Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Oman
 

Oman

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Liban

Le Sultanat d’Oman est un exemple de réussite économique exceptionnelle et le chemin parcouru, qui a su allier tradition et modernité, est étourdissant à bien des égards. 

A la fin des années 60, le Sultanat d’Oman était l’un des pays les plus pauvres du monde. Grâce à la vision politique ambitieuse du Sultan Qabous, arrivé au pouvoir en 1970, et à sa gestion de la manne pétrolière, le revenu par habitant est passé, en 40 ans, de 450 USD à plus de 20 000 USD, alors même que le nombre d’habitants a été multiplié par 4 pour avoisiner les 3 millions d’habitants aujourd’hui. Faiblement touché par la crise financière internationale, l’économie omanaise a enregistré une croissance en volume de 4,1 % en 2010 (5% prévu en 2011) dans un contexte d’inflation mesurée (3,9% en 2010 et environ 4,5 % en prévision pour 2011).

Grâce aux hydrocarbures (pétrole et gaz), qui fournissent encore 80 % des recettes budgétaires, le pays bénéficie d’une forte croissance et peut dégager des marges de manœuvre pour préparer l’avenir, un avenir qui doit passer par une moindre dépendance pétrolière et donc une diversification de l’activité économique. Si la mise en œuvre d’un nouveau modèle de croissance moins dépendant des hydrocarbures est bien une priorité pour tous les pays du Golfe, la question revêt une urgence particulière pour Oman où les réserves pétrolières sont les plus limitées de la région. Elles sont, au rythme actuel de production, de près de 25 ans pour le pétrole et de 36 ans pour le gaz. Il convient toutefois de rester prudent sur la durée de ces réserves, qui pourraient s’avérer plus longues que prévu, grâce à l’importance des investissements effectués dans l’exploration-production et l’off-shore.

Depuis le milieu des années 1970 et en adéquation avec le plan vision 2020 (qui exprime les orientations futures de la politique économique du pays à travers deux axes majeurs : diversification de l’économie et l’encouragement de l’emploi des jeunes nationaux par l’omanisation, l’éducation et l’aide à la création d’entreprises),  le Sultanat d’Oman met en œuvre sa politique économique grâce à des plans quinquennaux qui indiquent les objectifs à atteindre sur la période donnée.  Les objectifs du huitième plan (2011/2015) sont sensiblement identiques à ceux du précédent, à savoir une augmentation du niveau de vie,  une hausse du PIB (+ 6 % en prix courants), une maîtrise de l’inflation, une poursuite de la politique d’omanisation et du développement du secteur privé. Au total, plus de 30 Mds rials omanais (près de 60 Mds Euros) devrait être investi d’ici 2015.

Après les manifestations au cours du « Printemps arabe » de début 2011, le Sultanat d’Oman est entré dans une nouvelle phase de son histoire. Un processus de démocratisation est en marche et le Sultan Qabous n’a pas été la cible des protestataires. Les revendications témoignent d’aspirations à plus de justice économique et sociale, comme la lutte contre la corruption et la redistribution de la richesse et du travail. Ces événements ont conduit à un remaniement ministériel et à la mise en place de mesures sociales (allocations de 150 rials aux chômeurs, hausse des salaires, annonce de la création de 50.000 emplois,…). Ces mesures coûteraient à ce stade 1 Md rials dans le budget 2011.

Les compétences du Service Economique de Mascate sont : Analyse et veille économique et financière, échanges bilatéraux, commerce extérieur, Investissements, relations avec les administrations omanaises, organisations de visites officielles au Sultanat d’Oman et en France, veille multisectorielle.  

 

  • L'investissement direct étranger en Oman en 2012 - 17/06/2014

    L’année 2012 a été marquée par une hausse globale des IDE en Oman. Le secteur du pétrole et du gaz demeure le premier récipiendaire des IDE à destination d’Oman, concentrant 46,6% du stock des IDE. L’investissement direct à l’étranger est au cœur ...

  • L'accès au marché en Oman - 09/02/2014

    L’accès au marché pour les sociétés étrangères non établies en Oman se fait principalement via un intermédiaire local (sponsor). Le cadre de régulation des échanges commerciaux conserve des restrictions importantes en dépit d’une ouverture considé...

  • Le commerce extérieur du Sultanat d'Oman en 2013 - 17/06/2014

    Pays relativement bien intégré dans les échanges internationaux, le commerce extérieur du Sultanat d’Oman est structurellement excédentaire et a enregistré une hausse constante depuis 2009. Les exportations sont largement dominées par les produits...

Service Public service-public.fr LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit legifrance.gouv.fr http://www.gouvernement.fr gouvernement.fr France.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2016