Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Liberté, Égalité, Fraternité, République Française
Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Sri Lanka
 

Sri Lanka

Les zones de compétences de ce site sont: Maldives

Depuis la fin du conflit armé en 2009, l’économie sri-lankaise se développe rapidement. La croissance du PIB s’est nettement accélérée durant les années d’après-guerre avec 7,5 % en moyenne entre 2010 et 2013. Sri Lanka enregistrait un PIB par habitant de 2 900 dollars en 2012 et est aujourd’hui considéré comme un « pays à revenu intermédiaire inférieur » dans la classification Banque Mondiale. Il dispose également de l’Indice de Développement Humain le plus élevé d’Asie du Sud.

Des inégalités régionales persistent néanmoins sur le territoire, notamment entre le Nord et l’Est, les plus touchés par le conflit et le Sud du pays ou se concentre l’activité. La forte croissance économique des années d’après-guerre a favorisé la persistance de déséquilibres économiques. Les autorités ont ainsi mené une série de réformes en 2012 permettant un  ralentissement de l’inflation ainsi qu’une réduction des déficits public et commercial. L’équilibre de la balance des paiements est pour sa part garanti par les importants transferts en provenance des migrants, complétés des revenus du tourisme.

Les autorités sri-lankaises s’engagent fortement en faveur de la croissance à travers le plan présidentiel Mahinda Chinthana (2006), qui définit la stratégie économique du pays à l’horizon 2016 : encourager le développement de Sri Lanka autour de cinq hubs (aérien, maritime, commercial, énergie et connaissance).

Cette stratégie ambitieuse se traduit par des investissements conséquents dans les infrastructures portuaires, ferroviaires et routières, mais aussi dans le secteur énergétique. Pour la mener à bien, le pays bénéficie d’un fort soutien extérieur sous la forme de financements étrangers. Un programme du FMI de 2,6 Mds USD lancé à la sortie de la guerre s’est terminé à la satisfaction du Fonds en 2012. La Chine (1er bailleur sur la période 2009-2013) et l’Inde ont fortement augmenté leurs aides depuis la fin du conflit et se positionnent aujourd’hui au côté de bailleurs plus traditionnels tels que le Japon (2nd bailleur), la Banque Asiatique de Développement ou la Banque Mondiale.

Malgré la petite taille de son marché intérieur, des possibilités d’investissements existent pour les entreprises françaises à Sri Lanka, en raison de l’engagement des autorités à développer les infrastructures, du dynamisme de l’économie et de la proximité avec le marché indien. Une trentaine d’entreprises françaises y sont implantées dans des secteurs tels que la confection, l’énergie, la construction et l’agriculture. Le pays est éligible aux financements de projets : RPE et Fasep.    

Les principaux clients de Sri Lanka sont l’Europe et les USA, qui représentent ensemble plus de 50 % de ses exportations. Les importations de l’île se font quant à elles majoritairement en provenance d’Asie, Chine et Inde en tête. Le pays est membre de l’ASARC, est lié à l’Inde et au Pakistan par des accords de libre-échange et bénéficie du SPG de l’Union Européenne. En 2012 la France était le 11e client de Sri Lanka et son 25e fournisseur.

  • Sri Lanka – Unstoppable Sri Lanka 2020 : l’autosuffisance en ligne de mire - 04/04/2014

    Les travaux de reconstruction entamés à l’issue de la guerre, s’ils continuent encore aujourd’hui à alimenter l’activité à Sri Lanka, ne peuvent constituer les moteurs de la croissance à long terme. Les autorités, qui en ont pleinement conscience,...

  • Une restructuration nécessaire du secteur financier - 13/03/2014

    Le secteur financier (banques, assurances mais aussi services immobiliers) de Sri Lanka a connu une croissance soutenue depuis la fin du conflit dans un contexte de nette progression de la richesse nationale. Mais, dans le secteur bancaire, la c...

  • Fiche pays Sri Lanka - mars 2014 - 05/03/2014

    Situation économique et financière de Sri Lanka

  • Lettre d’Asie du Sud - Décembre 2013 - 31/01/2014

    Sommaire Inde – Une reprise fragile dans un contexte électoral marqué par des incertitudes nouvelles Pakistan - Octroi du SPG+ par l’UE : quelles retombées économiques ? Sri Lanka – Budget 2014 : entre soutien au développement et consolidation ...

  • Lettre d'Asie du Sud - Février 2014 - - 04/04/2014

    SommaireInde – Une intensification des relations économiques avec l’Afrique depuis 10 ans.Inde – Un bilan positif de l’action de Rajan, six mois après son arrivée à la tête de la RBIPakistan – La normalisation du commerce bilatéral indo-pakistanai...

  • Lettre d'Asie du Sud - Janvier 2014 - 13/03/2014

    Sommaire Inde – Budget de l’Union : une consolidation qui suscite des interrogations. Inde – Le secteur pharmaceutique : un « laboratoire » mondial confronté à des difficultés majeures. Pakistan – Privatisations : un programme ambitieux à l’iss...

  • Budget 2014 : entre soutien au développement et consolidation budgétaire - 31/01/2014

    Le 21 novembre dernier, le Président Mahinda Rajapakse, en sa qualité de Ministre des Finances, a présenté devant les parlementaires le budget pour l’année 2014. Il a été définitivement adopté le 20 décembre. Ce texte inaugure le quatrième plein e...

  • Sri Lanka - Le pays face au défi de la dépendance énergétique - 15/01/2014

    Sri Lanka se distingue de ses voisins en raison de l’importance de l’hydroélectricité dans son mix énergétique, de délestages moins fréquents et d’une plus forte dépendance énergétique dans la mesure où le pays est dépourvu de pétrole et de charbo...

© Ministère de l'Économie et des Finances – Ministère du Commerce extérieur - 2012