Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Libye
 

Libye

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Tunisie

L’économie libyenne se caractérise par sa grande dépendance vis-à-vis du secteur des hydrocarbures – majoritairement du pétrole.

Alors que la croissance du pays a été en moyenne de 5,3% entre 2005 et 2010, l’économie libyenne a connu trois années de récession entre 2011 et 2014. 

Outre la situation sécuritaire et la baisse des prix du pétrole, des causes structurelles empêchent la Libye d’exploiter son potentiel de croissance : économie faiblement diversifiée, infrastructures obsolètes et environnement des affaires inadapté.

Cinq ans après les premières révoltes en Libye et la chute du régime de Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans un chaos sécuritaire. Actuellement, la situation politique canalise toutes les attentions et la plupart des énergies sont consacrées à la consolidation du gouvernement d’union nationale, destiné à rassembler les deux gouvernements qui revendiquaient leur légitimité au pouvoir. Un enjeu de taille reste la réconciliation des principales institutions économiques (Banque centrale de Libye, Libyan Investment Authority et National Oil Corporation), elles aussi scindées en deux suite aux élections législatives de 2014.

Dans ce contexte, les réformes économiques, qui sont pourtant essentielles au redémarrage ainsi qu’à l’établissement d’une croissance forte et durable, ne sont pas encore mises en place : diversification de l’économie, refonte de l’administration, développement du secteur privé et création d’emplois, rationalisation de la gestion des finances publiques, modernisation du secteur financier, etc.


service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2017