4 et ≤ 12 g/l

> 12 et ≤ 45 g/l

> 45 g/l

 Ou 9 g/l si acidité totale n’est pas inférieure de + de 2 g à la teneur en sucre

Ou 18 g/l si acidité totale n’est pas inférieure de + de 10 g à la teneur en sucre

 

 

 

Mousseux

Nature

Extra brut

Brut

Extra sec

Sec

Demi-sec

Doux

Vin mousseux

≤ 3 g/l

≤ 6 g/l

≤ 12 g/l

12 à 17 g/l

17 à 32 g/l

> 32 et ≤ 50 g/l

> 50 g/l

 

Tolérance de +/- 3 g/l (art. 58.3 du R.607/2009)

 

 

ANNEXE 4

Modèle de certificat d’origine et d’analyse pour les vins et dérivés des vins (IN 54 du 18/11/09)

Certificado de Origem nº ___________ -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -  -

País emissor : _________________________

1. Exportador :

2. Atividade :

3. Destinatário :

4. Meio de Transporte :

5. Local de Descarga :

Produto :

Nome

Marca

Lote nº/ safra

Nº de caixas

Nº de garrafas/ vol

Volume total

 

 

 

 

 

 

O estabelecimento produtor ou engarrafador de vinho e derivados da uva e do vinho acima especificado exerce no país as atividades de

produção ou engarrafamento ou ambas, de vinhos e derivados da uva e do vinho, e o produto acima especificado atende os padrões de identidade e qualidade nacionais e está apto para o consumo no mercado interno.

Nome do organismo oficial :

Endereço do organismo oficial :

Local e data :

____________________________________

Assinatura e carimbo do responsável

Certificado de Análise nº_____________, referente ao produto acima indicado.

Parâmetros analíticos

Unidade

Resultado

Cor (1) (2)

 

 

Limpidez (1) (2)

 

 

Densidade à 20ºC (1) (2)

 

 

ºBrix (1)

 

 

Graduação alcoólica à 20ºC (2) (3)

 

 

Extrato seco total (2)

g/l

 

Açúcares totais (2)

g/l

 

Dióxido de enxofre total (2)

mg/l

 

Ph (2)

 

 

Acidez total (2) 

meq/l

 

Acidez volátil (2) 

meq/l

 

Pesquisa de Diglicosídios de Malvidina (2)

 

 

Pressão de dióxido de carbono (2) 

 

 

Álcool superior (3)

 

 

Furfural (3) 

 

 

Aldeídos (3)

 

 

Ésteres (3)

 

 

Acidez volátil em ácido acético(4)

g/100ml

 

(1) Mostos e sucos       (2) Vinhos        (3) Destilados                (4) Vinagre.

Nome do laboratório :

Endereço do laboratório :

Data e local :

 

_____________________________________

Assinatura e carimbo do responsável

 


ANNEXE 5

 

Liste des organismes enregistrés auprès du MAPA pour certifier la production biologique.

En vigueur en mai 2018

Source http://www.agricultura.gov.br/assuntos/sustentabilidade/organicos/arquivos-organicos/copy6_of_ENDEREOSDECERTIFICADORASEOPAC.pdf

 

• INSTITUTO DE TECNOLOGIA DO PARANÁ-TECPAR

Credenciamento OAC MAPA 001

Rua Prof. Algacyr Munhoz Mader, 3775, Curitiba, Paraná, CEP: 81.350-010

Telefone: (41) 3316-3070 Fax: (41)3316-3061

email: cert@tecpar.br

www.tecpar.br

 

• ECOCERT BRASIL CERTIFICADORA Ltda

Credenciamento OAC MAPA 002

Rua Germano Hermesmeyer, s/n (Matriz), Santa Rosa de Lima- SC CEP 88763-000 Escritório e correspondência: Rua Vereador Osni Ortiga, 949, Lagoa da Conceição, Florianópolis SC CEP 88062-450

Telefone/Fax: (48) 3232-8033

e-mail: ecocert@ecocert.com.br

www.ecocert.com.br

 

• IBD CERTIFICAÇÕES LTDA

Credenciamento OAC MAPA 003

Rua Amando de Barros, 2275, Botucatu, São Paulo SP CEP: 18602-150

Telefone: (14) 3811-9800 - Fax: (14) 3811-9801

email: ibd@ibd.com.br

www.ibd.com.br

 

• IMO CONTROL DO BRASIL LTDA.

Credenciamento OAC MAPA 007

Rua Isabel de Castela 136 Vila Beatriz, São Paulo SP CEP: 05.445-010

Telefone: (11) 3816-1868 Fax: (11) 3816-3148

email: imo@imocontrol.com.br

www.imo.ch

 

• AGRICONTROL LTDA (OIA)

Credenciamento OAC MAPA 008

Av. Dr. Vieira de Carvalho, 51, 7º andar – Vila Buarque, São Paulo SP

Telefone: (11) 3062-1145 Fax: (11) 3068-8721 CEP 01210-010

email: oiabrasil@oiabrasil.com.br

www.oiabrasil.com.br

 

• INSTITUTO NACIONAL DE TECNOLOGIA (INT)

Credenciamento OAC: MAPA 010

Av. Venezuela, 82, Saúde , Rio de Janeiro RJ CEP 20081-312

Telefone: (21) 2123 1168/69

email: ocp@int.gov.br

www.int.gov.br

 

• INSTITUTO CHÃO VIVO DE AVALIAÇÃO DA CONFORMIDADE – ICV

Credenciamento OAC MAPA 011

Rua Bernardino Monteiro, 336, Bairro Dois Pinheiros, Santa Teresa, Espírito Santo ES – CEP 29.650-00

Telefone (27) 3259-3644. Telefax 3263-1495.

email: atendimento@institutochaovivo.com.br

www.chaovivo.com.br

 

• INSTITUTO MINEIRO DE AGROPECUÁRIA – IMA

Credenciamento OAC MAPA 012

Cidade Administrativa Tancredo Neves Rod. Prefeito Américo Gianetti - s/nº, Bairro Serra Verde Edifício Gerais , 10º andar - CEP: 31.630-901 Belo Horizonte - MG Gerência de Certificação

(31) 3915-8797

Email : gec@ima.mg.gov.br

www.ima.mg.gov.br

 

CUGNIER CERTIFICADORA

Credenciamento OAC MAPA 029

Av. Sete de Setembro, 869 – Centro Itajaí/SC - CEP 88.301-201

Telefone: (47) 3348-3300

E-mail: dante.dauer@cugnier.com; danilo.grapiuna@cugnier.com

www.cugnier.com

 

• KIWA BCS ÖKO-GARANTIE DO BRASIL LTDA

Credenciamento OAC MAPA 032

Manoel Isidoro da Silveira, 610, sala 302 - Lagoa da Conceição

Florianópolis/SC - CEP

Telefone : (48) 3307 6384

E-mail : bcs.brazil@kiwa.de; marcelo.farias@bcsbrasil.com

www.bcsbrasil.com

 

• SAVASSI CERTIFICAÇÃO DE SERVIÇOS ADMINISTRATIVOS LTDA

Credenciamento OAC MAPA 036

Bernardo Guimarães, nº 428 – Centro

Patrocínio/MG – CEP 38740-000

Telefone : (34) 3832-0530

E-mail : certificacao@savassicertificadora.com.br

 

 

ANNEXE 6

 

Liste des vins d'exceptionnelle qualité.

Source DIPOV/SDA/MAPA, en vigueur le 18/02/2013.

 

 

País

Nome

Região

1

França

Château Lafite-Rothschild

Pauillac (Haut-médoc)

2

Château Mouton-Rothschild

Pauillac (Haut-médoc)

3

Château Latour

Pauillac (Haut-médoc)

4

Château Margaux

Margaux (Haut-médoc)

5

Château Haut-Brion

Pessac-Léognan (Graves)

6

Château Cheval Blanc

Saint-Emillion

7

Château Ausone

Saint-Emillion

8

Château Petrus

Pomerol

9

Château Le Pin

Pomerol

10

Château d’Yquem

Sauternes

11

Château du Nozet

Pouilly sur Loire

12

Château L’Evangile

Bordeaux

13

Château La Conseillante

Bordeaux

14

Château Montrose

Bordeaux

15

Château Ducru Beaucaillou

Bordeaux

16

Château Calon Ségur

Bordeaux

17

Château Figeac

Bordeaux

18

Château Beychevelle

Bordeaux

19

Château Palmer

Bordeaux

20

Château Castera

 

21

Château Suduiraut

 

22

Château Leoville las Cases

 

23

Château Potensac

 

24

Château L’Eglise Clinet

 

25

Château Carruade de Château Lafite

 

26

Château Talbot

 

27

Château Haut Lagrange

 

28

Chambertin

Grevey-chambertin

29

Chambertin-Clos de Beze

Grevey-chambertin

30

Charmes-Chambertin

Grevey-chambertin

31

Chapelle- Chambertin

Grevey-chambertin

32

Griotte- Chambertin

Grevey-chambertin

33

Latriciéres-Chambertin

Grevey-chambertin

34

Mazis-Chambertin

Grevey-chambertin

35

Mazouéres-Chambertin

Grevey-chambertin

36

Ruchottes-Chambertin

Grevey-chambertin

37

Clos des Lambrays

Morey-St. Denis

38

Clos de la Roche

Morey-St. Denis

39

Clos St. Denis

Morey-St. Denis

40

Musigny

Chambolle-Musigny

41

Bonnes-Mares

Chambolle-Musigny

42

Clos de Vougeot

Vougeot

43

Échezaux

Flagey-Échezaux/ Vosne-Romanée

44

Grands Échezaux

Flagey-Échezaux/ Vosne-Romanée

45

Richebourg

Vosne-Romanée

46

La Romanée

Vosne-Romanée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

47

 

Romanée St. Vivant

Vosne-Romanée

48

Corton

Aloxe-Corton

49

Corton-Charlemagne

Aloxe-Corton

50

Charlemagne

Aloxe-Corton

51

Montrachet

Puligny/Chassagne-Montrachet

52

Batard-Montrachet

Puligny/Chassagne-Montrachet

53

Bienvenues-Batard-Montrachet

Puligny Montrachet

54

Chevalier Montrachet

Puligny Montrachet

55

Criots-Batard-Montrachet

Chassage-Montrachet

56

Don Perignon (Br. Rosé)

M. Chandon

57

Krug Clos du Mesnil

Krug

58

Cristal Branca e Rose

L. Roederer

59

Cognac Hennessy Paradis

Hennessy

60

Cognac Remy Martin-Louis XII

Remy Martin

61

Cuvée Sir Winston Churchill

Pol Roger

62

Le Mesnil Blanc de Blancs

Salon

63

Château Pichon Longue Ville Lalande

 

64

Château Linch-Bages

 

65

Château Brane Contenac

 

66

Château Cos-d'Estournel

 

67

Château Pibran

 

68

Château Pichon Longue Ville Baron

 

69

Espanha

Veja ou Vega Sicillia Reserva Especial

Duero

70

Veja ou Vega Sicillia Único

Duero

71

Veja ou Vega Sicillia 5 ano

Duero

72

Alion

Duero

73

Portugal

Barca Velha Tinto

Ferreira

74

Austrália

Grange Shiraz

Penfolds

75

Bin 707 Cab. Sauvignon

Penfolds

76

Yattama Chardonnay

Penfolds

77

EUA

Cask 23 Cab. Sauvignon

Stag’s Leap

78

Special Selection Cab. Sauvignon

Caymus

79

Itália

Cabreo il Borgo “Capitolare di Bitúrica” VTD Tinto Seco

Chianti Ruffino

80

Cabreo Pietra “Capitolare del Muschio” IGT Br. Seco

Chianti Ruffino

81

Riserva Ducale Oro Chianti Clássico DOCG tinto seco

Chianti Ruffino

82

Brunello di Montaltino Riserva COCG tinto seco

Fat. Dei Barbi

83

Brunello di Montaltino Vigna del Fiore DOCG tinto seco

Fat. Dei Barbi

84

Brunello di Montaltino Riserva Poggio Al Vento

Tenuta Col D’Orcia

85

Olmaia Cabernet Vinho da Tavola di Toscana tinto

Tenuta Col D’Orcia

 

 

Publié le