Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Liberté, Égalité, Fraternité, République Française
Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Nigeria
 

Nigeria

Les zones de compétences de ce site sont: Ghana, Liberia, Sierra Leone

Le Nigéria mérite une attention particulière, par delà l’image négative qui l’affecte parfois.
Ce pays est, en effet :

Le géant de l’Afrique :
-       Son PIB représente 68% de celui de toute l’Afrique de l’ouest ; la population -140 millions d’habitants- 65%. Il entretient une prétention à un siège permanent au Conseil de Sécurité.
-       36 milliards de barils de réserves prouvées de pétrole et les premières réserves de gaz du continent ;
-       Des ressources minérales solides en abondance ;
-       Un potentiel agricole exceptionnel avec 80% du territoire en terres cultivables, souvent très fertiles et un climat propice.
-       Une capitale économique, Lagos, qui a vocation à devenir la place financière de toute la région

Un partenaire reconnu par une sélection d’entreprises françaises solides :
-       Le Nigéria est la première destination de nos investissements directs en Afrique subsaharienne. Ces investissements sont nombreux dans le domaine pétrolier ; ils ne sont pas, cependant, limités à ce secteur.
-       Le Nigéria est notre premier partenaire commercial en Afrique subsaharienne. Les exportations françaises sont très proches du niveau atteint avec l’Afrique du sud. Elles sont en croissance rapide : + 90 % en dix ans (2000-2009) comparés à +3 % vers l’ensemble du monde et + 15 % vers l’Afrique subsaharienne.

L’environnement sociologique, politique et administratif est, cependant, complexe :
-       Si la structure du fédéralisme nigérian est directement et fortement inspirée du fédéralisme américain, ses principes fondateurs vont, cependant, beaucoup plus loin dans l’exigence de respect de « la nature fédérale » de l’Etat. Les nominations aux postes publics doivent, ainsi, par exemple respecter des critères d’origine géographique (ethnique bien souvent) avant les critères de compétence.
- L’affaiblissement du pouvoir présidentiel intervenu ces dernières années a renforcé le pouvoir des 36 gouverneurs ce qui rend parfois plus difficile la connaissance du ressort des décisions, y compris économiques.
-       Le pays comprend 200 ethnies différentes environ. L’identification des trois principaux groupes – Hausa-Fulani, Igbo, Yoruba- n’offre pas une grille de lecture suffisante à de nombreux évènements non seulement politiques mais aussi  économiques
-       La conduite des relations humaines dans une entreprise à capitaux étrangers exige une attention précise aux appartenances ethniques. Négliger ces données exposerait à des risques de graves mésententes internes ou de disparition de possibilités d’accès de la Direction à l’information et au contrôle des opérations.
-       Des structures traditionnelles de pouvoir se superposent aux autorités civiles républicaines (Sultan, émirs, chefs de districts au nord, rois de différentes appellations, et chiefs au sud). Si leur puissance effective s’est sensiblement amoindrie et devenue très largement honorifique sur une grande part du territoire, elles représentent encore  parfois, particulièrement au niveau local, des forces avec lesquelles il est impératif de composer.
-       Le pays ne comporte pas une mais trois capitales : La capitale économique Lagos, la capitale politique Abuja, la capitale pétrolière Port-Harcourt. Les déplacements de l’une à l’autre, gros consommateurs de temps sont souvent indispensables.

L’environnement des affaires est difficile :
-       La sécurité des personnes physiques n’est pas pleinement assurée par le dispositif public de maintien de l’ordre. Des dispositifs privés et coûteux sont indispensables pour se prémunir contre les agressions.
-       La corruption est largement répandue, la production réglementaire est brouillonne (droits de douane et interdiction d’importation par exemple), la propension à respecter les engagements est faible et les mécanismes de règlement judiciaire des différents ne sont pas tous fiables.
-       Les relations de concurrence ou de partenariat peuvent être d’une grande brutalité. Le recours à la menace physique n’est pas une pratique exceptionnelle. Ni l’instrumentalisation de services de l’Etat à des fins personnelles.

Dans ce contexte, et en adoptant une approche adaptée à ces particularités, les entreprises françaises pourront trouver au Nigéria un débouché de très grande ampleur, dès que la gouvernance du pays aura progressé quelque peu : 
-       Les infrastructures du pays seront à reconstruire après des années d’absence d’entretien. Les opportunités seront nombreuses et vastes. 
-       L’industrie sera, elle-aussi, à reconstruire. Elle n’a cessé, en effet, de se réduire au cours des dernières années, fabrication de ciment exceptée : quasi disparition des secteurs textiles et automobiles ; arrêt des activités minières, sidérurgiques et métallurgiques ; plafonnement de l’extraction pétrolière et gazière.
-       L’activité agricole connaîtra un développement fort et rapide en cas d’amélioration de la gouvernance. Les données de base, surface des terres, fertilité, climat laissent entrevoir un potentiel majeur, actuellement gravement sous-exploité.
-       Les banques traversent actuellement une deuxième phase de réformes et restructurations, s’inscrivant dans une politique résolue d’accroissement de la bancarisation de l’économie. Certaines d'entre elles devraient, ainsi, se révéler bientôt comme des partenaires intéressants pour nos établissements financiers.

  • Actualité économique (semaine du 13 décembre 2013) - 13/12/2013

    La Banque centrale alerte le Président au sujet de la faible collecte des revenus pétroliers. Budget 2014 : Les deux chambres de l’Assemblée en désaccord concernant le prix de référence du baril. Nouvelles procédures d’importation douanières. L...

  • Actualité économique (semaine du 22 novembre 2013) - 25/11/2013

    Le Nigéria envisage de privatiser ses 4 raffineries en 2014. Ouverture d’une enquête parlementaire au sujet des recettes publiques collectées par NNPC. Un prêt indien de 100MUSD pour le secteur électrique. Un Nigérian élu à la Présidence de l’O...

  • Actualité économique (semaine du 8 novembre 2013) - 12/11/2013

    La Banque centrale s’inquiète du net recul des recettes pétrolières en 2012. Shell envisage de vendre des actifs nigérians en raison du recul de ses bénéfices. L’Inde en passe de devenir le 1er client pour le pétrole nigérian. Les Etats fédérés...

  • Les IDE au Nigéria en 2012 - 11/10/2013

    Le Nigéria possèderait le 2ème stock africain d’IDE à fin 2012 selon la CNUCED, avec 76MdUSD (soit 12% du total du continent), derrière l’Afrique du sud (139MdUSD) et devant l’Egypte (75MdUSD). Avec un stock de 4,8MdEUR en 2012, la Banque de Fran...

  • Actualité économique (semaine du 29 novembre 2013) - 29/11/2013

    Les droits de douane et d’assise sur les véhicules importés augmenteront de 20% à 70%. La hausse des prix du riz pourrait conduire les autorités à baisser les droits de douane. L’Etat fédéré de Lagos émet plus de 500MUSD d’obligations. La banqu...

  • Actualité économique (semaine du 15 novembre 2013) - 18/11/2013

    Le Nigeria a été retiré de la liste noire du GAFI. Zenith Bank envisage d’accroitre ses prêts aux acteurs du secteur électrique. Bill Gates promet d’aider à éradiquer la polio au Nigéria. 3ème édition du Festival international du film africain ...

  • Actualité économique (semaine du 18 octobre 2013) - 18/10/2013

    L’activité « titres » de BNP-Paribas au Nigéria sera représentée par Stanbic IBTC. Alstom signe un accord de partenariat industriel avec le Nigérian Televeras. Fitch Ratings maintient la note du Nigéria à BB-, avec perspective stable. L’indice ...

  • Actualité économique (semaine du 11 octobre 2013) - 11/10/2013

    La moitié des milliardaires africains seraient nigérians, dont le plus riche et le plus jeune d’entre eux. Aliko Dangote co-présidera le prochain Forum de Davos. La dette publique nigériane totale atteint 58MdUSD. Le Gouvernement entend créer u...

© Ministère de l'Économie et des Finances – Ministère du Commerce extérieur - 2012