Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Suède
 

Suède

Les zones de compétences de ce site sont: Danemark, Finlande, Islande, Norvège

Une puissance économique et financière ouverte sur le monde

La Suède est le premier pays nordique par la taille de son économie (PIB de 430 Mds € en 2014) et par sa population qui compte près de 10 M habitants (9,7 M  début  2014). Pays riche, avec un PIB par habitant de l’ordre de 44 000 euros en 2013, la Suède jouit d’un appareil productif très compétitif, conjuguant une base industrielle ancienne construite autour des matières premières et de l’industrie, et une présence de premier plan dans les secteurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication, des sciences de la vie, des technologies vertes et des industries créatives. Très ouverte à l’international, la Suède est bien connectée au reste du continent européen et bénéficie également d’infrastructures portuaires et aéroportuaires très développées. L’Union européenne, dont elle est membre depuis 1995, est son premier marché, mais elle développe rapidement ses échanges avec les nouvelles zones de croissance, notamment en Asie. Ses multinationales disposent d’une force de frappe mondiale et tirent l’économie suédoise par leurs exportations mais aussi par les dépenses de Recherche et Développement qu’elles consentent sur le territoire national, parmi les plus élevées d’Europe. Représentant près de quatre fois le PIB en montant d’actifs, les banques suédoises sont une pièce-maîtresse de l’organisation de la vie économique suédoise et peuvent s’appuyer sur la richesse financière des ménages, des entreprises et de l’Etat suédois pour financer l’économie.

Une tradition de réformes

Aussi loin que remonte l’histoire du Royaume de Suède, avec la création de l’agence Kammarkollegiet en 1539 ou la loi sur la transparence de 1766, la Suède a développé une tradition d’innovation et de pragmatisme en matière de politiques publiques, qui en fait généralement une source d’inspiration pour les autres pays d’Europe. Au cours des trente dernières années, la Suède a choisi de réformer en profondeur son économie dans des dimensions aussi diverses que la gouvernance budgétaire, le marché du travail, la fiscalité environnementale, les retraites, la réglementation bancaire, l’intervention de l’Etat dans la production économique, la fourniture de services publics, la promotion du commerce extérieur….etc.

Des liens économiques anciens avec la France mais des partenaires de second rang.

Les relations économiques entre la Suède et la France sont anciennes : elles se sont construites autour d’investissements croisés qui remontent parfois au début du XXème siècle et qui se sont d’abord réalisés dans l’industrie. Aujourd’hui, environ 400 entreprises françaises emploient plus de 40 000 personnes en Suède alors que 200 entreprises suédoises font vivre près de 100 000 emplois en France. Le volet économique de la Visite d’État du roi de Suède en France en décembre 2014, avec la participation des chefs d’entreprise de premier plan français et suédois, a mis en lumière de la vitalité de ces liens. Partenaires commerciaux de second rang, la France et la Suède peuvent sans doute renforcer leurs échanges dans plusieurs secteurs, et notamment ceux des familles du « mieux vivre en ville » (infrastructure, rail, logement…etc., où la Suède va investir massivement dans les 10 ans à venir) et du « mieux se nourrir »

Service Public service-public.fr LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit legifrance.gouv.fr http://www.gouvernement.fr gouvernement.fr France.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2014