Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Chine
 

Chine

Les zones de compétences de ce site sont: Hong-Kong, Macao, Mongolie, Taiwan

La Chine est devenue en une quinzaine d’années la deuxième économie au monde, derrière les États-Unis, le 1er exportateur mondial et le 1er détenteur de réserves de change. Les entreprises chinoises sont désormais des acteurs de premier plan dans de nombreux secteurs : l’électronique, le matériel ferroviaire, les énergies solaire et éolienne pour ne citer que ces exemples. La profondeur de son marché structure déjà l’offre mondiale dans de nombreux  domaines (l’automobile ou le nucléaire par exemple) alors que la croissance s’y maintient à un niveau élevé (+6,9% en 2015, +6,5% en 2016 et +6,2% en 2017 selon les prévisions de croissance du FMI).

Le pays demeure toutefois marqué par des déséquilibres importants : fort endettement des entreprises publiques, écarts de revenus entre les habitants, écarts de développement entre les provinces (notamment entre les zones côtières et l’intérieur du pays), problèmes environnementaux (pollution de l’eau, de l’air, des sols). Le 13ème plan quinquennal (2016-2020) a fixé  les objectifs d’une résorption de ces déséquilibres à moyen terme en se fondant sur un nouveau modèle de développement qualifié d’« innovant, coordonné, vert, ouvert et partagé ».

Le développement des Nouvelles Routes de la Soie (« une ceinture, une route » en chinois) annoncées par Xi Jinping en 2013 structure une politique offensive d’internationalisation des entreprises chinoises et d’activation ou de réactivation de routes commerciales au départ de la Chine en direction des autres régions d’Asie, de l’Afrique et de l’Europe. Les ambitions du gouvernement chinois concernant cette stratégie sont très élevées et les moyens mobilisés, notamment financiers, sont considérables.

Le marché chinois continue par ailleurs d’attirer les entreprises françaises qui bénéficient en Chine d’une excellente réputation, dans de nombreux domaines. Il n’en demeure pas moins qu’une stratégie réfléchie et une préparation minutieuse sont nécessaires pour toute entreprise étrangère souhaitant aborder ce marché complexe. On dénombre d’ores et déjà en Chine près de 2200 implantations réalisées par plus de 1500 entreprises françaises.

Les relations institutionnelles entre la France et la Chine font preuve d’un très grand dynamisme dans le domaine économique, avec l’existence de partenariats structurants dans plusieurs secteurs stratégiques (nucléaire, aéronautique), l’élargissement des coopérations, décidée par les présidents Xi et Hollande en avril 2013 dans d’autres secteurs prioritaires (agriculture et agro-alimentaire, énergies nouvelles, développement urbain durable, santé, numérique) et la mise en place en 2013 d’un dialogue bilatéral économique et financier de haut niveau. La troisième session de ce dialogue économique et financier coprésidé par le ministre des finances français et l’un des quatre vice-premier ministre chinois s’est déroulée à l’automne 2015 ; la quatrième session devrait avoir lieu en novembre 2016 à Paris. La présidence chinoise du G20 en 2016 et la création de la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB) dont la Chine et la France sont deux membres fondateurs ont également permis le renforcement de notre coopération institutionnelle bilatérale. Enfin, la dimension climatique de la relation bilatérale a été renforcée par la déclaration présidentielle commune sur le changement climatique, signée en novembre 2015, en préparation de la COP21 et de l’Accord de Paris. 


  • Présentation de Tianjin - 13/07/2015

    À l’instar de Pékin, Shanghai et Chongqing, Tianjin (??ou « Gué de l’Empereur ») a le statut de municipalité et, à ce titre, est directement administrée par le pouvoir central. Si elle n’a longtemps été que le port excentré de Pékin, la ville poss...

  • L’urbanisation en Chine continentale - 07/04/2015

    Entre les débuts de l’ouverture du pays à l’économie de marché en 1978 et 2013, la population urbaine chinoise a été multipliée par plus de quatre, passant de 172 à 731 millions de personnes. Cette urbanisation a soutenu la croissance spectaculair...

  • Les compagnies aériennes chinoises "tout Airbus" - 11/04/2014

    Longtemps devancé sur le marché chinois par son concurrent américain, Airbus est revenu en force ces dix dernières années. Cette reconquête peut s’expliquer par la volonté d’Airbus de développer des projets de coopération industrielle en Chine mai...

  • La France et le développement urbain durable en Chine - 26/03/2014

    Archives de Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur du 21 juin 2012 au 31 mars 2014 dans les Gouvernements de Jean-Marc Ayrault en fonction du 16 mai 2012 au 31 mars 2014 Nicole Bricq et Gao Hucheng, ministre chinois du Commerce, ont signé l...


service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie - 2017