Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Ethiopie
 

Ethiopie

Les zones de compétences de ce site sont: Djibouti

Deuxième pays le plus peuplé du continent africain (plus de 90 millions d’habitants), pays relativement stable dans la Corne de l’Afrique, l’Ethiopie a connu, ces dernières années, une croissance annuelle proche de 10%, soit l’une des plus fortes croissances économiques enregistrées dans un pays d’Afrique subsaharienne non producteur de pétrole.

Pays éminemment agricole (rôle central de l’agriculture dans l’économie et la vie sociale du pays : 41 % du PIB, 60% des exportations, 80 % des emplois), encore très peu industrialisé (15 %), l’Ethiopie donne un caractère prioritaire au renforcement de ses infrastructures de base ; en particulier, électricité, télécommunications et transport. Le pays s’est engagé, notamment avec le soutien des bailleurs de fonds internationaux, dans un vaste programme de développement.

Le plan quinquennal de développement pour la période 2010-2015, le Growth and Transformation Plan (GTP I), mis en œuvre de manière méthodique est au cœur de cette renaissance de l’économie éthiopienne. Le bilan du GTP I met en lumière, les capacités de bonne gouvernance économique (bonne maitrise budgétaire, de l’inflation malgré une dette croissante), les réalisations remarquables en termes de croissance et la meilleure pertinence des politiques sociales.

En octobre 2015, le gouvernement a lancé le Growth and Transformation Plan II portant la période 2015-2020 qui vise à conserver une croissance soutenue.  Celui-ci met l’accent sur :

  • la modernisation de l’agriculture et la transformation rurale, qui soutiendra la croissance et permettra de satisfaire la demande alimentaire croissante, fournir des matières premières au secteur agro-industriel, et contribuer au développement des exportations du pays ;
  • l’essor du secteur industriel, qui reposera principalement sur l’industrie légère et à forte capacité d’emploi de main d’œuvre. Cette stratégie s’appuiera sur le déploiement de parcs industriels, pour accueillir investisseurs locaux et étrangers et développer des exportations supplémentaires.
  • Le développement des infrastructures, de transports (routières et ferroviaires), énergétiques (le gouvernement favorise tout particulièrement les énergies renouvelables), de télécommunication.

Ce faisant,  l’Ethiopie espère atteindre en 2025 le niveau de pays à revenu moyen (seuil de 1 045 USD par habitant selon la Banque Mondiale). Son PIB par habitant était de 550 USD en 2015 (source FMI).

Service Public service-public.fr LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit legifrance.gouv.fr http://www.gouvernement.fr gouvernement.fr France.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2016