Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Chili
 

Chili

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Argentine

Le Chili, membre de l’OCDE depuis 2010, est une des économies les plus dynamiques d’Amérique Latine. Depuis une vingtaine d’années, le pays connaît une croissance économique solide (hausse moyenne du PIB voisine de 4,5% entre 2001 et 2013). L’économie chilienne, très dépendante des matières premières et donc du cycle chinois, a cependant enregistré un fort ralentissement cette année. En raison du fort recul de l’investissement privé au cours des derniers trimestres et du tassement de la consommation des ménages, la croissance ne devrait pas dépasser 1,7%/1,8 %, alors qu’elle était il y a 18 mois attendue à 4,5 %. Quatrième économie sud-américaine - derrière le Brésil, l’Argentine et la Colombie - avec un PIB d’environ 282 Mds USD en 2014, le Chili  conserve en 2014 sa deuxième place dans la région en termes de PIB par habitant (15 840 USD), juste derrière l’Uruguay.

Traditionnellement très dépendant du secteur primaire et notamment de l’extraction du cuivre (premier producteur mondial avec plus d’un tiers du marché et la moitié des exportations), le Chili diversifie peu à peu sa base productive, notamment grâce à un secteur tertiaire dynamique (distribution, NTIC) qui capitalise sur la pénétration des technologies d’information (internet, téléphonie mobile).

Dans un contexte de crise internationale, la croissance chilienne est restée soutenue entre 2009 et 2013 grâce à la vigueur de la demande domestique et notamment de l’investissement. La baisse de la demande intérieure de (1,9% de septembre 2013 à septembre 2014) explique le ralentissement actuel. La croissance de l’activité est portée par la bonne tenue du commerce extérieur ainsi que celle de certains secteurs (pêche, énergie). Les effets sur le chômage de la décélération de la croissance ont été jusqu’à présent amortis par le dynamisme de l’emploi à Santiago et la création d’emplois publics (123 000 nouveaux emplois entre septembre 2013 et septembre 2014). L’augmentation du taux de chômage a été contenue à 1 point (de de 5,7% à 6,6% des actifs entre septembre 2013 et septembre 2014) mais pourrait être plus importante au premier semestre 2015.

La taille réduite de son marché intérieur (17,8 millions d’habitants en 2014) a conduit le Chili à mettre en œuvre une stratégie résolue d’ouverture commerciale qui s’est concrétisée par la signature de 25 accords commerciaux (de libre-échange) avec 63 pays. Cette stratégie permet au Chili d’importer au moindre coût les biens de consommation durables et les biens d’équipement dont il a besoin et de se positionner comme une plateforme d´exportation ou de (ré)exportation dans la région (Alliance du Pacifique, Mercosur) mais aussi au-delà, notamment vers la zone Asie- Pacifique. De fait, 93,3% des exportations du Chili sont destinées aux partenaires commerciaux avec lesquels il a des accords. Les entreprises françaises peuvent ainsi profiter des opportunités d’affaires de ce pays, ouvert, stable et prudemment géré. Le Chili présente un risque pays de toute première qualité. Le pays est noté Aa3 (Moody’s), AA- (S&P), A+ (Fitch) et A2 (Coface). La grande stabilité politique, macroéconomique et financière, conjuguée à ce positionnement comme plate-forme régionale font du Chili, malgré la dégradation de la conjoncture, l’un des premiers récipiendaires d’IDE : les IDE reçus en 2013 (20,2 Mds USD) plaçaient le Chili au 17ième rang mondial et au deuxième rang régional (avec près de 30 Mds, le Chili figurait au douzième rang mondial en 2012).

Sur le plan social, des progrès significatifs ont été réalisés en matière de lutte contre la pauvreté au cours des vingt dernières années au Chili. Le pays possède ainsi l’un des plus bas taux de pauvreté en Amérique Latine (moins de 15%).

Les relations politiques et administratives bilatérales sont excellentes. Du 25 au 27 janvier 2013, le Premier ministre français s’est rendu au Chili à l’occasion du Sommet CELAC- UE et a rencontré le Président Piñera. Il était accompagné de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Mme Marisol Touraine, de M. Bernard Cazeneuve, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européenne, M. Pascal Canfin, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé du Développement, Benoît Hamon, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des finances, chargé de l’Economie sociale et solidaire et de la consommation. Mme Conway-Mouret a représenté le Ministre des affaires étrangères lors des cérémonies d'investiture de la Présidente Michelle Bachelet en mars 2014.

  • Remise du grand prix «projets étudiants à l’international » - 16/01/2015

    "Au nom de la section Rhône-Alpes des CCEF, la section chilienne, en présence de son Président, du Conseiller économique et du Directeur pays BusinessFrance a remis le quatrième grand prix « projets étudiants à l’international » à Thomas Grandry.

  • Vote du budget chilien 2015 - 10/12/2014

    Le premier  budget de la seconde administration Bachelet est un reflet fidèle des priorités politiques, sociales et économiques affirmées depuis mars dernier. L’'augmentation importante des dépenses compense le sous-investissement observé précédem...

  • Chile International Investment Forum 2015 - 01/10/2014

    Le Comité des Investissements Etrangers (CIE Chile) organise l’International Investment Forum 2015. L’évènement se réalisera du 12 au 15 janvier 2015 à Santiago du Chili. Toutes les entreprises étrangères souhaitant évaluer un projet d’investissem...

  • Un nouveau plan d’infrastructure pour le Chili - 22/08/2014

    Le plan d’infrastructure, développement et inclusion du gouvernement a été présenté par Mme Bachelet le jeudi 3 juillet 2014. Il vise l’accroissement des infrastructures publiques nationales, qui constituent une condition indispensable pour favor...

Chili

Focus sur

L’entrée en vigueur de la loi n°20.370 relative au lobbying, quelles conséquences pour les entreprises françaises ?

La loi n°20.370 portant sur le lobbying et les activités de représentation des intérêts particuliers auprès des autorités publiques a été publiée au Journal Officiel le 8 mars 2014 et rentrera en vigu...

- 23/02/2015

Attractivité #Sayouitofrance

France : key info in 10 points

À l’occasion du World Economic Forum 2015, Muriel Pénicaud, ambassadrice déléguée aux investissements internationaux et Directrice générale de Business France a effectué le déplacement avec la délég...

- 31/01/2015

La France est attractive

La France est attractive

- 28/01/2015

Voir tous les Focus sur...

Service Public service-public.fr LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit legifrance.gouv.fr http://www.gouvernement.fr gouvernement.fr France.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2014