Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Inde
 

Inde

Les zones de compétences de ce site sont: Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Maldives, Népal, Pakistan, Sri Lanka

Avec 1,2 Md d’habitants, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde après la Chine. Selon le FMI, le PIB indien s’est établi en 2015 à 2 182 Mds USD, ce qui fait du pays la septième puissance économique mondiale, entre la France et l’Italie. Avec un PIB mesuré en parité de pouvoir d’achat, l'Inde se hisse cependant au troisième rang mondial, après les États-Unis et la Chine.

Les fondamentaux économiques de l’Inde se sont largement améliorés depuis 2014 (accélération de la croissance à 7,3 % en 2015; maitrise de l’inflation à 5,4 % en moyenne; réduction du déficit courant à 1,4 % ; déficit budgétaire de 4,1 %), malgré le contexte de ralentissement de l’économie mondiale. L’arrivée de Narendra Modi au poste de Premier ministre en 2014 s’est traduite par un retour de la confiance des investisseurs et une volonté manifeste de réformer mais c’est également la chute du prix des matières premières qui a facilité le redémarrage de l’économie. Quatrième importateur mondial, l’Inde est en effet le grand gagnant de la baisse des prix du pétrole brut.

L’Inde pourrait devenir la troisième puissance économique mondiale à l’horizon 2030. Ses atouts sont nombreux et la distinguent de son grand voisin chinois : forte baisse du ratio de dépendance du fait d’une dynamique démographique favorable, classe très nombreuse d’entrepreneurs privés et valeurs bien ancrées de démocratie et d’État de droit. Compte tenu de ces perspectives encourageantes, l’Inde capte une part importante des flux mondiaux d’investissement (24,5 Mds USD d’IDE nets en 2014), malgré un climat des affaires défavorable (130e/189 pays).

Il reste que, pour continuer sa marche en avant, l’Inde doit répondre efficacement à de nombreux enjeux. Outre les faiblesses de l’éducation primaire ou secondaire, la faible employabilité des diplômés, la forte mortalité infantile, etc., l’Inde fait face à une pauvreté très répandue (plus de 60 % de la population vivait encore avec moins de 2 USD PPA par jour en 2011). Les régions les plus riches sont, du point de vue du développement, comparables à celles d’Asie du sud-est tandis que les régions les plus pauvres ressemblent à l’Afrique sub-saharienne. Les inégalités sont également fortes entre les couches sociales et entre les zones urbaines et rurales. Le pays demeure d’ailleurs largement rural (deux tiers de la population) et agricole (50 % de l’emploi ; 16 % du PIB), mais l’urbanisation et l’industrialisation progressent.

Les échanges commerciaux entre la France et l’Inde sont déséquilibrés au détriment de la France : depuis 2000, le solde commercial de la France vis-à-vis de l’Inde a toujours été négatif, sauf en 2006 et 2007, du fait d’importantes exportations aéronautiques. En 2015, la bonne progression des exportations (+17,5 % à 3,2 Mds EUR) et la relative stagnation des importations (+3,0 % à 5,4 Mds EUR) permet de réduire le déficit (-12,7 %) qui demeure toutefois à un niveau élevé (2,2 Mds EUR). En revanche, la France est l’un des premiers investisseurs en Inde, avec un stock d’IDE de plus de 20 Mds USD, alors que l’Inde occupe une place modeste parmi les investisseurs étrangers en France. 

Le rôle du Service Economique régional de New Delhi :

La compétence du service économique est régionale : en plus de l’Inde, la zone couverte comprend l’Afghanistan, le Pakistan, le Népal, le Bangladesh, le Bhoutan, le Sri Lanka et les Maldives. Seul ou en concertation avec les services économiques des pays concernés, le service économique régional de New Delhi assure le suivi des risques macroéconomiques et financiers qui pèsent sur la région. Ceci permet notamment de motiver les avis sur les articles IV du FMI ou sur les projets de développement initiés par la France elle-même ou par des banques multilatérales. Le service économique régional veille également à appuyer nos entreprises dans leur relation avec le tissu économique et administratif indien ; il promeut ainsi la présence économique française dans la zone, en liaison avec Business France. Le service économique régional est organisé autour de trois pôles : pôle économique et financier ; pôle développement durable et industrie ; pôle agricole et agro-alimentaire.

  

  • [ASIE DU SUD] Lettre d'Asie du sud - Mai 2016 - 23/06/2016

    Inde – Le marché des drones (p.1) Pakistan – Adoption de la nouvelle politique pakistanaise de développement du secteur automobile (p.3) Sri Lanka – Le pays est-il prêt à relever le défi énergétique (p.7) Bangladesh – Le bilan des OMD et la mar...

  • [ASIE DU SUD] Lettre d'Asie du sud - Mars 2016 - 23/06/2016

    Les systèmes de santé en Asie du Sud Inde – Un système défaillant / une nouvelle stratégie pertinente mais quasi inexistante (p. 2) Pakistan – Un système de santé balbutiant (p.6) Bangladesh – Un système de santé quasi inexistant / la participa...

  • Inde - Budget de l'Union 2016/17 - 06/04/2016

    Le budget de l’Union a été présenté le 29 février par le ministre des Finances Arun Jaitley, qui s’est engagé à respecter la trajectoire de réduction du déficit budgétaire du gouvernement central : 3,9 % en 2015/16 ; 3,5 % en 2016/17 ; 3,0 % en 20...

  • [ASIE DU SUD] Lettre d’Asie du sud - Novembre 2015 - 08/02/2016

    Inde – L’essor du tourisme indien dans le monde Pakistan –  Les touristes pakistanais dans le monde Bangladesh – Les touristes bangladais dans le monde Sri Lanka – Le tourisme sri-lankais à l’étranger

  • [ASIE SU SUD] Lettre d'Asie du sud - Avril 2016 - 23/06/2016

    L'influence de la Chine en Asie du sud Inde - Les relations Inde/Chine : entre besoins de coopération et rivalités (p.2) Pakistan - la Chine, un partenaire privilégié (p.6) Bangladesh - Une présence chinoise croissante (p.11) Sri Lanka - Un pa...

  • [ASIE DU SUD] Lettre d'Asie du sud - Février 2016 - 23/06/2016

    Inde – Des besoins de financement considérables (p. 2) Pakistan – Une dépendance plus marquée envers les transferts de migrants qu’envers les bailleurs multilatéraux (p. 5) Bangladesh – Un récipiendaire important de l’APD à la recherche de nouve...

  • [ASIE DU SUD] Lettre d’Asie du sud - Janvier 2016 - 08/02/2016

    Inde – Une économie dynamique, des réformes structurelles à poursuivre (p. 2) Pakistan – Des indicateurs macroéconomiques bien orientés à la faveur d’une situation conjoncturelle favorable (p. 4) Bangladesh – Des résultats encourageants en dépit...

  • [ASIE DU SUD] Lettre d’Asie du sud - Octobre 2015 - 02/11/2015

    Inde – Publication de la contribution indienne : accent mis sur l’agenda des solutions positives Pakistan –  Un pays en proie aux effets du changement climatique dont la contribution nationale se fait attendre Bangladesh – Contribution à la lutt...

Inde

Focus sur

France is home to seven of the world’s 100 most innovative companies #CreativeFrance

Créative France

Creative France

- 07/10/2015

La dynamique des réserves de la Banque centrale - vers une augmentation et une diversification?

Depuis l’arrivée de Raghuram Rajan au poste de gouverneur de la Reserve Bank of India (RBI) en septembre 2013, le niveau des réserves a augmenté de 44 Mds USD et la tendance devrait se confirmer. L’In...

- 30/01/2015

Informations générales

Superficie :  3 287 590 km²
Population : 1 202 millions, fin 2011
Taux de croissance annuelle de la population : 1,3%, 2011
Régime politique : Démocratie parlementaire
Pr...
- 26/07/2011

service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2016