Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Singapour
 

Singapour

Depuis son indépendance en 1965, Singapour connaît une réussite exceptionnelle fondée sur une stratégie d’insertion dans les échanges commerciaux internationaux et une politique économique volontariste, destinée à préserver une attractivité avérée à l’égard des investisseurs étrangers.En moins d’un demi-siècle, les Singapouriens ont fait de leur cité un État prospère, stable politiquement et socialement, dont le PIB par habitant est le 4eme  le plus élevé au monde (mesuré en parité de pouvoir d’achat : 85 253 USD en 2015 selon le Fonds monétaire international).

La position stratégique de Singapour, au cœur de l’Asie du Sud-Est et à l’entrée du détroit de Malacca, en fait une plate-forme commerciale de rang mondial, dont l’économie très ouverte (taux d’ouverture commerciale de 115% du PIB en 2015) se caractérise par un poids élevé des réexportations (1/2 des exportations totales). Ses échanges sont majoritairement intra-asiatiques (76% des exportations en 2015, dont 12,6% vers la Chine), bien que les marchés des économies du G3 restent un débouché important (la zone euro, le Japon et les Etats-Unis attirent 21% de ses exportations).

L’économie singapourienne repose sur trois piliers :

L’économie singapourienne repose sur trois piliers

Ces secteurs s’appuient sur la première place financière d’ASEAN (3eme marché mondial des activités de change, actifs du secteur bancaire équivalents à 575% du PIB), une dynamique commerciale étroitement liée à la fonction prééminente du port (2eme mondial, à l’origine de 7% du PIB) ainsi que sur un cadre règlementaire et fiscal attractif conforme aux normes internationales de référence. Singapour est ainsi le 2eme pays le plus compétitif au monde selon le Global Competitiveness Report2015-16 du Forum économique mondial.

La croissance a toutefois ralenti de 4,7% en 2013, à 3,3% en 2014 pour atteindre 2,0% en 2015, son niveau le plus bas depuis 2009, comparable aux performances économiques des pays du G3. La forte intégration de Singapour dans les échanges internationaux la rend en effet vulnérable au ralentissement de l’économie mondiale, résultant de la croissance moins rapide en Chine et en Asie émergente qui se combine à l’atonie des économies européenne et japonaise. Les exportations nettes, moteur historique de la croissance, ont faiblement contribué au PIB en 2015 en ne progressant que de 4,6% (contre 6,5% en 2014) et la production industrielle, majoritairement exportée, a reculé de 5,1% en 2015. Les exportations domestiques non pétrolières ont aussi diminué de 8,0% en moyenne en 2015, signalant une dégradation de la compétitivité prix et des performances extérieures de la cité-Etat.

Confrontées au tassement de la croissance, à une concurrence intra-asiatique grandissante, au vieillissement de la population et à la rareté de l’espace disponible, les autorités singapouriennes ont engagé le pays dans une stratégie de transformation pour orienter en priorité l’économie dans des activités à forte valeur ajoutée, tous secteurs d’activités confondus. De nombreuses agences nationales sont en conséquent mobilisées, en particulier dans le cadre du programme Smart Nation qui vise à faire de Singapour une ville intelligente et durable de référence. L’initiative SkillsFuture, pour sa part, favorise la formation tout au long de la vie d’une population amenée à travailler de plus en plus longtemps. L’externalisation de certaines activités, le développement et la mise en œuvre de solutions techniques permettant de réduire l’intensité en main d’œuvre constituent également l’une des priorités.

Avec une politique d’attractivité très efficace, une population relativement bien formée, un goût marqué pour la planification et des efforts en matière de R&D sans cesse croissants, Singapour dispose assurément de sérieux atouts pour pérenniser sa réussite économique et financière. Pour 2016, une légère reprise de la croissance à 2,9% est anticipée par le FMI, une prévision proche de celle du ministère du Commerce et de l’Industrie (taux de croissance du PIB entre 1 et 3%). L’inflation, négative sur toute l’année 2015 (-0,5% en moyenne), devrait remonter légèrement et s’établir à 0,2% en 2016.


Le Service économique régional de Singapour a pour principales missions :

  • le suivi des questions économiques et financières de Singapour et des pays de l’ASEAN
  • l’analyse des politiques sectorielles de Singapour et des pays de l’ASEAN
  • l’appui aux intérêts des entreprises françaises à Singapour et dans la région ASEAN
  • la publication régulière d’analyses des dynamiques économiques, financières et commerciales de l’ASEAN en coopération avec les Services économiques de la région (Brèves de l’ASEAN, Horizon ASEAN)
  • le développement et l’approfondissement de la relation bilatérale dans toutes ses composantes économiques, en coopération avec Business France, les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) et la Chambre de commerce et d’industrie (FCCS)
  • Brèves de l'ASEAN semaine 48 (2016) - 02/12/2016

    L’Indonésie suspend sa participation à l’OPEP pour préserver ses recettes budgétaires ; Singapour confirme le récent durcissement de sa lutte contre le blanchiment d’argent ; L’IIF anticipe des répercussions plutôt négatives de l’élection de D. Tr...

  • Brèves de l'ASEAN semaine 46 (2016) - 18/11/2016

    Confirmation de la vigueur du taux de croissance du PIB philippin à 7,1% en ga au T3 2016 ; Abandon des projets de construction de deux centrales nucléaires au Vietnam ; Réussite du 1er salon FinTech organisé par Singapour avec plus de 10 000 part...

  • Brèves de l'ASEAN semaine 44 (2016) - 04/11/2016

    Contrat malaisien de l’East Coast Rail Link de 13 Mds USD octroyé à une société chinoise ; Engagement des autorités japonaises à hauteur de 7,7 Mds USD en Birmanie ; Durcissement des conditions de transferts de devises en Indonésie

  • Brèves de l’ASEAN semaine 41 (2016) - 14/10/2016

    Ralentissement marqué de la croissance du PIB singapourien à 0,6% en ga au T3 2016 ; Réforme des systèmes de production et de distribution du sucre en Thaïlande ; Faillite de l’entreprise malaisienne pétro-gazière Perisai Petroleum Teknologi Bhd

  • Brèves de l'ASEAN semaine 47 (2016) - 25/11/2016

    Annonce du désengagement américain du Partenariat transpacifique ; Léger tassement du taux de croissance du PIB thaïlandais à 3,2% en ga au T3 2016 ; Assouplissement de la réglementation sur les réserves obligatoires en Indonésie

  • Brèves de l'ASEAN semaine 45 (2016) - 11/11/2016

    Volatilité sur les marchés financiers régionaux suite à l’élection américaine ; stabilité de la croissance en Indonésie et en Malaisie au T3 ; contrat pour des hélicoptères militaires Airbus à Singapour

  • Brèves de l'ASEAN semaine 42 (2016) - 21/10/2016

    Signature de 13,5 Mds USD de contrats entre les Philippines et la Chine ; Baisse du taux de référence de la Banque centrale indonésienne à 4,75% ; Report de la ratification du Partenariat transpacifique (TPP) par le Vietnam ; Ratification à l’unan...

  • Horizon ASEAN Numéro 16 - 07/10/2016

    Relations bilatérales ¦ Visite de Matthias Fekl en Indonésie et à Singapour, du 6 au 8 avril 2016 ¦ Visite de Jean-Marc Ayrault en Birmanie, du 17 au 19 juin 2016 Le commerce intra-ASEAN progresse encore peu malgré les avancées de l’AEC Si le ...

Singapour

Focus sur

L’ASEAN, une région où le développement des infrastructures est un enjeu primordial

Le déficit des infrastructures physiques dans la région, en particulier depuis la crise financière asiatique de 1997, bride le potentiel de croissance des pays de l’ASEAN. Résultat, en premier lieu, n...

- 16/03/2016

Informations générales

 

Informations générales

Superficie

720 km²

Population

5 076 milliers d’habitants, juillet 2011

Croissance démographique

1,8%

Groupes ethniques (% pop. totale)

...
- 15/05/2012

service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2016