Le Commerce Extérieur France-Bangladesh 2017

 

 

A l’instar de la plupart des pays membres de l’Union Européenne, la France souffre d’un déficit abyssal de sa balance commerciale avec le Bangladesh depuis de (trop) nombreuses années. Sous l’effet conjugué d’une pause de la croissance des importations de prêt-à-porter en provenance du Bangladesh et d’une stagnation de nos exportations, ce déficit cesse cependant de se creuser en 2017. Le taux de couverture se stabilise ainsi à 7,7% contre 7,6% en 2016. L’année 2018 pourrait se révéler une année charnière et l’amorce d’un nouveau cycle plus favorable à notre pays.

 

Pour en savoir davantage: Les Investissements Etrangers et Français au Bangladesh en 2017

Publié le