Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Colombie
 

Colombie

Les zones de compétences de ce site sont: Equateur

 La Colombie suscite l’intérêt d’investisseurs de plus en plus nombreux, ce en raison : de ses résultats économiques (devenue en 2011 la 4ème économie latino-américaine) ; de sa  localisation géographique qui par le jeu des accords commerciaux permet un accès privilégié aux pays voisins et finalement, d’un cadre juridique favorable. Ainsi, les flux d’IDE ont enregistré une forte croissance en passant de 2 Mds USD en 2002 à 13,2 Mds USD en 2011, représentant 4% d’un PIB estimé à 328 Mds USD.

En termes d’IDE, la France occupe une place de choix, se positionne parmi les cinq premiers investisseurs en Colombie (plus d’une centaine de filiales, CA de 11 Mrd USD) et comme le premier employeur étranger (plus de 90 000 emplois directs, 200 000 emplois indirects). Sa présence est très diversifiée (grande distribution, hôtellerie, services, etc) sans oublier de nombreux activités et sites industriels. 30 des 40 entreprises du CAC 40 ont désormais une ou plusieurs filiales en Colombie, souvent pour servir un marché régional.

  1. 1.      Les investissements directs étrangers en Colombie

Selon la CEPAL, au niveau de la région, la Colombie se place désormais en quatrième position en tant que récepteur d’IDE mondiaux en 2011 avec un montant de 13,2 Mds USD, après le Brésil (66 Mds USD), le Mexique (19,4 Mds USD), le Chili (17,2 Mds USD), mais bien avant le Pérou (7,6 Mds USD), et l’Argentine (7,2 Mds USD). Les IDE en Colombie ont doublé entre 2010 (6,7 Mrds USD) et 2011.        

Selon la banque centrale, les Etats Unis se positionnent comme le premier investisseur étranger dans le pays avec un stock de 9,6 Mds USD (29% du total) sur les dix dernières années, suivis par le Royaume Uni 4,5 Mds USD (13% du total),  l’Espagne 2,6 Mds USD (7% du total), le Canada 1,1 Mds USD (3,5%), le Mexique 602 MUSD (2,5%) et la France 543 MUSD (2%). En termes de flux et sur l’année 2011, les Pays Bas apparaissent en première position avec un total investi de 809 MUSD, suivis par l’Espagne (732 MUSD), le Chili (583 MUSD), les Etats Unis (507 MUSD), le Royaume Uni (390 MUSD), le Brésil (206 MUSD), le Canada (173 MUSD) et la France (46,5 MUSD).   

Côté européen, les Pays Bas apparaissent en tête du classement pour l’année 2011, compte tenu de leur environnement juridique et fiscal attractif pour la structuration d’investissements transfrontaliers et sont suivis par l’Espagne, bien placée grâce entre autre à son accord de non double-imposition (qu’utilisent de nombreuses entreprises françaises). Toutefois, ce classement reste limité car ne tient pas compte des pays à fiscalité plus favorable et dont la participation aux IDE totaux atteint plus de 60%, en particulier de Panama (28%), de l’île d’Anguilla (20%) et des Bermudes (15%).

  1. 2.      Les échanges d’IDE avec la France.

Il reste difficile d’appréhender de manière précise la totalité des flux d’investissements étrangers en provenance de la France en raison du rôle de pays à fiscalité plus favorable et de pays européens intermédiaires (cf supra). Ainsi, certaines sociétés françaises réalisent leurs investissements au travers de filiales espagnoles tant pour des raisons de proximité culturelle que  pour la convention de non double imposition existant entre la Colombie et l’Espagne. Ainsi, même si les flux officiels d’investissements provenant directement de France restent modestes, les IDE français en Colombie représenteraient en réalité plusieurs centaines de MUSD par an nous plaçant parmi les cinq premiers investisseurs étrangers en Colombie depuis plusieurs années.

Nombre de groupes français utilisent la Colombie comme une plateforme de production et d’exportation vers d’autres pays de la région, afin de profiter des avantages conférés par les accords commerciaux existants (Can, accord de libre échange avec les pays d’Amérique centrale, G2, Alliance pour le Pacifique…).

103 implantations françaises (filiales de groupes français) sont recensées par le Service économique dans le cadre de l’enquête 2012. La présence française se caractérise par une grande diversité sectorielle (grande distribution, secteur pétrolier, automobile, agroalimentaire, pharmacie, cosmétique, industrie, etc.) ainsi que par la présence de PME, voire d’entrepreneurs individuels, de plus en plus nombreux aux côtés des grands groupes. La France est le premier employeur étranger de Colombie, avec plus de 90 000 emplois directs (dont 75 % dans le secteur des services - grande distribution, hôtellerie, télécommunications et 25% dans les activités productives et industrielles) et plus de 200 000 emplois indirects. Selon l’enquête filiale 2012, les entreprises françaises ont réalisé en 2011 un chiffre d’affaire de plus de 11 Mds USD en Colombie.

Sur le plan sectoriel, la grande distribution colombienne est détenue à hauteur de 60%  par des groupes français dont le CA a atteint 7 Mds USD en 2011. Le secteur industriel français (automobile, fabrication de verre industriel, matériel électrique, fabrication d’électroménager) est très présent dans le pays avec plusieurs usines de production et un CA de plus d’un milliard de dollars en 2011. Le secteur médical et pharmaceutique, qui dispose également de sites de production, a réalisé un CA de plus de 200 MUSD en 2011. Le secteur de l’énergie, du pétrole et de l’environnement se caractérise également par une présence en augmentation dans le pays, de même que le secteur des services (hôtellerie, tourisme, restauration) au CA proche de 300 MUSD en 2011 et que celui des télécommunications (CA de l’ordre de 150 MUSD en 2011).

Le secteur de l’agroalimentaire français, qui a réalisé un CA de 40 MUSD en 2011 pour sa filière lait et produits laitiers, pourrait en revanche être davantage présent dans le pays, de même que les secteurs bancaires et financiers, dont les résultats économiques et des perspectives d’investissements sont très encourageants.    

La Colombie a retrouvé en juin 2011 le grade d’investissement. L’attrait du pays pour les entreprises étrangères et françaises en particulier, qui bénéficient de plus d’un cadre légal très stable, est manifeste et se matérialise actuellement par de nombreuses missions et/ou par des projets d’investissements ou de développement des capacités productives locales. Si la croissance économique a enregistré un léger repli au premier trimestre 2012 (4,7% contre 5,9% fin 2011) compte tenu des incertitudes du contexte international, elle reste estimée à 4,8% pour l’année 2012 et les IDE ont déjà enregistré une forte progression sur les cinq premiers mois de l’année 2012 (+31%) par rapport à 2011. 

  • 2016, nouvelle année difficile pour le commerce extérieur de la Colombie - 18/04/2017

    Résumé: Dans un contexte toujours difficile (essoufflement du commerce mondial, nouvelle baisse des cours des matières premières, poursuite, quoique plus modérée, de la dépréciation du peso, etc.), le commerce extérieur colombien a de nouveau sou...

  • La Colombie en chiffres - 29/06/2016

    Population 48,6 - dont urbaine 76,2% (2014) Espérance de vie 73,8 Tx pauvreté COL 24,1% Tx extrême pauvreté COL 7,8% Tx pauvreté FMI (3,1...

  • Colombie : politique commerciale - 29/06/2016

    Pays largement ouvert au libre-échange, la Colombie qui souhaite accélérer son insertion dans le commerce mondial a signé 14 accords commerciaux permettant un meilleur accès de ses produits à 34 pays, dont le Canada (en vigueur depuis 2010), les É...

  • Situation économique en Colombie: premier bilan 2015 et perspectives 2016 - 29/06/2016

    Si l’année 2015 a été pour l’économie colombienne celle de la résilience face à un choc externe d’ampleur lié à la chute des cours des matières premières, 2016 s’annonce plus difficile, sans être non plus apocalyptique. La mise en œuvre effective ...

  • Les échanges commerciaux entre la France et la Colombie en 2016 - 18/03/2017

    L’attrition presque totale de nos livraisons d’avions se conjugue à la baisse de nos exportations hors aéronautique pour déboucher, dans un contexte de forte restriction des importations colombiennes, sur le montant d’exportations françaises le pl...

  • Colombie : Positions multilatérales. - 29/06/2016

    La Colombie a fait de l’accession à l’OCDE une priorité et y consacre depuis le début de la première mandature du président Santos (2011) beaucoup d’énergie et de moyens. Le vendredi 25 octobre 2013 s’est déroulée la cérémonie de remise officielle...

  • Inauguration du tramway d'Ayacucho à Medellín - 29/06/2016


    Le président de la République colombienne, Juan Manuel SANTOS CALDERON, a inauguré le 20 octobre dans la capitale économique du pays, en présence de l'Ambassadeur de France en Colombie Jean-Marc LAFORET, la première ligne de tramway moderne d'Amér...

  • Investissements directs étrangers et présence française en Colombie - 29/06/2016

    Dans un pays très ouvert à l’investissement direct étranger, notamment européen et nord-américain, et où la présence asiatique reste extrêmement limitée, la France, bien que peu présente dans le secteur - primordial ici - de la valorisation des ma...


service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2017