Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Indonésie
 

Communauté économique de l’ASEAN : un secteur privé insuffisamment préparé (CR)

Réunissant principalement des représentants d’entreprises et de banques des pays de la région, l’ASEAN Economic Congress a confirmé le manque d’information des acteurs du secteur privé quant aux avancées et aux implications de l’ASEAN Economic Community (AEC), projet qui vise à la mise en place, à horizon 2015, d’un marché commun des biens et services, des capitaux et de certains travailleurs qualifiés au sein de l’ASEAN. Dans l’ensemble, cette conférence a permis de souligner le caractère très inégal des avancées par pilier et par pays, et semble confirmer que la mise en place de l’AEC l’année prochaine ne pourra être qu’incomplète.

Si la libéralisation des échanges offre de bonnes perspectives aux entreprises des économies les plus développées, certains pays apparaissent au contraire plus réservés sur les effets pro-concurrentiels résultant de la libéralisation des biens, des services et des investissements (Indonésie notamment). La libéralisation des flux de capitaux semble également difficilement réalisable à l’horizon 2015, les banques soulignant le manque d’harmonisation entre les pratiques nationales et les différences de règlementations comme principaux obstacles aux opérations financières régionales. L’hétérogénéité de niveau de développement des marchés financiers est également un obstacle de taille –certains pays ne possédant pas encore de bourse de valeur.

 

L’ASEAN Economic Congress

L’ASEAN Economic Congress qui s’est tenu à Jakarta le 2 avril 2014 est une initiative privée, sponsorisée notamment par l’organisation EABA (Europe-Asean Business Alliance), la Chambre du commerce et de l’industrie franco-indonésienne (IFCCI) ainsi que l’US-ASEAN Business Council. Cet événement a proposé une série de discussions sur le thème de l’ASEAN Economic Community (AEC) (dans ses dimensions commerciales et financières), devant une audience composée de professionnels du secteur bancaire et de l’industrie (200-300 personnes), majoritairement originaires d’Indonésie.


Publié le 21/04/2014
service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2016