Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Chili
 

Chili

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Argentine

Le Chili, membre de l’OCDE depuis 2010, est une des économies les plus dynamiques d’Amérique Latine. Depuis une vingtaine d’années, le pays connaît une croissance économique solide (hausse moyenne du PIB voisine de 4,5% entre 2001 et 2013). L’économie chilienne, très dépendante des matières premières et donc du cycle chinois, a cependant enregistré un net ralentissement en 2014 avec une croissance de 1,9%, contre 4,2 % l’année précédente. Malgré la stabilisation de l’investissement productif au premier semestre, les perspectives de reprise se détériorent en raison des incertitudes économiques et financières croissantes affectant la Chine, premier partenaire économique du pays depuis 2009. Quatrième économie sud-américaine - derrière le Brésil, l’Argentine et la Colombie - avec un PIB de 258 Mds USD en 2014[1], le Chili a repris la première place dans la région en 2014 en termes de PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat (23 143 USD).

Traditionnellement très dépendant du secteur primaire et notamment de l’extraction du cuivre (premier producteur mondial avec plus d’un tiers du marché et la moitié des exportations), le Chili diversifie peu à peu sa base productive, notamment grâce à un secteur tertiaire dynamique (distribution, NTIC) qui capitalise sur la pénétration des technologies d’information (internet, téléphonie mobile).

En septembre, la Banque centrale chilienne a ainsi réduit significativement sa fourchette de prévision de croissance pour 2015, désormais située entre 2 et 2,5%, contre une fourchette de 2,5% / 3,5% encore en mars dernier. Le FMI pourrait également réviser sa prévision  actuelle (2,5 % pour 2015, 3,1 % pour 2016), pourtant ajustée en juillet. Par ailleurs, le cours du cuivre a fléchi d’environ un cinquième depuis le début de l’année. Le cours moyen enregistré en juin (2,5 USD/livre) est désormais voisin du coût moyen d’extraction observé en 2014 (2.23 USD). Les importations des biens d’équipement, indicateur clef de l’investissement, très dépendant de la conjoncture minière, ont recommencé à diminuer (-16% au deuxième trimestre 2015 par rapport au T2 2014). Parallèlement, les exportations totales ont fortement reculé (-18% en août), enregistrant ainsi un recul pour le septième mois consécutif. Resté longtemps inerte, le taux de chômage augmente graduellement (6.6% au T2 2015). L’inflation, stimulée par la dépréciation du peso face au dollar (-15% depuis le début de l’année), se situe dorénavant (5 % en août) très nettement au-delà de la borne haute de la fourchette cible de la banque centrale 2-4 %), ce qui pourrait amener cette dernière à amorcer rapidement un cycle (limité) de resserrement monétaire.

La taille réduite de son marché intérieur (17,8 millions d’habitants en 2014) a conduit le Chili à mettre en œuvre une stratégie résolue d’ouverture commerciale qui s’est concrétisée par la signature de 24 accords de libre-échange avec 63 pays. Cette stratégie permet au Chili d’importer au moindre coût les biens de consommation durables et les biens d’équipement dont il a besoin et de se positionner comme une plateforme d´exportation ou de (ré)exportation dans la région (Alliance du Pacifique, Mercosur) mais aussi au-delà, notamment vers la zone Asie-Pacifique. De fait, 93,3% des exportations du Chili sont destinées aux partenaires commerciaux avec lesquels il a des accords. Les entreprises françaises peuvent ainsi profiter des opportunités d’affaires de ce pays, ouvert, stable et prudemment géré. Le Chili présente un risque pays de toute première qualité. Le pays est noté Aa3 (Moody’s), AA- (S&P), A+ (Fitch) et A2 (Coface). La grande stabilité politique, macroéconomique et financière, conjuguée à ce positionnement comme plate-forme régionale font du Chili l’un des premiers récipiendaires d’IDE : après un fléchissement observé en 2013 (à 20 Mds USD), les entrées d’IDE ont atteint 22,9 Mds USD en 2014 et le positionnent en 17ème position des pays récipiendaires.

Sur le plan social, des progrès significatifs ont été réalisés en matière de lutte contre la pauvreté au cours des vingt dernières années au Chili. Le pays jouit ainsi de l’un des plus bas taux de pauvreté en Amérique Latine (moins de 15%). Néanmoins, il reste le pays de l’OCDE le plus inégalitaire.

Les relations politiques et administratives bilatérales sont excellentes. En juin 2015, Michelle Bachelet a effectué une visite officielle en France accompagnée de plusieurs de ses ministres et d’une délégation d’hommes d’affaires. Ce voyage présidentiel a été l’occasion d’approfondir la relation bilatérale, en particulier dans les domaines stratégiques pour les deux pays (énergie, eau, innovation).



[1] Inférieur à l’an dernier en raison d’un effet de change défavorable

  • REVUE DE PRESSE : célébration du 14 Juillet à Santiago - 15/07/2015

    A l'occasion du 14 juillet, ce poste a coordonné la parution d'un supplément France dans El Mercurio. parmi les thématiques mises en avant, figurait , dans la perspective de la préparation de la COP 21, celle de l'économie verte et des efforts de ...

  • Le point sur la relation économique bilatérale CHili Chine - 07/07/2015

    Historiquement, la Chine et le Chili ont entretenu des liens diplomatiques et commerciaux étroits. Le Chili fut la première nation d’Amérique latine à établir des relations diplomatiques avec la République populaire en 1970. La Chine est devenue...

  • VIIème Forum économique international sur l'Amérique latine et les Caraïbes #LACFORUM - 05/06/2015


    L’édition 2015 du Forum économique international sur l’Amérique latine et les Caraïbes s'est déroulée le 5 juin 2015 à Bercy, à l'issue de la Semaine de l'Amérique latine organisée par la présidence de la République. Cette 7ème édition,  a été cen...

  • Promotion Tahiti au Chili - 14/04/2015

    La représentation régionale d’Atout France, basée à Sao Paulo et le service économique de l’ambassade de France au Chili ont organisé un événement destiné à promouvoir Tahiti auprès des professionnels chiliens. Plus de trente personnes ont assisté...

Chili

Focus sur

Chili : L’entrée en vigueur de la loi n°20.370 relative au lobbying, quelles conséquences pour les entreprises françaises ?

La loi n°20.370 portant sur le lobbying et les activités de représentation des intérêts particuliers auprès des autorités publiques a été publiée au Journal Officiel le 8 mars 2014 et rentrera en vigu...

- 23/02/2015

La France est attractive

La France est attractive

- 28/01/2015

La Force du numérique en France

La Force du numérique en France

- 28/01/2015

Voir tous les Focus sur...

Service Public service-public.fr LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit legifrance.gouv.fr http://www.gouvernement.fr gouvernement.fr France.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2014