Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Seychelles
 

Seychelles

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Kenya, Maurice

Petit État Insulaire en Développement (PEID), les Seychelles poursuivent, avec des résultats satisfaisants, leur programme de stabilisation financière et d’ouverture économique lancé en 2008. Le soutien des bailleurs de fonds, notamment le FMI, la Banque Mondiale et l’Union Européenne, ont facilité un large programme de réformes. Le processus d’adhésion des Seychelles à l’OMC, lancé il y a deux décennies, a formellement abouti début 2015.

Le secteur des services, 86% du PIB, est tiré par l’activité touristique axée sur le marché européen haut de gamme. Le pays a accueilli 233 000 visiteurs en 2014 (+1,3% / 2013), résultat plus que satisfaisant dans un contexte international déprimé. La prospection de nouveaux marchés, notamment en Asie (les touristes chinois ont triplé en 2014) pourrait offrir à ce secteur un second souffle. Les investissements hôteliers qui soutiennent l’activité économique sont le fait de grands opérateurs internationaux originaires principalement des États-Unis et des Émirats Arabes Unis.

Les Seychelles sont structurellement importateurs : les échanges de biens ont représenté 1,08 Md USD d’importations contre 0,54 Md USD d’exportations en 2014, soit un taux de couverture très faible (40%), ce qui représente une contrainte externe forte. Le déficit du compte courant (autour de 20% du PIB) reste élevé.

La réforme du secteur public est au cœur du processus de stabilisation de l’environnement macroéconomique. Le gouvernement s’est investi dans la remise à flot des entreprises étatiques, le FMI mettant l’accent sur l’effort de transparence pour la gestion de ces entités (agence des participations de l’Etat, en particulier). Le redressement structurel, salué par le FMI, reste toutefois largement dépendant de la reprise économique dans la zone euro.

Seychelles

Focus sur

Objectif Afrique, lettre d’information économique hebdomadaire

Visuel Objectif Afrique

- 17/03/2017

Les échanges commerciaux de la France avec l’Afrique subsaharienne en 2015

En 2015, l’Afrique subsaharienne représentait 43 % de nos ventes et 42 % de nos achats à l’Afrique. La part de l’Afrique subsaharienne dans nos échanges avec l’Afrique est en augmentation, puisqu’en 2...

- 07/04/2016


service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2017