Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Bangladesh
 

Bangladesh

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Inde

Avec 165 millions d’habitants répartis sur 147 750 kilomètres carrés, le Bangladesh détient le record du monde de densité de la population (à l'exception des Villes-Etats).

Situé dans le creux du golfe du Bengale, le pays est au confluent de deux grandes puissances en mouvement, la Chine et l’Inde. Sa proximité géographique avec son voisin indien d’une part et géopolitique avec son partenaire chinois, d’autre part crée des opportunités pour profiter d’une dynamique régionale ascendante.

Les ressources agraires font la force du Bangladesh. La fertilité des sols et les précipitations abondantes sont propices à l’agriculture et tendent à compenser le cruel défaut de ressources minières. Toutefouis le pays doit faire face aux effets du changement climatique et à une rapide salinisation des sols.

Vu de l’occident, le dynamisme de son économie, tiré par un secteur privé entreprenant, et matérialisé par l’émergence de nouveaux secteurs, est  parfois insuffisamment perçu. Les partenaires asiatiques ne s’y trompent pas, ils développent leur présence commerciale à un rythme soutenu et n’hésitent pas à délocaliser des investissements manufacturiers vers le Bangladesh.

Certes, le pays présente des incertitudes en matière gouvernance, de lutte contre la corruption et de rigueur budgétaire. De même, la faiblesse des infrastructures dans les domaines de l’énergie, des transports et des communications, pèse sur la compétitivité de l’économie. En outre le pays est particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique et aux chocs externes de hausse des prix des produits alimentaires et énergétiques. Il doit mener des réformes indispensables pour renforcer son secteur financier et améliorer le taux de collecte des impôts rapporté au PIB qui est un des plus bas de la région.

Pour autant, les institutions financières internationales, les agences de notation et des analystes des grandes banques relèvent le fort potentiel économique du pays qui dispose d’un atout majeur, son capital humain dont la qualification progresse. La dette du pays est inférieure à 40% du PIB et est essentiellement composée de crédits très concessionnels à très long terme.

Son taux de croissance est chaque année aux alentours de 6%. Il sera, selon la Banque Mondiale et la Banque Asiatique de Développement de 6,5 à 6,7% en 2016. Le Bangladesh dont le PIB/tête a franchi le seuil des 1045 USD en 2014 devrait intégrer formellement en janvier 2018 le groupe de PRI, Pays à Revenu Intermédiaire inférieur. Le Bangladesh fait partie des pays qui ont le mieux réussi dans l'atteinte des OMD. Le pays fait partie des "Next 11" pour McKinsey et a été classé dans les 10 pays les plus prometteurs par la COFACE.

Compétences du service économique
Le service économique de Dacca, en liaison avec le service régional de New Delhi, assure le suivi des risques macroéconomiques et financiers qui pèsent sur le pays. Ceci permet notamment de motiver les avis sur les article IV du FMI ou sur les projets de développement initiés par la France elle-même ou par des banques multilatérales.

Le SE travaille en très étroite relation avec l'Agence Française pour le Développement qui a reçu pour ce pays un mandat de "croissance verte et inclusive".

Le service économique veille également à appuyer nos entreprises dans leurs relations avec le tissu économique et administratif bangladais ; il promeut ainsi la présence économique française dans la zone, en liaison avec le bureau régional de BUsinessFrance lui-même partenaire de la Chambre de Commerce et d'Industrie France-Bangladesh..

  • [ASIE DU SUD] Lettre d'Asie du sud - Mai 2016 - 05/07/2016

    Inde – Le marché des drones (p. 1) Pakistan – Adoption de la nouvelle politique pakistanaise de développement du secteur automobile (p. 3) Sri Lanka – Le pays est-il prêt à relever le défi énergétique (p. 7) Bangladesh – Le bilan des OMD et la ...

  • [ASIE DU SUD] Lettre d'Asie du sud - Mars 2016 - 05/07/2016

    Inde – Un système défaillant / une nouvelle stratégie pertinente mais quasi inexistante (p. 2) Pakistan – Un système de santé balbutiant (p.6) Bangladesh – Un système de santé quasi inexistant / la participation du secteur privé en hausse (p. 8)...

  • [ASIE DU SUD] Lettre d'Asie du sud - Juin 2016 - 05/07/2016

    INDE - Le pays conforte son statut d’économie émergente la plus dynamique PAKISTAN - Bilan macroéconomique des trois premières années du gouvernement Sharif BANGLADESH - Situation économique et perspective 2016 9 SRI LANKA - Une situation macr...

  • Création du Bangladesh Investment Development Authority (BIDA) - 04/04/2016

    Abul Kalam AZAD, Principal Secretary du bureau du Premier Ministre – Prime Minister Office- a annoncé que le cabinet avait entériné le projet de loi présenté en septembre 2015 prévoyant la création du BIDA –Bangladesh Investment Development Author...

service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2016